Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 217
Invisible : 0
Total : 217
13306 membres inscrits

Montréal: 26 jan 04:01:53
Paris: 26 jan 10:01:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Quand le flamboyant Phénix prendra-t-il son essor… ? (5) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 24 nov 2006 à 10:52
Modifié:  25 nov 2006 à 19:17 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page


Il nous conta l’histoire fabuleuse de pirates,
Aventuriers des mers qui pillaient les bateaux.
Ces hommes aux mélanges plus ou moins disparates,
Savaient fort bien jouer du sabre et du couteau.

Ne voyant toujours pas ce qu’il voulait me dire,
Je restais là perplexe à m’endormir debout.
Quand il leva le voile de ce qu’il dut maudire
Parlant d’un parchemin qui fut gravé sur nous.

-Mais de quoi parlait-il ? Quand Jeanne reprit l’hitoire.
-Te souviens-tu cher Chris quand tu as quitté l’île
Et que je t’ai donné cette bague pour mémoire ?
-Comment puis-je oublier ! quitter ma terre d’asile,

Et tous mes êtres chers ? m’arracher ton amour
M’éffacer de ta vie, comment puis-je oublier… ?
Cette bague, mon symbole, sur moi je l’ai toujours.
-Ecoute bien mon amour, cette bague nous a liés.

Ce doux mot comme la vague vient frapper à mon cœur
Et j’en retiens ma joie, pour ne pas exploser.
Son soleil dans ma nuit, m’a rendu la chaleur
Que depuis tant d’années, il ne put exposer.

Les aiguilles de l’horloge, avaient mangé le temps
Laissant place à l’empreinte, d’une fatigue insidieuse
-Ecoute moi je t’en prie on a si peu de temps,
Et je crains pour la vie d’une sainte religieuse.

C’est elle, qui dans la bague a gravé les données,
D’après le parchemin qui fut ensuite brûlé,
Nous indiquant l’endroit du navire éperonné.
S’inclinant sur ce coup, il finit par couler.

-Nous sommes les descendants de ces aventuriers
Qui sillonnaient les mers, ces hommes nous ont laissé
Un bien brûlant fardeau, transformé en brasier.
Et c’est pour cette raison que je suis angoissée.


Stupéfait par le choc devant tant de fatras,
Je voyais le sérieux dans les yeux de ma blonde.
Le vacarme du vent, emportant dans ses bras
Toute l’écume de la mer, toute la colère du monde,

M’ouvrit dans l’inconcsient, une porte, un relais
D’un retour en arrière, de souvenirs récents
Ou défilaient cette nuit le bon et le mauvais,
Me refaisant penser à cet adolescent,

Qui transportait sur lui, l’amour et un secret.
Ma vie a basculé en l’éspace d’une nuit,
J’ai appris tant de choses, je n’ai aucun regret
Pour ce passage de vie qui pour moi fut bèni.


Que pouvait-il encore lui arriver de pire… ?(5)

 
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 24 nov 2006 à 11:05 Citer     Aller en bas de page

Haletant mais on a le temps...lol
Amical Mian

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août 2020
  Publié: 24 nov 2006 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

c'est un roman poétiquement raconté..

je te lis tjs et attend la suite....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
I do not exist


Etre aimé ou détester ,mais vouloir seulement être respecté...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2006
Dernière connexion
11 janvier 2008
  Publié: 24 nov 2006 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Joli poème j'aime beaucoup ^^
Gros bisous

Amitiés Nad.

  I do not exit
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9632 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
11 octobre 2020
  Publié: 11 déc 2006 à 02:55 Citer     Aller en bas de page


Quelle magie Yvon....

Loup

  http://papemich.free.fr/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 12 déc 2006 à 13:51 Citer     Aller en bas de page


Merci Loup...

Mes amitiés

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 28 avr 2007 à 22:03 Citer     Aller en bas de page

Je me suis dis qu'il fallait que j'en lise deux pour ne pas perdre le fil.Je ne vous oublie pas, je lirai la suite et lirai vos poèmes un par un pour le plaisir de vous lire tout simplement. Amitié poète.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er mai 2007 à 02:42 Citer     Aller en bas de page


Merci okana pour votre gentillesse et pour cette nomination...Je suis touché

Je vous embrasse ...

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 12 avr 2008 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

Pfiouuu... J'embarque avec eux, tu le permets?


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 avr 2008 à 13:15 Citer     Aller en bas de page


Mais allons y c'est au bout de plume (façon de parler)

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2332
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.