Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 395
Invisible : 0
Total : 397
· Pichardin · Teumii
13092 membres inscrits

Montréal: 24 juil 00:51:13
Paris: 24 juil 06:51:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'amour peut-il renaître comme renaît le Phénix?n°1 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 14 oct 2006 à 17:22
Modifié:  12 avr 2009 à 17:08 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

*L’Amour peut-il renaître comme le Phénix ?*(n°1)


Venu incognito pour faire un pèlerinage
En souvenir d’amour de ma prime jeunesse
Laissé à la dérive à cause de mon jeune âge
D’ouvrier sans fortune aimant une princesse

Un conflit ancestral entre les deux familles
A détruit l’innocence, la pureté d’un amour,
Brisé les sentiments, mis mon cœur en exil
Ne pensant que jamais, je reviendrais un jour
-----------------------

J’étais rompu, lassé, mais enfin arrivé.
Une auberge café, était encore ouvert,
Regardant à travers un carreau délavé
J’aperçus une femme ramasser le couvert

Deux pécheurs étaient là, qui sirotaient au bar.
Quand j’ai poussé la porte, ils se sont retournés.
Qui donc pouvait venir dans ce coin de nulle part,
Dans ce bled de paumés, qui sentait l’encornet ?

Dehors, le vent hurlait préparant la tempête
Et la mer déchaînée invitait le regard.
Pas celui du pêcheur, ni celui du poète,
Mais celui de la femme, qui scrute dans le brouillard.

Des larmes mêlées d’embruns, volaient jusqu'à l’auberge.
Parcouru d’un frisson, j’en relevais mon col.
Dans un coin, une photo éclairée par un cierge,
Posé sur une chaise dégouttait jusqu’au sol.

Des filets accrochés en guise de tentures
Pendaient le long des murs comme un colifichet,
Toutes sortes de poissons étaient pris en captures.
Une baudroie gueule ouverte, pendait à un crochet.


Je m’approchais du bar,en souhaitant le bonsoir.
C’est la femme aux couverts, qui s’approcha de moi.
Ce visage harmonieux, que je ne pouvais voir
Qu’à la faible lumière, mit mon cœur en émoi.

Une image un peu floue me grattait la mémoire.
Quelque chose d’imprécis doucement émergeait
C’était il y a longtemps, je ne pouvais y croire,
Ma princesse devant moi, que je dévisageais.

Regardant ma valise, s’échapper de ma main,
Un sourire fatiguée, illumina ses traits.
C’est comme si l’on sortait, une perle de son écrin,
Quelque part oubliée et qui réapparaît.

-Vous désirez monsieur?… j’étais sur un nuage…
-Oh! oui pardon… dîner si c’est encore possible ?
Il ne faisait pas chaud pourtant j’étais en nage.
Elle me répondit.- Oui !d'un ton impassible.

J’essayais de capter un moment son regard
Qui m’avait envahi de bien belle façon.
Étant venu ici par le plus grand hasard,
Un sentiment bizarre fit en moi irruption.

J’étais déconcerté, m’avait-elle reconnue… ?
Je quittais mon imper encore mouillé d’écume.
Cherchant plus à paraître, que d’être un inconnu.
J’étais comme la chandelle qui fond et se consume.

Tais-toi, mon cœur tais-toi! je n’entends plus que toi.
Mes neurones à leurs tours étaient en court-circuit.
D’ouvrier sans fortune, j’étais devenu Roi
Revenu conquérir celle qu’hier j’avais fuie.

( N° 1)

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 15 oct 2006 à 03:35 Citer     Aller en bas de page


Merci Karine pour ton commentaire et la nomination, je

suis touché, j'espère que les suivants te plairont tout autant

Mes amitiés et très bientôt

Je t'embrasse si tu le permets

 
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 15 oct 2006 à 05:59 Citer     Aller en bas de page

La suite, la suite, la suite.... ça démarre super
Amitiés
JC

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 15 oct 2006 à 13:26 Citer     Aller en bas de page


Merci mon ami JC, je suis content que la première partie te plaise, voyons si la suite t'accroche aussi.

