Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 311
Invisible : 0
Total : 311
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 12:42:39
Paris: 15 sept 18:42:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: poupée imperméable sous un nuage en plastique. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 19 déc 2010 à 07:12
Modifié:  19 déc 2010 à 11:41 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

clouée au lit par un fakir romantique
elle peuple son réveil de certitudes
des bandits armés de sourires automatiques
qui la canardent de mauvaises habitudes

nue à côté d'une boite en carton
une main tombe comme une marionnette
elle cherche le fil de la perception
mais le geste invisible est malhonnête

poupée, tu danses dans la tête des princes
mais ils ne pensent jamais à ton cœur
ta belle robe tient entre leurs pinces
elle sèche aux rayons obliques de ton malheur

à la lueur d'une bougie
dévêtue, blottie et pourtant belle
la flamme a l'air joyeuse
de jouer avec tes étincelles

et dans la cire molle qui se répand
tu dessines de ton ongle vernis
le visage truqué d'un prince charmant
piégé par le marais d' un rêve ramolli

poupée, le ruisseau te désarticule
à travers les étoiles et la lune pleine
s'échappent de ta bouche de petites bulles
comme un vulgaire champagne de peine.



 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 19 déc 2010 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

cool la photo du p'tit gars...
salutations savoyarde a l'homme qu'il est devenu.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 19 déc 2010 à 08:18 Citer     Aller en bas de page

Baron...je trouve comme un écho de mon poème chez toi...évidemment nous avons ressenti presque en même temps le besoin d'écrire d' une / des certaines poupées qui...

poupée, tu danses dans la tête des princes
mais ils ne pensent jamais à ton cœur
ta belle robe tient entre leurs pinces
elle sèche aux rayons obliques de ton malheur


Pour moi, femme, la tristesse et la déception sont .peut-être encore plus profondes car j'aimerais croire que une femme décide oui de son destin mais a aussi la capacité de ne choisir ce que la dégrade et réduit encore à objet de désir..sans âme...

Merci pour cette proposition intéressante et fort poétique!
Amitiés
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 19 déc 2010 à 08:24 Citer     Aller en bas de page

vous avez parfaitement saisit le sens du texte malgré ses abords confus.
je vous en remercie.
mandrin,plasticien en plastique.

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 22 déc 2010 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

...c'est presque ça,aglaé.
mais c'est surtout une histoire de desenchantement:celui des poupées qui croient aux princes charmant.une petite fable cruelle(le fakir est une image,il symbolise le chagrin d'amour par example,chacun module comme il ressent)
cela dit l'amour ne passe pas forcement par les mains d'un prince charmant(y'a qu'a voir ma tronche pour s'en persuader)
tres bonne ballade sur les gondoles de votre histoire.
mandrinmodern

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 26 déc 2010 à 14:17
Modifié:  26 déc 2010 à 14:17 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Mandrin

Certains personnages ont l'amour malhonnête, je suis toujours persuadée que la tronche n'a rien à voir là dedans, j'ai dit un jour à un gars tu es beau à l'extérieur mais pourri à l'intérieur comme quoi .....

J'ai beaucoup aimé toutes ces métaphores, magnifique poème sur l'amour trompeur
Sélénaé toujours un plaisir à te lire

Bonne Année à toi

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 3 mars 2011 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

tout a fait daccord avec vous(après relecture,mais ça me le fait a chaque fois)
bonne soirée.
mandrinmodern;

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 890
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0296] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.