Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 28
· Flora Lynn · Tychilios
13202 membres inscrits

Montréal: 16 sept 18:52:40
Paris: 17 sept 00:52:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Inventer le futur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 12 déc 2006 à 01:52
Modifié:  28 juil 2009 à 17:45 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page



Inventer le futur

Inventer le futur
Les mots de la tendresse
De la vie, des caresses
La nuit faire à mesure

J’ai le blues de tes yeux
Comme la mer qui rage
Comme le ciel si sage
Dans mon coeur malheureux

Toujours devant ce corps
Mes pupilles à l’eau
Même que je les clos
Elle y sera encore

J’ai tant à te donner
Sans avoir à te prendre
J’ai tant à désapprendre
Sans vouloir te voler

Je rêve de ces nuits
Où je ne suis pas là
Au fin fond de tes draps
Dans le creux de ton lit

La forêt ravinée
Sent l’humus de l’automne
Cet instant qu’on pardonne
Dans l’air électrisé

Les cimes se relèvent
Et s’en vont au lointain
Hors la folie des mains
Qui cherchent notre sève

O ma Muse divine
Ouvre-moi une porte
Celle qui te rend forte
Sous la lune câline

Souviens-toi de ce temps
Où le froid trahissait
Ton corps, tes seins de lait
N’oublie pas, souviens t’en

J’aurais voulu tenir
Tes petites menottes
Qu’au vent glacial grelottent
Et puis après mourir

Désarticule amère
Les vers du fond du cœur
Dans ton esprit qui meurt
Bois ces mots délétères

Mon opium n’a de heurts
Distillé dans les eaux
Après tourments mentaux
Ma folie en ma fleur

Enfant, j’ai voulu tant
Bâtir des illusions
Faire révolution
Faire comme les grands

Ce pays résonne
Comme un désert lointain
On va main dans la main
Là-bas où l’on s’étonne

On écrit, on décrit
Mais rien ne vaut tout l’or
De cette île qui dort
Sous le satin bleu nuit

Quelle folie d’y croire
Même un tout petit peu
De vouloir être heureux
De vouloir cet espoir



  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 12 déc 2006 à 03:58 Citer     Aller en bas de page

Quelle folie d'y croire, oui ! Et pourtant, le futur qu'on s'invente peut parfois venir à nous sans crier gare.

J'ai adoré celui-là ... D'une douceur incomparable et d'une grande beauté.

Bravo, j'ai nominé !

 
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 12 déc 2006 à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Un mot plus un mot...et voilà une belle envolée qui, sur sa longueur, passionne.
La Nature et la Vie: un beau mariage.
Bien amicalement et poétiquement.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 12 déc 2006 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

Merci Lénaïs et pluriels

Vraiment...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 19 déc 2006 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Voilà, je continue ma ronde, et ne suis pas déçue du voyage...

Un style que j'affectionne particulièrement...

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 19 déc 2006 à 12:50
Modifié:  19 déc 2006 à 12:51 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

J'espère ne jamais le faire : décevoir. Du moins, je m'y emploierai.

Encore merci,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1466 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
28 août
  Publié: 23 déc 2006 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Monsieur Tilou à la plume sensible ; tu sers bien les mots et ils te (nous) le rendent bien...

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 23 déc 2006 à 16:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour

Merci de ton passage et de ce compliment. Je crois que je pourrais en dire autant de toi à en juger sur le peu que j'ai lu.

Encore merci.

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
ApparencE


J'aimerais être toi pour être aimer comme je t'aime.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
79 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2006
Dernière connexion
12 avril 2010
  Publié: 1er jan 2007 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

"Quelle folie d’y croire"
Oui mais pourtant
je crois que c'est cette folie qui nous tien en vie!

Encore une fois magnifique!
Quelle belle plume!

Amicalement
MarinA

  .:. Ne jamais se fier aux apparences .:.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 1er jan 2007 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Merci pour tous tes commentaires, MarinA.

Cette folie, tu as raison, il faut la garder.

un gros pour toi pour la nouvelle année.

Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 6 jan 2007 à 04:54 Citer     Aller en bas de page

Merci Kajak de ce commentaire que j'apprécie beaucoup.

A bientôt,

Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17731 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 22 jan 2007 à 13:48 Citer     Aller en bas de page

Superbe texte

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 24 jan 2007 à 00:41 Citer     Aller en bas de page

Commentaire compliment court... Mais qui fait grand plaisir...
Merci

Amicalement,

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1679
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0472] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.