Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 18
Invisibles : 2
Total : 21
· Tychilios
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 19:03:36
Paris: 17 oct 01:03:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2015 (semaine 3) : "Je sais le fil de l'eau" :: Tout au long de l'eau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 23 juil 2015 à 11:26 Citer     Aller en bas de page


je connais un canal triste aux soirs solitaires
Ayant pour compagnie une barque embourbée,
Et quelques buissons secs aux branches si austères
Que je sens dans ce lieu un temps abandonné.

Je vois des eaux pressées courir aux embouchures
Remuant leur écume en gros remous violents,
Elles ont dans leurs lits d'innombrables captures
Qui s'en vont rencontrer d'audacieux affluents.

J'ai dans ma parenté un être disparu,
Prisonnier d'un bateau cloué au fond de l'onde,
Je ne peux que penser à cette vie perdue
A l'orée d'un voyage à l'issue vagabonde.

L'objet de son amour en fut anéantie
Et on lui vit longtemps l'air d'une jeune morte,
Laissant aller sa main au fleuve ralenti
Pour caresser le flot de sa peine trop forte.

  Critiques acceptées
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 23 juil 2015 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

la dernière strophe est superbe le reste aussi bien sûr
merci de ce partage et belle soirée

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 24 juil 2015 à 02:39 Citer     Aller en bas de page

J'ai apprécié le paysage et cette histoire de famille.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 24 juil 2015 à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xénia,

J'ai bien aimé l'interprétation du thème.
Une balade en eaux troubles et images poétiques.

A bientôt,
Catherine

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 24 juil 2015 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

C'est très bien écrit

Le pouvoir de l'eau...

La tristesse du parent...

Merci pour ce beau texte en partage


Amicalement,
La Brune Colombe

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 24 juil 2015 à 19:02 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Xénia,

Ravie de te lire de nouveau !
De très belles métaphores !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 26 juil 2015 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

un grand merci à tous pour vos commentaires plus qu'aimables
amitiés

  Critiques acceptées
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 7 août 2015 à 05:43 Citer     Aller en bas de page

merci Thib

  Critiques acceptées
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 10 août 2015 à 02:52 Citer     Aller en bas de page

merci Cioran, c'est vrai que j'ai essayé de bien écrire

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 895
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.