Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 223
Invisible : 0
Total : 223
13306 membres inscrits

Montréal: 26 jan 03:58:23
Paris: 26 jan 09:58:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Brûlé par l’amour, le Phénix se prosterne…(7) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 déc 2006 à 14:38
Modifié:  4 déc 2006 à 14:05 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

J’apposais tendrement, mes lèvres sur les siennes.
Une douceur sans pareille, me fit fermer les yeux,
Quintessence du plaisir de sa bouche sur la mienne,
Ou se mêlait la chair en mouvements silencieux

Troublé par cet effet, j’étais pris par l’appas
La prenant dans mes bras, je l’ôtais de ce lieu
Quand le parquet se mit à craquer sous mes pas
Elle explosa d’un rire, d’un beau rire malicieux
.
Mis sa main sur ma bouche, pour éviter le pire.
Quand, le vent par rafales cherchait à s’infiltrer,
J’étais pris d’un frisson, enveloppé dans sa spire,
Elle ouvrit une porte, en me pressant d’entrer.

C’était une petite chambre coquettement rangée,
Je sentais dans mon corps, monter l’apothéose.
J’étais à nouveau Roi, et non plus l’étranger.
J’avançais hésitant, vers l’amour fleur éclose,

Un parfum capiteux enflamma tous mes sens,
Cet arôme agréable, m’invitait au voyage
Que depuis trop longtemps fut laissé en suspens,
Pour la cause de l'aimée, qui m'a pris en otage

Elle frappa de ses mains le beau lit en dentelle.
Une pulsion érotique, montait de l’intérieur,
Je me laissais aller, vers les bras de ma belle
Pour y goûter son corps et sa douce chaleur.

Mes doigts en magiciens, jongleurs et virtuoses
Ont défloré ma Jeanne de tous ses oripeaux.
Oubliant la pudeur, c’est avec joie que j’ose,
Goûter son élixir qu’elle m’offrait en cadeau.

Nos deux corps dénudés, s’unifiaient à la nuit,
J’accompagnais son geste délicat vers l’envie
Du muscle de l’amour, conquérant et conquis
Convoité par sa bouche à en extraire la vie.

Elle absorba ma sève me menant à l’extase,
Créant un huitième ciel, un nouveau paradis.
Et j’allais à mon tour l’emmener à cette phase,
Au-delà des désirs et des jeux interdits.

Et vous voulez la suite… ? Yvon (7)

 
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 3 déc 2006 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

waouhhh, la suite, la suite....

tjrs aussi magnifique tu nous transportes sur une douce sensualité des corps, des coeurs, vers une tendre volupté charnelle qui met mon imagination en émoi.
Merci ami poète
vivement la suite
amitié

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 déc 2006 à 15:02 Citer     Aller en bas de page


Galaad merci, je suis touché et je travaille la suite

Mais dieu que j'ai chaud...

Amitiés mon Ami

 
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 3 déc 2006 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

très sensuel, très charnel!! un poème ou les mots font vibrer et ou les les gestes se dessinent!!
superbe!!

J’apposais tendrement, mes lèvres sur les siennes.
Une douceur sans pareille, me fit fermer les yeux,
Quintessence du plaisir de sa bouche sur la mienne,
Ou se mêlait la chair en mouvements silencieux

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 déc 2006 à 16:00 Citer     Aller en bas de page


Merci pour être passé me lire xebechel

au plaisir de te lire

Mes amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 déc 2006 à 16:06 Citer     Aller en bas de page


Merci Manon pour cette nomination...

Je suis vraiment très touché, je ne sais que dire...

Je t'embrasse


 
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 3 déc 2006 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Yvon ça va ? T'as besoin de rien ? Pas trop de fièvre au moins ?
Superbement écrit nomine
Amitiés

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 3 déc 2006 à 18:42 Citer     Aller en bas de page

Magnifique !
Ca me rappelle de doux souvenirs...

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août 2020
  Publié: 4 déc 2006 à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Yvon,

T'es dans l'obligation de nous envoyer la suite, et même en cadeau de Noël , avec une paire de strophes de plus..

Amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
12 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2006 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Il jongle avec la sensualité des mots comme il promène habilement ses mains sur le corps de sa promise tel un pianiste caressant un adagio de ses touches nacrées...
simplement divin...

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2006 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Tout va pour le mieux JC, c'est que simplement ça me fait monter la pression...

Et je suis sincèrement touché par ta nomination
Merci mon ami

A plus...

-----------------------------------------

Tant mieux, si mon poème te fait remémorer de doux souvenirs Prisoner et j'espère que la suit te plaira aussi

Au plaisir

---------------------------------------------
Honnêtement Guido, je ne pensais pas que cette
histoire m'emmènerait si loin , je vais donc avec grand plaisir... rajouter quelques strophes

Un Noël, qui va plutôt être chaud

Merci Guido :



 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2006 à 04:59 Citer     Aller en bas de page


Merci idem

Je suis touché par ton magnifique commentaire

Mes amitiés

------------------------------------------------

Merci, merci MarYjo pour cette nomination

et suis honoré par ce commentaire poème

Je

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 4 déc 2006 à 11:44 Citer     Aller en bas de page

Si la suite est aussi enflammée que celle-ci, voire davantage, il faudra changer de rubrique Yvon

Mais quelle belle envolée.. toujours aussi "vivant" ton récit...


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 4 déc 2006 à 17:05 Citer     Aller en bas de page


C'est bien entendu Ambre

Je vais changer de rubrique parce que je pense, que le suivant va être chaud...heu!...très chaud

Merci Ambre cela me fait toujours très plaisir de t'avoir en commentaire

Je t'embrasse

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 déc 2006 à 08:53 Citer     Aller en bas de page


Merci LACRIMA j'apprécie ton commentaire....

Au plaisir de te lire...

Je

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 déc 2006 à 14:16 Citer     Aller en bas de page


Merci casper d'être passé me lire, je suis touché, mais pour le prochain je pense que je vais changer de rubrique.... Enfin on verra...


Mes amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 9 déc 2006 à 17:45 Citer     Aller en bas de page


Bien sûr Jean, mais cela reste entre nous...

Au fait tu peux rester sous la douche parce que je ne te raconte pas la suite... enfin si mais il faudra être patient les petites pilules sont pas données...

Mes amitiés

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9632 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
11 octobre 2020
  Publié: 11 déc 2006 à 03:05 Citer     Aller en bas de page


Et bien...

J'ai lu le dernier pour l'instant et me voilà sacrément frustrée...

Quelle écriture Yvon... grandiose !

Loup

  http://papemich.free.fr/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 11 déc 2006 à 09:09
Modifié:  11 déc 2006 à 09:10 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Merci Loup d'être venu me lire je suis flatté et je vois que ça t'a plu...

Le 8 ème sera le plus chaud... il est terminé mais je n'ai pas pu le poster sur "contes érotiques" j'attends l'aval des modérateurs...

Alors à bientôt

Mes amitiés

 
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
785 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 14 déc 2006 à 22:43 Citer     Aller en bas de page

Hou, un poème qui enivre les sens, ou chaque mot est comme une caresse pleine de sens cachés...
Je suis charmée, héhé, la suite... bien entendu

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 23 déc 2006 à 17:04 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Sihläryn, je suis touché que mon histoire te plaise merci d'être passée me lire...

Mes amitiés

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2599
Réponses: 26
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0452] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.