Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 50
Invisible : 0
Total : 50
13119 membres inscrits

Montréal: 23 avr 04:45:31
Paris: 23 avr 10:45:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: A l’ouest au Sud, n’importe où… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 févr 2011 à 03:15
Modifié:  12 juil 2017 à 11:15 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Hamed Nikpay's Lahzeha
Nom du site

A l’Ouest au Sud, n’importe où…


Et puis arrivent
Les jours brouillard
Nœuds et vieilles peurs
Montrent nus la
Pâle nature de leur lueur

Adieux beaux mots !
Adieux nobles ressentis !
Ils se sont enfuis
Par l’Avenue
Du Grand beau dire
Ils ont été emprisonnés
Dans le Grand square du réel

Anciennes blessures
Nouveaux orgueils super-nourris
Résonnent forts
Envahissent les esprits
Ils n'écoutent plus
L'écho amical de notre égal

Notre moi aveugle égoïste et superficiel
Couvre ses oreilles de préjudices et absurdes règles
N’entend plus comme étourdi
La douce Mélodie qui nous berce
Et fait de nous tous une seule race


4 février 2011

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 févr 2011 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de heak1925
Très beau et mélancolique poème.
Parfois les mots s'exilent de notre tête, s'en vont voir ailleurs.
Leur existence éphémère leur donne le droit d'être ou ne pas être.
Notre ego peut, à l'occasion, se sentir flouer de ne pas avoir su les retenir.
Ecrire reste une aventure qui permet de se découvrir...
Amicalement. Hubix.



Hubix ce poème ..triste pour moi , est le babillement après une incompréhension ...
Trop souvent on parle de tolérance d'acceptation des autres cultures etc..mais il suffit de se sentir piqué au vif pour montre l'identité de loups et devenir ennemis..sans raison.
Merci pour ton comment qui m'a permit de faire comprendre un peu mieux le message de mon texte.

Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 6 févr 2011 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

"Notre moi aveugle égoïste et superficiel
Couvre ses oreilles de préjudices et absurdes règles
N’entend plus comme étourdi
La douce Mélodie qui nous berce
Et fait de nous tous une seule race "

Si nos oreilles pouvaient s'ouvrir, elles entendraient toutes cette douce mélodie
Merci Lilia

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 févr 2011 à 20:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de bellenuit
Notre moi aveugle égoïste et superficiel
Couvre ses oreilles de préjudices et absurdes règles
N’entend plus comme étourdi
La douce Mélodie qui nous berce
Et fait de nous tous une seule race

Tellement bien dit Galatéa que j'adhère a tes dires...
Merci,
Mes amitiés


Merci Bellenuit...peu de mots pour un ressenti bien plus profond...mais qui devrait comprendre changera son avis???

:evanoui

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 févr 2011 à 20:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de la val
Il en existe qui ne sont pas en accord avec eux même ou les mots et les actes sont opposition...une colère tournée vers l'autre, l'innocent est une cible, tellement plus facile que de se remettre en question....l'essentiel est que Tu saches qui tu es....bisous val




Je crois savoir qui je suis ... mais les sentiments des autres naissent souvent pas à cause de ma vraie réalité , plutôt ce sont leur situations personnelles , surtout leurs peurs qui font interpréter mal...



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 févr 2011 à 20:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Anna
"Notre moi aveugle égoïste et superficiel
Couvre ses oreilles de préjudices et absurdes règles
N’entend plus comme étourdi
La douce Mélodie qui nous berce
Et fait de nous tous une seule race "

Si nos oreilles pouvaient s'ouvrir, elles entendraient toutes cette douce mélodie
Merci Lilia



Au fond nous désirons tous être compris...le - petit - problème naît quand nous ne sommes également disponibles à comprendre les autres...c'est ce détail de la réciprocité qui complique les relations entre les humains...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 févr 2011 à 20:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de Nomade
Notre moi aveugle égoïste et superficiel
Couvre ses oreilles de préjudices et absurdes règles
N’entend plus comme étourdi
La douce Mélodie qui nous berce
Et fait de nous tous une seule race

De tristes vérités, le jour où on comprendra que le monde est une ménagerie comme dit à juste titre ce cher Baudelaire


Je constate cher ami...mais je ne renonce pas au dialogue...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 7 févr 2011 à 17:21 Citer     Aller en bas de page

Triste vérité oui, qui nous surprend tous un jour ou l'autre... Pas toujours facile à comprendre et à accepter... Courage, ce n'est que passager... Les beaux jours ne sont plus trop loin...

Amitiés

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 9 févr 2011 à 01:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bernylys
Triste vérité oui, qui nous surprend tous un jour ou l'autre... Pas toujours facile à comprendre et à accepter... Courage, ce n'est que passager... Les beaux jours ne sont plus trop loin...

Amitiés




Cher Bernylys ...c'est vrai les beaux jours ne sont pas loin et moi j'en profiterai comme toujours...mais ces situations de friction je crois que deviendront de plus en plus fréquents...La tolérance et l'absence de préjudices sont , hélas, trop souvent seulement de beaux énoncés...
Merci pour ta note.

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1395
Réponses: 8
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0318] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.