Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 39
· glycine · Lapoètesse
13028 membres inscrits

Montréal: 17 déc 14:43:02
Paris: 17 déc 20:43:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Cafard nomme... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1]
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20739 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 2 juin 2009 à 05:06
Modifié:  19 févr 2012 à 03:46 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Cafard nomme…


Regarde
Je n’ai plus de mains
Je me les suis arrachées
Pour attraper mon cœur
Regarde
Je n’ai plus rien
J’ai juste essayé
De brûler l’horreur
Dans chacune de mes nuits
Il y a un cauchemar
Qui dévoile mes lilas
Fanés depuis hier
Et je cours sur mes peines
Pour échapper
Au goût du sang
Qui me paralyse les nerfs
J’ai perdu mon chemin
Mes pieds se font confettis
Mon cœur aussi…
J’ai peur
De ce que je suis
Et dans chacune de mes Aubes
Je pleure mon Crépuscule…



Le noir se fait Ange
Et la musique nouvelles cendres
J'ai cherché dans mon âme
Ce qui pourrait être
Ma Rédemption
J'ai besoin
D'être pardonnée
De n'avoir pu
Laisser éclore
Ces roses unitoilées*
Je ne vois toujours pas
Le boréal de mes rêves d'enfant...



Les doigts en écharpe
De violettes empourprées
Je tends mon corps au ciel
Ma voix en crève
Et ma peinture s'accouple
A l'écriture de mes sens
Gravés par la vie
Habitant ma cage d'os
Prison de mon coeur
Démuni...



©Lunastrelle



*Unitoilées: néologisme d'univers et d'étoile

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
sullivanne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
10 mai 2009
Dernière connexion
4 août 2011
  Publié: 2 juin 2009 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

Vraiment poignant ce texte
j'ai vraiment aimé le début
" Je n’ai plus de mains
Je me les suis arrachées
Pour attraper mon cœur"
Cette image....
Merci du partage

 
Mustang (libre)
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 2 juin 2009 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

Un écrit fort touchant et très poignant.

Sois forte:nous,on t'apprécie et avons besoin de toi.


  Toute action entraine une réaction...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
23518 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 2 juin 2009 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

très touchant tes vers Justine !

amitiés et à bientôt

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 2 juin 2009 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Je ne vois toujours pas
Le boréal de mes rêves d'enfant...



C'est ce qu'on appelle être adulte malheureusement. L'innocence d'un enfant réchauffe le coeur. Puisses tu chère Justine retrouver ne serait ce qu'un peu de gaité qui leur est propre. Ton texte est vraiment déchirant... J'espère que l'été qui s'avance t'apportera avec les vacances un peu de joie.
amicalement

katia

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 2 juin 2009 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

De belles images qui appuient tes vers poignants
Vraiment incroyable

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10424 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 3 juin 2009 à 05:49 Citer     Aller en bas de page

un rendu emotionnel qui fait mal, tes mots soulevent le coeur, mon coeur.......


Mystic

 
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 3 juin 2009 à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Des mots me manquent. Un coup de coeur.









ovni

  amour et poésie malgré tout
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 3 juin 2009 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

fort brûlant, troublant et.....
tu parles de mes textes mais regarde les tiens!! je n'en sort jamais indemne!!
préviens dans tes titres que le lecteur après ta lecture sera paumé dans tes mots, dérivera à outrance!!
mais un sigle quelque chose!!!
arg

amitié tendre
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
Inarus


Aimer pour se sentir exister ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
13 décembre 2008
Dernière connexion
24 mai 2010
  Publié: 3 juin 2009 à 18:27 Citer     Aller en bas de page

Un rythme un peu étrange je trouve mais totalement hypnotisant.

Merci pour ce très beau texte (ma préférence va a la première parti qui me semble un texte a elle seule)

Amitiés, Inarus

 
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 10 juin 2009 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

comme un cri ,
tes vers sont puissants, et toujours aussi beaux
Un textes qui marque le coeur

merci belle Lunastelle

Je t'embrasse

Luna

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20739 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 14 juin 2009 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

ce poème a été fait en écriture automatique, j'ai bien eu du mal à le faire sortir, ce qui fait qu'il a giclé avec violence sur la feuille... J'en ai tellement besoin...


Merci à vous d'êtres passés...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Réponses non permises

 

 



Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2176
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.