Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 312
Invisible : 0
Total : 313
· Miette
13298 membres inscrits

Montréal: 23 jan 18:38:15
Paris: 24 jan 00:38:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Oubli, sans oublier… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 5 nov 2006 à 18:14
Modifié:  12 nov 2006 à 15:58 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Enfin j’ai retrouvé
Mes copains, mes amis
Mais ne peux oublier,
Qu’au loin dans ce pays

J’ai laissé quelque chose
Qui m’a paru si doux
Cela me rend morose
Mais le comprendrez-vous?

Ce pays de chaleur,
Où le feu court en vous
Ce pays où la sueur
Vous fait boire comme un trou

J’ai laissé ma semence
Au creux d’un épiderme
Qu’elle était loin la France
En ce moment suprême.

Ces filles, sont de l’ Amour,
Et non point des pucelles
Quand se lève le jour,
Elles sont encore plus belles.

J’ai laissé quelque chose
Qui m’a paru bien doux
Et ça me rend morose
Mais le comprendrez-vous?

Au rythme de son cœur
Je ressentais l’Afrique
Le tam-tam du bonheur
rendait l’homme érotique

De ces seins basanés
De sa bouche impétueuse
De ce corps tout bronzé,
Des nuits tumultueuses.

J’ai laissé quelque chose
Qui m’a paru bien doux
Cela me rend morose
Mais le comprendrez-vous?

Yvon

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
4 mai 2020
  Publié: 5 nov 2006 à 18:18 Citer     Aller en bas de page


Comprendre non mais apprécier cette plume oui.

Les saveurs fruitées et épicées laissent un joli souvenir dans ton coeur.

Amicalement

Nuages

  Eve Lindep
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet 2020
  Publié: 5 nov 2006 à 20:26 Citer     Aller en bas de page

très belle plume !
j'ai aimé cette lecture
merci de partage

amitiés poétiques
james

  Membre de la Société des poètes Français.
nenette90


viens dans ma solitude ou règne le silence
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
18 août 2006
Dernière connexion
17 novembre 2017
  Publié: 6 nov 2006 à 00:51 Citer     Aller en bas de page

Vous voici de retour "Le Passant"
Heureuse de vous retrouver et de retrouver votre plume.
Toujours aussi joli texte.
Souvenirs, regrets et nostalgie.
Amicales pensées.
Nenette90

  nenette90
soukha
Impossible d'afficher l'image
Chaque être, chaque chose, chaque évènement contient son complément et non pas son contraire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2006
Dernière connexion
8 juin 2007
  Publié: 6 nov 2006 à 06:22 Citer     Aller en bas de page

oh oui, je te comprends... vivre le temps qui passe au moment où il passe, avec volupté et force, peut-être pas toujours sagesse mais... "la vie est faite de morceaux qui ne se joignent pas" il y a des morceaux du puzzle de notre vie qui resteront de côté, du côté des souvenirs...
Très joli texte : fort, vrai, touchant...
Soukha

  Soukha
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 6 nov 2006 à 15:44 Citer     Aller en bas de page


Je suis désolé de n'avoir pas répondu à vos commentaires, je suis actuellement très pris par le déménagement de ma fille, je pense que vous ne m'en voudrez pas.

Je vous remercie tous de votre gentillesse et de votre compréhension, merci aussi pour tous vos commentaires

Soyez sûr de mon amitié







 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 7 nov 2006 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

"Au rythme de son cœur
Je ressentais l’Afrique
Le tam-tam du bonheur
rendait l’homme érotique "

Bienvenu chez nous!

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 nov 2006 à 16:45 Citer     Aller en bas de page


je vois que je ne suis pas le seul à avoir une nostalgie et de beaux souvenirs

Merci mes amis poètes pour m'avoir lu je suis touché

 
Bandolero
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2006
Dernière connexion
10 novembre 2013
  Publié: 12 nov 2006 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Ravi de vous découvrir sous ce soleil d'Afrique. Émouvant. Définitivement.

Amitiés,

AS

  AS
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 13 jan 2007 à 08:05 Citer     Aller en bas de page


Il y a des flash qui comme ça vous remontent en mémoire et qui laisse à la peau un parfum dont on ne peut se défaire...

Merci Aud de ton passage, j'apprécie

Au plaisir de te relire

 
kine
Impossible d'afficher l'image
La vie est belle
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
40 commentaires
Membre depuis
25 novembre 2006
Dernière connexion
18 août 2011
  Publié: 17 jan 2007 à 00:09 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie la sensualité de ce poème, je l'ai dégusté... C'est un honneur d'avoir été visité par vous cher passant, merci !

  Kine
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 17 jan 2007 à 03:47 Citer     Aller en bas de page


Moi aussi Kine j'apprécie ton passage et ton commentaire, merci...

Au plaisir de lire...

Mes amitiés...

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1437 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
25 novembre 2020
  Publié: 22 avr 2007 à 12:31
Modifié:  22 avr 2007 à 12:33 par Joey
Citer     Aller en bas de page

Cette sensation m'est familière, ton poème
m'a beaucoup touché Yvon.. un vécu presque commun sur ce souvenir-là.
On laisse derrière nous de bons souvenirs, c'est ce qui compte selon moi.. merci pour cette lecture et bonne continuation.
Amicalement
Jonathan

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 23 avr 2007 à 13:44 Citer     Aller en bas de page


Merci jonathan, tu sais que tes passages sont pour moi toujours très appréciés...

Merci pour ce commentaire...

Amitiés

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 31 mai 2007 à 00:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Yvon ,j'espère que vous allez bien, quel beau poème, oui je vous comprend un si beau souvenir mérite un beau poème à relire,de très belles images de ce pays que je n'ai pas visitée, mais en vous lisant l'imagination fait son envol.merci pour cette lecture.Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 31 mai 2007 à 08:31 Citer     Aller en bas de page


Bonjour okana oui je vais bien merci, j'ai été absent quelques jours... et je reviens rapidement lire mes commentaires...

J'ai toujours grand plaisir à te retrouver sur mes lignes ...

Merci pour à très bientôt

 
*Alexis*


parce que la fraternité est plus forte que les tremblements de terre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
526 commentaires
Membre depuis
26 juillet 2008
Dernière connexion
1er novembre 2013
  Publié: 16 août 2008 à 02:34 Citer     Aller en bas de page

Il y a dans ce texte un arrière-goût de nostalgie qui m'a beaucoup plu.
Amicalement, Alexis.

  Si je connaissais l'Italie/Où Raphaël fit ses tableaux (Oswald Durand, poète du terroir haïtien))
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 17 août 2008 à 10:06 Citer     Aller en bas de page


Oui tu as quelque part raison merci Alexis pour ton passage sur es lignes

A bientôt pour te lire Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2082
Réponses: 17
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0363] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.