Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 219
Invisible : 0
Total : 220
· joycebardawil
13170 membres inscrits

Montréal: 1er juin 21:04:44
Paris: 2 juin 03:04:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ma boîte de nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JCboy


Chante, ô ma muse, des merveilles au-delà de mes compétences
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
207 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2007
Dernière connexion
23 mars 2016
  Publié: 17 avr 2009 à 10:52
Modifié:  21 avr 2009 à 15:16 par JCboy
Citer     Aller en bas de page

Ma boîte de nuit

Les heures passantes d’un silence,
Au trottoir marchant le soleil,
Souffle la lune à ces souffrances,
Au bateau voguant son sommeil,
Une pluie sans terre à son errance.

Les pas aux parvis d’un passé gris,
La poussière déguisant son ombre,
À la lumière de son minuit,
Peignant le ciel un peu plus sombre,
Un mur sans brique couvert de suie.

Oh! Quand merveille joue de ses bruits!
Elles s’illuminent nourries de noir,
Frayant le ciel d’une euphorie!
Vaguant aux pistes du désespoir,
Battements de cœur sans harmonie.

Et les mouvements brisent ces rires,
D’un pied tremblant qui s’affaiblit,
Frappée!

Au centre du monde.

Sans un nom, sans une tombe,
Stroboscopée en victime du soir,
D’anonymes paupières endormies,
Broyées au noir de l’inconnu,
Perdues au milieu des miroirs,
Ignorant la musique des cris.

Les heures passantes d’un silence,
Aux bras du loup buvant ses nuits,
Au goût d’un verre et ses fragrances,
Givré de neige et de folies,
Alors que les pas dansent, dansent, dansent…

 
Nostalgie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
29 août 2006
Dernière connexion
23 février 2013
  Publié: 17 avr 2009 à 23:52
Modifié:  17 avr 2009 à 23:57 par Nostalgie
Citer     Aller en bas de page

Tiens, cela faisait un moment que je n'avais pas lu tes vers.

Et cette redécouverte me rappelle combien ils m'épataient.

Oui, ils m'épataient... avant.


Avant... tout comme aujourd'hui. Sinon plus. Ils me semblent plus raffinés et plus mélodieux.

Merci pour ce partage.
Et au plaisir de les redécouvrir, à nouveau.

  Mouf
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16128 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 18 avr 2009 à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Voila le retour d'une plume que je salue

quelle atmosphère!!

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20743 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 19 avr 2009 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

Merci...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Ichou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
176 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
9 juillet 2015
  Publié: 19 avr 2009 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé !

  Peu importe de connaître d'où l'on vient ce qui compte c'est de savoir où l'on va !
Bakemono no Nisemono


Il suffit de regarder la lame de son sabre pour voir le démon dans les yeux.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
579 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2008
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 19 avr 2009 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

Excellent! Tout simplement époustouflant.

  Plus le message est faux, plus il y a de cons pour le croire.
JCboy


Chante, ô ma muse, des merveilles au-delà de mes compétences
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
207 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2007
Dernière connexion
23 mars 2016
  Publié: 20 avr 2009 à 08:40 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous tous pour avoir si joliment dansé sur mes vers....

En espérant vous lire bientôt


JC.

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 20 avr 2009 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Whaow...
Gros coup de coeur
Tu as des images riches et colorées
J'ai des films qui défilent devant mes yeux
Et plein de bon sentiments pour toi
Merci

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1438
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,7031] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.