Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 73
Invisible : 1
Total : 77
· ladysatin · Estérak · Saint-Ange
13279 membres inscrits

Montréal: 17 jan 07:49:50
Paris: 17 jan 13:49:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Complotistes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 12 jan à 20:32 Citer     Aller en bas de page

COMPLOTISTES

Silhouettes sous couvert du voile de la nuit,
La lune sentinelle enfante des rôdeurs.
Défiant le couvre-feu ils se glissent sans bruit ;
Dans les désertes rues agissent en frondeurs.

Fixant des parchemins ils conspuent la doctrine,
Le malsain carnaval de leur gouvernement :
"Vos masques on n'en veut pas, vos vaccins assassinent.
Par médias corrompus, depuis mars on nous ment".

Ils sont dans le troupeau les moutons réfractaires
Conspuant les bergers du mythe sanitaire.
Ils imprègnent les murs de leurs cris silencieux.

Puis l'aube apparaissant met fin aux actes sombres,
Du même pas feutré se retirent les ombres.
Leurs graines sont semées aux sillons licencieux.

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
7024 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Avant-hier à 15:07 Citer     Aller en bas de page

Cette histoire de virus, soi-disant parti d'un animal, suspect si facile a trouver, me semble plus que douteux, au départ, mais venant de Chine et connaissant la politique en matière de démocratie, de ce pays, par contre, cela ne m'étonne pas du tout..

Le résultat est surtout une affaire de scientifiques, préconisant le port du masque, que je trouve juste du point de vue préventif, ainsi que la désinfection manuelle au quotidien, sachant que la main est l'endroit du corps, le plus porteur de microbes...

Je connais bien ce problème et les anti-masques ne sont que des moutons, menés par le bout du museau par des extrémistes de tout poil, plus réfractaires à la politique actuelle et profitant de la pandémie, sous l'excuse d'une atteinte à la liberté individuelle, et ça me fait bien rire, moi le libertaire, voyant bien qu'ils se trompent de sujet, mélangeant les problèmes sanitaires qui peuvent avoir de graves conséquences avec leur petit esprit nombriliste et individualiste, qui ne pensent qu'à leur gueule et n'ont absolument rien à faire des gens qui subissent ce virus etc.

Ce que tu écris n'est pas faux...

Amitiés...

Hubix.

 
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: Avant-hier à 21:41 Citer     Aller en bas de page

Ce texte peut être compris par le lecteur de la façon qui l'arrange.

Ά te lire, je suis cet esprit nombriliste et individualiste. Pourtant, je ne fais que me fier aux conseils des soignants qui n'ont pas de conflits d'intérêts.

Voici quelques liens :
-Coordination de soignants "Santé Libre"

https://www.youtube.com/watch?v=uwXVAr8lHLQ

-Prof. Luc Montagnier, prix Nobel de médecine 2008,

https://www.youtube.com/watch?v=08CAfBz5qws

Liste des conflits d'intérêts de différents "scientifiques"

https://michelledastier.com/une-bombe-france-soir-publie-la-liste-des-professeurs-payes-par-gilead/

Etc...
Merci pour ton commentaire.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
3054 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: Hier à 05:09
Modifié:  Hier à 15:12 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Un texte qui sort du lot ... pour moi. Et comme dit Hubbix à sa manière parfois il faut savoir s'interroger sur le discours des uns et des autres. Ce qui est triste pour moi c'est qu'aujourd'hui le discours sociétal des médias est bien trop linéaire. Cela étant je crois au virus. Son origine animale ne me semble pas prouvée ... Je crois que les actions de l'homme expliquent très bien l'apparition de ce virus ... Je pense à la destruction des écosystèmes, je pense à l'industrialisation, je pense à notre volonté de comprendre et contrôler le vivant ... , je pense finalement à la domination que nous imposons à tous les êtres vivants et ä la planète. L'homme est donc à l'origine du virus. Comment ... cela reste à défnir ... C'est ce qui m'importe.

Quand au port du masque, je le comprends d'un point de vue gouvernemental. C'est un message facilement compréhensible. L'essentiel reste de garder nos distances les uns par rapport aux autres. Le port du masque lui il me convient dans la proximité ( magasin, bureau par exemple) Dans la rue, je suis pour quand je croise des gens, sinon ma liberté est de pouvoir marcher sans masque quand je suis seul ... ou à distance.

PS : Bien sûr ma réponse dépasse le cadre de votre texte ... mais il y a ces choses que j'ai voulues dire ... et ce que je ne peux dire ... sans remettre à cause les postulats de la bonne parole, de la bonne conscience et notre domination bien humaine sur le vivant ...Triste histoire

Bonne journée
Cidnos

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
7024 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Hier à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Klafooty, j'ai peut être mal interprété ton texte, qui me semblait ne pas être pro-anti-masques...

J'ai seulement dit, que ces gens-là ne se rendent pas vraiment compte de la situation et que le port du masque est une bonne chose de manière préventive...

Pour comparer, c'est un peu comme le port du préservatif pour lutter contre le SIDA, qui, existe encore et toujours...

Ces gens qui râlent contre une prétendue atteinte à leur liberté individuelle devraient réfléchir un peu plus sur le côté je me protège, je protège les autres, forme indirecte d'altruisme...

Ça revient à dire que leur individualisme est plus proche d'une forme d'inconscience de la situation actuelle que d'une réelle prise de conscience...

Faudrait peut-être qu'ils se réveillent!!!

Amicalement..


Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 98
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0244] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.