Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 483
Invisible : 0
Total : 485
· Adria d'Orances
Équipe de gestion
· FeudB
13223 membres inscrits

Montréal: 24 nov 18:22:34
Paris: 25 nov 00:22:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le même refrain... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 17 juin 2006 à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Le même refrain...

Dure vie, dure à mener, dure à continuer...
Facile fin, facile à trouver, facile à amener...
Bonheur absent, éphémère, introuvable...
Malheur présent, permanent, qui m'accable...
La vie continue, s'en va, je ne la suis plus...
La fin approche, s'abat, j'y suis perdue...
Le bonheur me fuit, se cache, je n'en veux plus...
Le malheur s'installe, s'attache, je n'en peux plus...

Dure vie, sans toi, je ne suis rien...
Facile fin, s'approche mon fatal destin...
Bonheur absent, parti en même temps que toi...
Malheur présent, arrivé, tu n'es plus là...
La vie s'arrête, tu as disparu...
La fin est proche, tu n'es plus...
Le bonheur est mort, il est introuvable...
Le malheur lui vit, si invivable...

(9 juin 2006)

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 17 juin 2006 à 15:02 Citer     Aller en bas de page

J'espère pour toi alors que ce refrain changera et sera plus joyeux...
Merci d'être passée, tes mots me touchent.
Bon courage à toi aussi.

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20759 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 17 juin 2006 à 15:10 Citer     Aller en bas de page

tu psalmodies ces mots, comme une litanie, comme pour te protéger du mauvais sort...
La vie ne te laissera jamais tomber, tu tomberas dans une de ses méandres où tu pourras reprendre tes esprits et retrouver un peu de sérénité...Et elle t'attendra...
Je ne sais pas quoi dire devant une telle douleur, parce qu'en ce moment j'ai l'impression que cela m'arrive aussi que je m'étouffe....
Mais je te tends ma main, du plus loin que je le pourrai
amitiés

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 17 juin 2006 à 15:33 Citer     Aller en bas de page

N'oublie pas mes mots, petit papillon. Que ton soleil brille encore et encore, éternellement même.
J'aime être éblouis par tes rayons.
Bises à toi !
Merci de t'être arrêtée ici.

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 17 juin 2006 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Le bonheur n'est pas mort parce qu'il est introuvable.. Le bonheur est une suite d'instants à vivre sans discontinuité.. il faut combler ces intervalles qui se creusent parfois... pour que la ligne redevienne une belle droite... Tu peux la tracer cette ligne, Magalie.. et plus que tout, tu en as le courage... Endormir le malheur.. qu'il ne vienne pas pointiller cette ligne... Ces vides marqués, il faut les combler par les lumières de cette étoile qui brille.. tu sais laquelle..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 17 juin 2006 à 17:31 Citer     Aller en bas de page

Ambre,
Tu as tellement raison...
Ah ! Le bonheur, j'y goûte inlassablement quand ces petits instants surviennent. C'est en venant sur LPDP et en parlant à des personnes telles que toi que ces vides se comblent et que mon coeur garde l'espoir. Merci pour cela. Oui, c'est grâce à vous tous qu'alors j'en ai le courage. Je veux tracer une belle ligne et empêcher quelconque obstacle de venir la couper.
Merci beaucoup pour ces mots qui savent me redonner espoir. Quand rien ne va et que je n'ai personne à qui parler, je viens ici. C'est un petit coin de Paradis où de merveilleux anges posent leurs ailes. Chaque jour je passe et j'en ressors le coeur plein d'émotions, de bien, d'espoir et de force...
Gros bisous

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Azalée


Il s'en rendait compte désormais: l'aimer était son destin.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1109 commentaires
Membre depuis
9 janvier 2006
Dernière connexion
16 octobre 2018
  Publié: 18 juin 2006 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

WOW! Je suis chavirée par la beauté et la fragilité de ton poème! Une si intense souffrance... que tout le monde a dû vivre un jour ou l'autre, mais si joliment racontée! Je suis sans mots! Bravo! Je nomine ce poème, il le mérite grandement! Bon courage!

Mes amitiés
Catherine xx

  Parce qu'on ne peut effacer Tout c'qui brûle nos mémoires Parce que le temps va passer Et parce que tout nous sépare (R. Tabra)
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 18 juin 2006 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Catherine,
Ce geste et ces mots me touchent grandement.
Je te remercie du fond du coeur !
Merci beaucoup !
Amitiés

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1597
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0316] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.