Merci d'être passé le lire

Mes amitiés JC

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 16 oct 2006 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

Je viens de lire cette première partie après avoir découvert la seconde, il va falloir que je refasse mon commentaire....

Yvon, cette suite est magnifique et à nominer !!!!

Je te reviens lorsque j'aurai plus de temps !

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 oct 2006 à 17:55 Citer     Aller en bas de page


Que puis-je te dire Chantal, tu sais que venant de ta

part être nominé ça me touche

Merci Chantal je t'embrasse

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 18 oct 2006 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Tu sais pourquoi j'aime lire tes tranches de vie Yvon ? Parce qu'elles sont vivantes, parce qu'on y est dans ces décors, dans ton univers .. parce que tu sais nous y faire entrer....
Il n'en faut pas davantage pour transmettre l'émotion que de la ressentir pleinement soi-même pour qu'elle revive sur la page... Merci...

bisous....

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 19 oct 2006 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

magnifique tableau que tu peins ici. tu m as transporté tout au long de ce sublime poème. Ta plume est magnifique tout au long de tes vers je visualisais la scène. merci pour ce superbe que voyage.
Amicalement

Ps: Je suis comme toi je cherche encore et tjrs un sens à ma vie comme une quête inachevée. J aime la vie mais je me demande tjrs pourquoi. Finalement ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul et si un jour tu as la réponses dit le moi ... lol

 
Calinelle


Vaut mieux vivre seule que mal accompagnée.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2006
Dernière connexion
24 novembre 2006
  Publié: 22 oct 2006 à 19:27 Citer     Aller en bas de page

Quel retour d’exil ! Que de talent pour décrire cette scène pluvieuse près d’une mer si agitée ! Je sens le varech, je vois le brouillard, j’entre mouillée dans cette auberge, je ressens l’inquiétude dans le regard de cette femme. On s’imprègne si facilement de tout. Une merveille cet amour salin ! On réclame la suite… Que devient cet amour à la dérive ? J'ai nominé , car tu as su m'amener avec tous mes sens dans ton tableau de pêcheurs. Bravo !

  Avec mon plus beau câlin.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 11 nov 2006 à 16:40 Citer     Aller en bas de page


Merci mes amis poètes de tous vos commentaires, qui sont pour moi du bonheur

Merci d'être venus lire mes écrits

Histoire à suivre à bientôt

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 11 déc 2006 à 02:41 Citer     Aller en bas de page


Je découvre.... et sais d'avance que tu nous offre là un somptueux cadeau...

LOup

  http://papemich.free.fr/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 11 déc 2006 à 08:50 Citer     Aller en bas de page


Merci Loup c'est gentil

Mes amitiés

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 15 déc 2006 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

C'est superbe comme récit, qui répond et ne répond pas en même temps à ta question...
Je vais lire la suite, en plusieurs fois...je suis charmée

amitiés
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 23 déc 2006 à 16:53 Citer     Aller en bas de page


Merci Justine d'être venue me lire , si je n'ai pas répondu à ton commentaire, c'était pour des raisons de santé, mais maintenant ça va un peu mieux...

je t'embrasse

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 6 avr 2007 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,je viens de commencer cette série et vraiment vous avez du talent,très habile conteur, vous aiguisé le lecteur tout au long, c'est comme si je commençais à lire un roman mais en poésie.merci pour cette belle lecture, je reviendrai ce soir me faire plaisir.Je le nomîne et bravo.Okna

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 7 avr 2007 à 14:07
Modifié:  7 avr 2007 à 14:08 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

okana vous ne pouvez pas savoir le plaisir que vous me faites, votre commentaire me ravi je suis touché...

Merci et bonne lectures, il y en a 13...

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 12 avr 2007 à 02:56 Citer     Aller en bas de page


Merci Akro c'est gentil...

Mes amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 1er mai 2007 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Merci LACRIMA pour être passée me lire, tu m'excuseras de n'avoir pas répondu à ton MP mais je suis pour l'instant dans le flou, mais je te répondrais plus tard j'attends que ça passe...merci pour ta délicatesse...

A bientôt

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1998
Réponses: 17
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0522] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.