Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· Avraham
13372 membres inscrits

Montréal: 11 juil 14:07:11
Paris: 11 juil 20:07:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2015 (semaine 3) : "Je sais le fil de l'eau" :: Le fil d'en-haut Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
475 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 22 juil 2015 à 05:36
Modifié:  23 juil 2015 à 02:44 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Je sais le fil de l'eau
a lavé oripeaux
a mandé le corbeau
qui m'a fait un manteau

le coup du passereau
a mangé les noyaux
On n'a rien pu planter
Dans champs désertifiés

Le soleil amusé
de nous s'est bien moqué
les graines repoussées
ne feront pas germer

dans la roue satanée,
croire qu'on est damné
Tu parles d'une année,
on s'est pris une tannée

de mon désert cranté
et la fatalité
Dans le rouage retord
Crois-tu que j'ai eu tort ?

courir comme une warrior
dans la vie inodore
y ajouter du sel
voler de mes aises ailes

Jeter à la poubelle
les règles d'hier, celles
qui m'ont faite éternelle
je veux partir au ciel

Là sera ma demeure
dans rêve du dormeur
entretient la torpeur
en dernière saveur

Aucun' sorte d'ardeur
Ainsi sonne mon heure

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
5548 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 23 juil 2015 à 08:05 Citer     Aller en bas de page

Comme un petit coup de mou...
Regarde là : ces lendemains qui chantent !

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 23 juil 2015 à 20:23 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Catherine,

Bravo pour cette très belle poésie !
Les vacances vont t'ensoleiller ! Et tout repartira de plus belle !


Toutes mes amitiés
de nous deux


  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
475 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 24 juil 2015 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

>Adameve
Merci beaucoup pour ce très gentil retour AdamEve.
Bises

>Lacase
T'inquiète, j'évoque un sujet morbide, ici. Je ne parle pas de mon cas.
Des bises, m'sieur !

>Sybilla
Tu es gentille, Chère Sybilla.
Bisous

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
475 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 25 juil 2015 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil.
Bises

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
5556 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 25 juil 2015 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

au fil de l'eau se succèdent mille trouvailles, j'aime bien

Yvon

  YD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
475 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 28 juil 2015 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon, c'est très gentil,
Catherine

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
387 poèmes Liste
4204 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 29 juil 2015 à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cat,
Tu ne parles pas de ton cas et tu n'es pas incas non plus (ça se saurait). Mais par contre tu es un cas, que tu le veuilles ou non, car tu nous concoctes toujours des poèmes qui nous interpellent et nous font réfléchir sur la condition humaine.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
2761 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 9 août 2015 à 07:02 Citer     Aller en bas de page

Dur labeur de l'agriculteur!
Son travaille anéanti par un climat peu propice à sa récolte!
Il va en finir, finir avec la vie ne lui fait pas de cadeau, à bout il va mettre fin à ses jours... Triste réalité!
En te lisant, mon cœur a ressentit une grande tristesse, de la douleur aussi! J'ai ressenti la douleur de l'homme esclave d'un système!
"Inexorablement anéanti par la détresse"


J'adore cette poésie qui ne dit rien en surface, mais en creusant un peu la terre, ressort une abondante récolte...


Merci chère Catherine

( Mon interprétation )


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1025 poèmes Liste
16565 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 3 sept 2015 à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Il est tout à fait vrai qu'il y a une profondeur à saisir dans ce poème, quelque chose de fort dans son message...c'est très évocateur, et je me dis que tu écris avec une idée précise, tu sembles savoir où tu veux emmener tes vers.
L'agriculture fait face aux problèmes de la société en mutation, qui n'évolue pas toujours positivement, quand en plus arrivent des problèmes dus au climat par exemple, accepter, se relever et repartir à zéro n'est pas toujours facile. et on sait où ça peut mener, malheureusement.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
475 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 11 sept 2015 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

>Pichardin
Pourtant, j'aime bien les incas. D'ailleurs, je me tâte à aller à la pêcher car ils s'exposent au Musée de Quai Branly.

>Pascal
Pour la récolte, je crois que je vais attendre encore un peu. Je mûris tranquillement.
Ne sois pas triste, je me soigne à l'ikébana. Le temps fait son œuvre.

>Pierre-Yves
Les mauvaises pousses ne sont pas toujours celles que l'on croit, sous prétexte qu'elles poussent sans engrais, un peu à la vas-y que je te pousse (haha, je suis trop drôle).

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 845
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0281] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.