Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 27
· samamuse · valise · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Adamantine
13161 membres inscrits

Montréal: 27 mai 03:45:10
Paris: 27 mai 09:45:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Nostalgie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 13 nov 2009 à 03:20 Citer     Aller en bas de page



Nostalgie

Je suis revenue par un jour sombre de novembre
Près de ma maison à la barrière brinquebalante
Je suis émue, tremblant de tous mes membres
De revoir ce lieu où jadis la vie fut si plaisante
Je reste debout devant ce portail désormais clos
La maison est seule au beau milieu de cet enclos

Ce qui fut le jardin que mon père aimait tant
Il en reste une friche parsemée d’herbes folles
Où est-il ce potager qui s’éveillait dès le printemps
Plus rien de la vie d’autrefois, le présent me désole
Les superbes rosiers sont devenus des ronces
Je voudrais cueillir la dernière rose mais je renonce

Il est encore là le fier prunier près du vieux poulailler
Que de tartes juteuses et de confitures il nous fit cadeau
Avec ses fruits dorés nous nous sommes bien barbouillés
Il m’en reste aujourd’hui un des souvenirs les plus beaux
Le gigantesque cerisier est à présent envahi par le lierre
Près du grand bac, je distingue à peine le banc de pierre

Le puits a toujours son seau de bois posé sur la margelle
La chaîne a quelque peu rouillé et les briques sont disjointes
Une brouette sans roue y est adossée, celle de tante Angèle
Son souvenir me revient, son absence me désappointe
Mon regard se pose à nouveau sur la maison dévastée
La cheminée ne fume plus alors qu’elle brûlait hiver -été

Le chemin de pierres qui serpentait jusqu’à la porte
Est tout recouvert de mousse et a presque disparu
L’image devant mes yeux embués est une nature morte
Et je me demande aujourd’hui pourquoi je suis revenue
Il ne reste rien de ce lieu de vie de famille d’autrefois
Mais en pensée je sais que j’y reviendrai quelquefois

12/11/2009







 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 13 nov 2009 à 06:26 Citer     Aller en bas de page

des souvenirs qui ne se trompent pas ! merci pour ce partage

mes amitiés James

  Membre de la Société des poètes Français.
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 13 nov 2009 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

jolie description d'un petit coin de vie au creux des souvenirs.
j'aime beaucoup!
Merci pour ce partage

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 13 nov 2009 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Merci, James et Viridiane. Contente que ça vous plaise, revoir ma maison en si triste état, m'a donné envie de la décrire, même si les mots n'expriment pas tout.

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 13 nov 2009 à 07:52
Modifié:  13 nov 2009 à 07:55 par Sans Nom
Citer     Aller en bas de page

merci, Samira, oui je crois que ça arrive assez souvent ces maison qui partent à l'abandon. Je trouve très triste de laisser choir une partie de ses souvenirs, mais, hélas, c'est ainsi.
As-tu lu les autres poèmes ; "la maison de mon enfance" et "la petite maison dans la prairie"? c'est une description de cette maison comme elle était à mon époque...
Je me permets de te tutoyer, on est entre amis...

 
Bray


La nuit s'achève et je poursuit mon rêve La nuit se dore et je songe à Celle que j'adore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2008
Dernière connexion
14 février
  Publié: 13 nov 2009 à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Bel éloge d'un coin de souvenir ou ceux-ci remontent à la surface grâce au lieu.

Très sensible.

  Malo
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 13 nov 2009 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Merci, Bray, de t'être attardé sur mes lignes. Quand on reste sur une idée du passé et qu'on revient au présent, quelle déception, dans ce cas précis, en tout cas. J'aurais du l'intituler "maison morte"!

 
Verbum


J’ai besoin de tremper ma plume dans l’essence de tes mots pour trouver un sens aux miens…
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
128 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2009
Dernière connexion
1er avril 2013
  Publié: 13 nov 2009 à 11:58 Citer     Aller en bas de page

Les souvenirs donnent parfois de forts jolis mots , il en est ainsi des tiens...

Amicalement.

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 14 nov 2009 à 04:16 Citer     Aller en bas de page

Merci, Venusia, Pour sûr, les lieux agrémentent pour beaucoup nos souvenirs. Je pense qu'on base notre vie sur les souvenirs en fonction de la façon dont ils sont vécus
amitié

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 14 nov 2009 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

Merci, Verbum, très touchée de ton commentaire, je suis ravie que mes mots t'aient touché.
Amitié

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 23 nov 2009 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Merci, malika, pardon, j'ai tardé à te répondre, je n'avais pas vu ton com...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1900
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0636] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.