Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 430
Invisible : 0
Total : 430
13173 membres inscrits

Montréal: 10 août 11:41:56
Paris: 10 août 17:41:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Monsieur Auguste Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 12 févr 2011 à 12:50
Modifié:  12 févr 2011 à 14:52 par ladysatin
Citer     Aller en bas de page

Le temps était beau
portés par le souffle doux de la brise
Mes pas retentissaient dans l'allée de gravier
un long cortège piétinait, mêlant en douce harmonie
une ronde de chants de murmures de soupirs
et par moments de fous-rires à peine audibles
les paroles baragouinées remontaient sur mes lèvres devant la chapelle
funéraire de votre famille là ou une case béante
attendait votre cercueil
Ce lieu que les bonnes déesses avaient marqué d'avance pour
votre dernier repos


Dés notre première rencontre Monsieur Auguste votre accortise
m'avait grandement émue

" écoutez ma petite !
regardez ma petite ,
observez ma petite !
vos doigts seront des fées
si vous avez la foi
dans les mains de fées éclosent des paroles
les fées ont pour lettres les fleurs
leurs paroles resplendissent de pur argent et d'or
cousez ma petite !
apprenez ma petite !et surtout taisez-vous !!

Vos pas s'éloignaient vers d'autres couloirs et moi j'écoutais votre bouche ratiociner un dialecte pour d'autres ...

Chenapan Poltron Glouton Bedon Pochard Fripon
Panse rebondi Trogne joufflue Sac à vin Vide barrique
Coupe- gilets Crève- sièges ...

De fous-rires et de larmes c'est dans la cité
à la robe violette que j'ai déposé un petit poème et un bouquet de violettes sur votre visage de marbre .

" Au revoir Cher Monsieur Auguste
merci de m'avoir appris l'art de coudre
l'art du théâtre "

Cette journée était passée
Un Tome se fermait .



Onze février deux mille onze
pour Un grand Monsieur qui vient de s'éteindre et qui m'a appris mon métier

Texte protégé par Copyright

n° 00049604

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Coeurperdu


Le temps brûle mon corps mais adoucit mon coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2010
Dernière connexion
6 juin 2011
  Publié: 12 févr 2011 à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage pour cet homme qui semble t'avoir apporter beaucoup...

CoPe

  Je verse mon malheur dans l'encre de ma plume, Martelant le papier tel le fer sur l'enclume.
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 13 févr 2011 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Très bel hommage, d'une écriture délicate et talentueuse...

Amitiés
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
23285 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 13 févr 2011 à 16:14 Citer     Aller en bas de page

C'est très joli et très émouvant à la fois , il doit être fier de toi de là où il est monsieur Auguste , non seulement il t'a appris l'art de coudre , mais il t'a laissé un souvenir inaltérable .
Un bien bel hommage que tu lui fais là Satinette ,et le petit bouquet de violettes en plus....
Amitiés Odelette Poutous

  OM
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 14 févr 2011 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

Grand merci à tous pour vos mots chaleureux , j'aimais beaucoup cet homme

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
23 janvier 2018
  Publié: 14 févr 2011 à 16:24 Citer     Aller en bas de page

J'espère qu'il t'aime autant que tu l'aime...

Superbe poème !

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 14 févr 2011 à 16:27 Citer     Aller en bas de page


c'est un très bel hommage, Ladysatin! tu as dû avoir beaucoup d'estime pour ce monsieur.
merci pour le partage,
amitiés

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 15 févr 2011 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Rabab Josette , merci pour lui il avait 99 ans comme j'ai dit c'est un Tome qui se ferme ...

et merci pour moi

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1025 poèmes Liste
16565 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
9 août
  Publié: 14 avr 2011 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

C'est un très bel hommage que tu lui as rendu la...tes mots ont toujours cette gentillesse désarmante de naturelle, qui nous touche à chaque fois...il est des gens qui peuvent vous marquer à un point qu'on ne soupçonne pas, hélas le temps passe et nous les reprend...te lire procure une vraie émotion !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 14 avr 2011 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Cela me fait toujours un immense plaisir quand tu viens me lire cher Pierre Yves .

cet homme me manque , et celui qui a prit sa place , ne sais pas dire de belle chose...et il nous salue à peine ...

gros bisous Pierre

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 17 avr 2011 à 16:20 Citer     Aller en bas de page


bien bel hommage pour un homme de bien! très émouvant.
merci pour ce très beau partage,
bien amicalement

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 18 avr 2011 à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage Josette

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2243
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le timbre de ta voix (Tristes)
Auteur : ladysatin
Impasses des nostalgies... (Autres)
Auteur : pyc
Pour Alyssia...partie trop tôt... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Un bijou de grâce (Tristes)
Auteur : ladysatin
Nos matines d'amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
(Amour)
Auteur :
Magie automnale (Autres)
Auteur : Myo
Hommage au poète disparu (Amitié)
Auteur : Sidonie
Lèche mes courbes (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
Au clair de lune, se mêler à l'invisible... (Tristes)
Auteur : pyc
La fin d'un vieux cabot sur les planches . (Autres)
Auteur : ladysatin
Tes Trente-cinq hivers . (Amour)
Auteur : ladysatin
J'vous dis pas, j'vous dis pas... (Loufoques)
Auteur : pyc
La robe de mots . (Tristes)
Auteur : ladysatin
Un chemin de forêt (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin

 

 
Cette page a été générée en [0,0358] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.