Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 422
Invisible : 0
Total : 422
13089 membres inscrits

Montréal: 22 juil 10:15:54
Paris: 22 juil 16:15:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: love machine (2) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 5 déc 2006 à 13:05
Modifié:  18 déc 2006 à 19:02 par MISTERWEBY
Citer     Aller en bas de page






Love machine


Soyez bienvenus dans un monde pluriel,
Décollage imminent pour le septième ciel.
Fous rires et éclats de joies garantis,
Pour la réussite d’un manège abouti.

Un tourbillon d’émotions et de lumières,
Le cœur léger, s’emballe et s’accélère,
Pour terminer en sensations extrêmes,
Dans une grande passion, griserie suprême…

Parfois cependant le cœur à l’envers,
Les jambes flageolantes, de travers
Sont nécessaires pour l’ultime frisson,
Qui vous emmènera jusqu'à l’unisson.

Riez, pleurez, criez, chantez ou vibrez
A chacun sa façon de l’agrémenter,
Car l’essentiel n’est pas de participer
Quand il s’agit de ce manège enchanté…


Tu me fais tourner la tête,
Mon manège à moi, c’est toi !*²




* [Edith Piaf, Mon manège à moi]

² Dédié à celle qui se reconnaîtras en lisant cette citation...





--------------------------------------------------

Comme beaucoup d'entre vous, je n'étais pas satisfait de mon premier poème love machine, en voici donc une nouvelle version, complètement remaniée, en gardant la même idée de départ...


  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
lovifly


Un sourire peut cacher tant de chagrin. Seules les larmes savent le libérer de son lourd secret.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
123 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2006
Dernière connexion
2 mai 2012
  Publié: 5 déc 2006 à 15:55 Citer     Aller en bas de page

j'aime cette love machine elle me donne envie d'aimer jusqu'à étouffée aimer encore et encore me sentir légère perdre la tête je ne touche plus terre j'ai pas envie que sa s'arrête....... au plaisir de te lire

  Un miroir est incapable de refléter tous les secrets d'une âme. C'est pour cette raison que l'écriture a été inventée.
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 5 déc 2006 à 20:42 Citer     Aller en bas de page

Casper, merci d'avoir fait ton 2eme tour a bord de mon manege


Conception,
content de t'avoir mis a l'envers enfin euh... j'me comprends

"Je suis toujours à la fête
Quand tu me tiens dans tes bras"

Ils sont ouverts... et disponibles...


Audrey, une machine qu'on aimerait ne pas voir s'arreter effectivement... Je te souhaite pleins de tours de manéges


Chrisss

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
31 décembre 2018
  Publié: 6 déc 2006 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

prototype réussi... A quand la mise en service ??
bravo également pour la photo !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
NaDilo


Le coeur a ses raisons que la raison ignore (Pascal)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2006
Dernière connexion
14 janvier 2008
  Publié: 6 déc 2006 à 07:57 Citer     Aller en bas de page

Un manège enchanté que je te remercie de partager. On envie de remonter dessus, même si pour le moment, je préfère regarder les gens à l'intérieur, qui ne sont pas près d'en descendre.

NaDilo.

  La vie est un jeu, auquel je n'ai pas envie de perdre. (merci ma petite mouche)
Bout2choco


Au plus élevé trône du monde, nous ne sommes assis que sur notre notre cul
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
48 commentaires
Membre depuis
4 juin 2006
Dernière connexion
28 novembre 2008
  Publié: 6 déc 2006 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Je l'aime bien celui ci ! En effet il donne envie d'aimer, d'avoir le tête à l'envers lol. C'est tout le mal que je te souhaite chris.
Bisous.

  Si ton coeur ne bat plus je te donnerai le mien puisque sans toi il me sert à rien..
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 8 déc 2006 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

et ben ce tour de manège me plaît bien!

mais les deux je ne peux pas dire sont bien comme version, l'autre est un peu plus ironique je trouve et celle là...plus subtile...^^

merci pour cette lecture!

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 11 déc 2006 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Oh, j'ai adoré ! Quelle belle métaphore, l'amour comme un manège, aux sensations intenses et parfois bouleversantes.

Fidèle à toi-même Chris, de bien jolis mots

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1914
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0263] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.