Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 2248
Invisible : 0
Total : 2250
· Lafleurquirime
Équipe de gestion
· In Poésie
13145 membres inscrits

Montréal: 10 avr 05:11:39
Paris: 10 avr 11:11:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Les Amours de la Fée Nature Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 11 sept 2008 à 18:54
Modifié:  11 sept 2008 à 18:55 par Malice
Citer     Aller en bas de page

Laissez-moi vous conter mon étrange faribole
C'est une histoire triste, c'est une histoire trolle.

Dans un vieil arbre creux, nichait Nature la Fée
Amoureuse d'un troll, adorait le guetter:
Sur un champignon rouge, il passait tout son temps
Reniflant les spores portées par le doux vent.
Son regard très vitreux le rendait très charmant
Aux yeux de notre Fée, ô regard désarmant!

(Licencié es amour, le troll a des barèmes,
Ne parle qu'aux hirsutes, c'est comme ça qu'il les aime,
Veut des cuisses poilues, des beautés très velues.)

Un jour devant ses yeux, notre Fée apparut!
Vacillant de son tronc, elle en était tombée
Aux pieds de notre troll, hélas très décoiffée.
Vue par le regard trouble, elle paraissait parée
A être bien aimée du troll azimuté.
Il quitta l'amanite, baisa avec adresse
La fée toute troublée, la couvrit de caresses.
Las! il ôta ses mains, et hurla à l'outrage,
Car tâtée d'aussi près, Fée était sans pelage!
Il délaissa la douce, redevint très bougon
Retourna à sa place, sur le beau champignon!
Ici finit l'histoire et la Fée à peau lisse
Se créa un théâtre et hanta les coulisses
Côté cour avec foi, Côté jardin, malice!

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 12 sept 2008 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

J’ai bien aimé. Belle écriture. Merci pour ce partage. Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5338 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 12 sept 2008 à 09:57 Citer     Aller en bas de page

Bien de la malice dans cette histoire trolle.
Je ne trouve pas de morale mais la trouve tout de même au poil.
Merci

Oncle Lacase

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
pourlamourdeCapucine
Impossible d'afficher l'image
la Vie est un sommeil l' Amour en est le rêve et vous aurez vécu si vous avez aimé. Alfred de Musset
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
87 commentaires
Membre depuis
27 mai 2008
Dernière connexion
30 janvier 2010
  Publié: 13 sept 2008 à 10:51 Citer     Aller en bas de page

bonjour,

j'assiste à ton spectacle, malice fée, délicieuse nature !

un sous-bois comme je les adore,

merci pour ton voyage magique, amicalement, Marie

  pour l' Amour de Capucine
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 14 sept 2008 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Il est temps pour moi de vous fée-re part de la fée-licité qui me prend quand je lis vos commentaires. En ef-fée, j'avais l'envie d'écrire toute une série de poèmes sur les mé-fée commis à l'encontre de ma Fée, pas fée-roce pour deux sous.
Merci, je me sens encouragée et de ce pas, m'en vais éto-fée la vie de cette petite créature.

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Tessay


Le prince charmant est celui qui fait de vous sa princesse.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
204 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2008
Dernière connexion
12 août 2016
  Publié: 18 sept 2008 à 11:44 Citer     Aller en bas de page

Etes vous taquine ou un peu folle ?
Pour nous conter ces fariboles.
Ou est-ce une pièce de théâtre ?
Que vous écrivez auprès de l’âtre ?

Qui peut ainsi se moquer d’une fée ?
Etes vous vous-même du troll enamouré ?
Vous êtes une fille pleine de malice,
Etes vous déçue d’avoir la peau lisse ?


Je me suis permis ce petit clin d’œil,
J’espère ne pas blesser votre orgueil.
Je souhaite plutôt qu’il vous fera sourire,
Vous qui avez su tant me faire rire.

  Mon modeste talent, pour pouvoir se nourrir, N’a qu’un seul appétit « vous entendre applaudir. »
Fontclaire


C'est ce qui divise les hommes qui multiplie leurs différents
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2006
Dernière connexion
10 juin 2016
  Publié: 20 sept 2008 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Comme le dit Jacques, il est possible que le "troll ait bu". À mon avis, ce devait être une boisson des "troll-piques"

  fontclaire
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 25 sept 2008 à 01:14 Citer     Aller en bas de page

La boisson des trolls piques, c'est bien celle qui vous transforme en martroll-piqueur?
Elle n'est autorisée que dans les régions où il n'y a pas de biture bitume!
Possible que le "troll ait bu", mais en tout cas, il sniffe!! Et c'est la fée qui pleure!
Moi, je ne sniffe ni ne bois, alors je n 'ai jamais la peau lisse chez moi!

Merci à vous de votre passage!!!

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 29 oct 2008 à 20:58 Citer     Aller en bas de page

cela me rappelle les fées et les légendes quelque part dans un coin de Bretagne ou si je me trompe dans la normandie mais je dois me tromper ma mémoire est parfois vagabondeuse mais ton poème me fait revivre les bons contes d'antant
j'apprécie énormément

  Aimer, sans songer à aimer
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 30 oct 2008 à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Ah, Aitak, la référence est belle, mais mes écrits hélas en sont encore indignes. (mais j'ai bien compris que c'est l'univers, que tu évoques, pas l'écriture!!! )
J'ai peine à croire qu'à 40 ans passés,je n'ai toujours pas visité la Bretagne, qui est bien le berceau de tant de légendes. La région m'attire, me fait de l'oeil, et un jour, bientôt, j'irai!! Où mieux écrire des histoires de fées qu'assisse contre un arbre moussu de la forêt de Brocéliande???
Merci d'être venus me lire.

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Malice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
12 mars 2008
Dernière connexion
17 mars 2018
  Publié: 29 mars 2009 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Oh, non, on est loin de la perfection... ce poème a été écrit pour me moquer gentiment d'une amie, dans un jeu de rôles. Donc, pas un texte parfait, mais un joli moment de complicité!!!
Cependant, merci à toi!!

  On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1968
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0400] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.