Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 26
13260 membres inscrits

Montréal: 18 oct 02:31:06
Paris: 18 oct 08:31:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Sitting bulle... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 22 mars 2006 à 12:01
Modifié:  22 août 2009 à 12:59 par (...)
Citer     Aller en bas de page



J’en ai tellement vu se rouler à mes pieds
De ces hommes tapis perçant sur mon plancher
Qui regardant en coin, faussement m’épiaient
En pensant que j’allais tout aussitôt flancher

J’en ai tant entendu de phrases bien léchées
Qu’on les aurait fondues à de frais esquimaux
Quelques syllabes, las, étaient trop ébréchées
Une seule suffit pour bâtonner les maux

J’en ai pourtant connu des courtois, des gracieux
Qui faisaient révérence à mon esprit frondeur
Mais un ventre courbé la bave jusqu’aux yeux
Le déplaça si bas, qu’il s’en devint grondeur !

Don Quichotte ce fier, à ses moulins, avant
Essayait de dompter le vol des hirondelles
Je suis Calamity, pas de gêne devant
Un stupide abruti qui se bat pour des ailes !

Et si parfois je tire aussi vite que l’ambre
Pour tuer d’un regard celui qui m’exaspère
C’est au sextant du frais, que se permet mon cambre
De dégainer au mieux ce qui les désespère

Non je n’ai pas vécu de ces libertinages
Que faire de ces corps quand je n’aspire à rien
Sinon que de ma plume, oh, rester en ménage
Avec mon mâle sain, pas avec un malsain !

Je vais très bien, merci, je me conserve bien
Avez-vous vous mon teint, il respire l’hygiène
Quant à ma forme, allez, j’avoue je l’entretiens
Avec mon jeune amant, qui m’a prise pour sienne

Cessez donc de tourner, là, autour de ma peau
Je n’ai qu’un seul amour, c’est vers lui que j’écris
Tous ces mots colorés, pris au même tempo
Celui de jouer sans fin nos accords à grands cris !


© LR


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
chimay Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5032 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 22 mars 2006 à 14:25 Citer     Aller en bas de page

pierre qui roule au pied ne sait plus boire de mousse

proverbe d'ici que je viens d'inventer

excellent sinon ...

  La musique danse, la poésie chante
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
10 février
  Publié: 23 mars 2006 à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Reste toujours celle que j'aime, tu as des bulles dans la tête toi, c'est enivrant pour tes amis, je te le dis
Bisous
Nuages

  N
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 23 mars 2006 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Plus la reine se fait belle,
Plus les galants soupirent
Et plus est est vilaine
Ils lorgnent vers son bas de laine.

Proverbe inventé ici,
Pour ne pas être en reste avec l'ami Chimay... Hi hi hi!
Amitiés
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 23 mars 2006 à 12:57
Modifié:  23 mars 2006 à 12:58 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Ah ben va falloir sortir un lexique de nos nouveaux proverbes bientôt si ça continue
Merci m'sieur...


Hugh Pascal !
Vi je fume... le calumet de la paix.. Tipi y retrouver à redire mais tipi quand même
Mici beaucoup...


Tu veux dire que je suis saoulante Eve ?
Bon ça va, je vois que tu as bien capté où il fallait...
Merci mad'moizelle...


Oh ben je suis gâtée en proverbes !!
C'est gentil Jean-Paul, merci beaucoup...


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
cartouche


… Mais la voix me console et dit : Garde tes songes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1181 commentaires
Membre depuis
19 mars 2005
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 8 mars 2007 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Au hasard !!
je découvre ce texte ....
Quelle fille es tu donc pour déchaîner ces passions !

Heureux homme que celui de ton coeur !

Amitiés

  Cartouche
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 15 mars 2007 à 18:38 Citer     Aller en bas de page


Ben... ... ce doit être la fumée qui les attirait...

Merci Antoine..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2517
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0333] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.