Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 33
· Lauranne · RiagalenArtem
Équipe de gestion
· Adamantine
13085 membres inscrits

Montréal: 20 juin 09:33:04
Paris: 20 juin 15:33:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Peaux d'âmes.... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 28 juin 2009 à 11:56
Modifié:  7 jan 2013 à 11:08 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Texte protégé par Copyright

n° 00042597




Peaux d'âmes*...



Elles n’ont pas de vie, elles n’ont pas d’histoire,
Il n’est que du grisé au fond de leur mémoire.
Elles ne sont que fantômes incarnés sur la terre
Et j’entends la souffrance de ces âmes qui errent.

Poussées par leur instinct, elles s’en vont rechercher
Les êtres dont le cœur est prêt à tout donner,
Ceux qui tendent la main et qui vont devenir
La source alimentant le feu de leurs délires.

De sourires menteurs en paroles mielleuses,
S’écoule goutte à goutte, la liqueur visqueuse
Dévorant peu à peu l’énergie de leurs proies,
Tout comme le serpent qui se glisse sournois.

Elles prennent possession de l’autre qui se meurt
Faisant sombrer sa vie dans le puits de l’horreur.
Revêtues de la peau d’un pantin d’illusion
Ce sont « les voleuses d’âmes » et leur malédiction.

J’en ai connu hélas, de ces êtres pervers
Dont l’âme dévastée ressemble à un désert,
Mais je sais leur secret, terrible et angoissant…
C’est un gouffre d’amour ouvert sur le néant.


*Poème inspiré.
Alphonse BLAISE.





* Photo Allposters.com
Victoria Frances n°4860087

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 28 juin 2009 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

ça fait penser au film de peau d'âne , très belle lecture
une forme poétique qui te change te qui te vas très bien d'ailleurs en alexandrin

bisous mon amie Alexandra
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 avril 2017
  Publié: 28 juin 2009 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Faudrait peut-être leur bâtir un pont sur ce gouffre.

Merveilleuse votre poésie.

Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Marquise des Ombres


C'est en rêvant de paradis perdus que le réel devient tragique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
23 février 2009
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 28 juin 2009 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Magnifique poème, j'ai beaucoup apprécié. J'aime beaucoup cette manière de déclamer, à la lecture j'ai eu la sensation d'entendre une voix réciter ce poème. L'aura mystique qui s'en dégage est palpable et l'univers relativement sombre a de quoi me charmer.

Bravo poétesse, au plaisir !

Marquise

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
3 novembre 2018
  Publié: 28 juin 2009 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup les images de Victoria Frances, comme tes poèmes...
Inutile alors de préciser que j'ai adoré te lire?

 
Nine


Elle avait tout fait pour le retenir. Mais parfois tout n'est pas suffisant..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
753 commentaires
Membre depuis
20 mai 2009
Dernière connexion
27 février 2012
  Publié: 28 juin 2009 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, j'ai aimé me ballader sur ces qques mots .. Bravo

  Je brulerai en enfer pour te protéger..
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 28 juin 2009 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Et en plus elle illustre ça avec la madame Francès.

Ça ressemble un peu à une légende, avec les ombres qui hantent les parois du gouffre, et ce néant qui englouti l'amour, jamais rassasié... ça me plait. Beaucoup.

Merci.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 28 juin 2009 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Je dois avouer ma totale ignorance devant le sujet abordé...mais dans un style que je trouve diffèrent de ce que tu écris d'habitude, on retrouve un regard affûté qui se voit dans tes mots !
J'ai été touché par le vers final.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10424 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 octobre 2018
  Publié: 28 juin 2009 à 14:29 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup, tu decris tres bien ce que sont ces femmes qui devorent mentalement leurs proies, merci Alex


Mystic

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 juin 2009 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Et oui ! (qui n'en a pas connu ?).. plus triste que terrifiant cependant non ?

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 octobre 2018
  Publié: 28 juin 2009 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Une belle versification de ce que j'appelle personnellement les vampires psychiques. J'ai même une idée de la personne qui t'a inspiré ces vers. Un gouffre d'amour ouvert sur le néant... Réaliste diagnostique.

Il ne faut pas les juger, avec un peu d'intuition ils sont faciles à repérer. Il faut les accompagner, toujours. C'est l'ange qui parle. Je ferai taire le démon (toujours chez toi, il n'a pas sa place ici), bien moins compatissant...

Une beau poème, Alex.
Tu sais encore nous surprendre malgré tes 3512 précédentes productions !



LYKAN

 
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 28 juin 2009 à 17:14
Modifié:  28 juin 2009 à 17:15 par Semeur d'Amour
Citer     Aller en bas de page

La force des mots dans un écrin de sagesse... encore une fois, votre sensibilité incroyable mets le doigt sur ce bien triste constat... le clou s'enfonce mais ne perfore pas...

"J’en ai connu hélas, de ces être pervers
Dont l’âme dévastée ressemble à un désert,
Mais je sais leur secret, terrible et angoissant…
C’est un gouffre d’amour ouvert sur le néant"

Bisous Alex

Amicalement,

J'M

 
angel_18


la poèsie est un refuge où je me sens revivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
879 commentaires
Membre depuis
27 janvier 2008
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 29 juin 2009 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Très beau et touchant, restée marqué par ce magnifique poème ...

Très bel écrit ...

Amicalement Angel_18

  Que ma plume vous apprenne ce que ma bouche ne peut vous dire et que mon coeur voudrait signer de son sang. Alfred de MUSSET
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 29 juin 2009 à 08:50 Citer     Aller en bas de page

Encore un beau poème ( et en alexandrins) qui cette fois montre le mensonge, ce qui ne ment pas c'est ton talent Alex

Amicalement

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 29 juin 2009 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Ce poème parle de personnes malades psychologiquement mais manipulatrices aussi...j'ai eu l'occasion dans mon travail d'en côtoyer et dans ma vie aussi...ce sont des êtres très destructeurs et ce qui m'a le plus frappé, c'est cette demande d'amour insatiable et cette souffrance de n'avoir pas d'identité spirituelle...

merci chère m paule....
mon ami James
cher drakkar...bonne idée le pont, ce sera un pont d'amour alors...
chère Marquise des Ombres, vous ici, c'est un vrai plaisir...
petit Crépuscule, ravie
Nine, merci de ton passage....
Stelle, merci pour ces mots gentils...
Alex

 
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 29 juin 2009 à 10:30
Modifié:  29 juin 2009 à 10:32 par Alponse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Cher Camyvon, ton commentaire me touche très fort....
ma chère Eliawe, hélas la réalité dans ce cas, dépasse la fiction
merci chère malika....
cher Pierre Yves...ce poème est inspiré et je l'ai reçu comme cela mais je connais parfaitement le problème....
Merci Jolie Mystic, de tout coeur...alex
Ma chère titebulle...triste et terrifiant ...si si ...
cher lykan, merci je vois que tu connais...mais attends...j'ai pas tout compris pourquoi 3512????
c'est ton code carte bancaire....
ma douce katia, je suis confuse...
Cher Semeur d'amour....merci de ce com agréable....
angel 18 merci pour tes mots et ton si gentil passage...
cher Corwin, je rougis et merci tout plein pour les fleurs...
Alex

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 29 juin 2009 à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Magnifique Alex comme à ton habitude.

Celui-là encore plus que les autres.

Merci.


Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 29 juin 2009 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

comme ils me parlent tes mots.. au plus profond de mon être...

ces tristes âmes sont des vampires d'émotions pour combler leurs propres manquent...

Ma belle tu as su transmettre une grande charge émotionnelle...
Ton texte est magnifique

je t'embrasse Alex

tendrement

Luna

 
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 29 juin 2009 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

ma douce Mariesarah...fidèle à mes mots....
ma jolie lunabelle, un drame que cette maladie....
à vous deux...Alex

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 29 juin 2009 à 17:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chère Alex, je viens de lire ce merveilleux poème et également les commentaires, bien sûr….

Certes, ces personnes peuvent faire très mal aux autres mais je ne sais pas si elles sont responsables….. Je ne le sais pas

En tout cas un grand merci pour ce partage

Je t’embrasse très fort


Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 30 juin 2009 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

cher Pierre, elles sont conscientes du mal qu'elles déclenchent mais c'est comme une drogue, elles ne peuvent se contrôler...
Ma chère Chantal....les êtres humains sont si complexes....merci d'avoi posé tes mots....
Alex

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3943
Réponses: 36
Réponses uniques: 26
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Toi qui me révèles (Amour)
Auteur : Idou
(Amour)
Auteur :
Tesson de Cristal (Autres)
Auteur : Lykan
Et ce, dans tous les domaines (Autres)
Auteur : Lacase
Triste Muse (Tristes)
Auteur : Marquise des Ombres
La tête dans les nuages (Autres)
Auteur : Billie
Et j'embrasse les murs en effaçant ta grâce. (Amour)
Auteur : Aeshne
Je suis tombée dans un regard (Tristes)
Auteur : Echo
(Autres)
Auteur :
Reflets (Amour)
Auteur : Aude Doiderose
Et nous passons sans voir (Autres)
Auteur : Myo
Rêve d'ivoire (Amour)
Auteur : Marquise des Ombres
Pointe Finale ou la Joie Révélée (Amour)
Auteur : Marquise des Ombres
Panthère (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
Fusionnelles (Acrostiches)
Auteur : oxymore

 

 
Cette page a été générée en [0,2069] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.