Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 48
· Damon · gattopardo · Fried · ❀ninette1952 · ori
Équipe de gestion
· Emme
13067 membres inscrits

Montréal: 20 mai 17:02:04
Paris: 20 mai 23:02:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Il regarde... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 18 déc 2006 à 13:56
Modifié:  29 juil 2015 à 09:47 par MISTERWEBY
Citer     Aller en bas de page






Il regarde…


**************


Il regarde…

Deux amoureux transis, enlacés sur un banc,
Les regards alanguis, s’embrassent tendrement,
En se murmurant des je t’aime pathétiques,
Un couple heureux, vision tellement romantique…

Il regarde…

Le ventre rebondi d’une maman ravie,
Témoignage de complicité aboutie,
Promesse facile d’un radieux avenir,
De tendresse et aussi d’émotions à venir…

Il regarde…

Ce papa, qui fut un jour gâteux converti,
La douceur de son bébé, dans ses bras blotti,
Echanges de câlins et rires partagés,
Sentiment puissant de bien être et volupté…

Il regarde…

Cette maman attendrie devant son bébé,
Ce sein dévoilé, une offrande spontanée :
Cet instant de fusion résonne à l’unisson,
Sublime duo à en donner des frissons…

Il regarde…

Ce couple heureux, et forcément aventureux,
Dans cette jungle hostile de la vie à deux
Bravant les ennemis et dangers quotidiens,
Et avançant toujours sur le même chemin…

Il regarde…

Cette force inexplicable qui les soutient,
Qui les aide à se sentir étrangement bien,
Ce sentiment indescriptible et ineffable,
Qui toujours habite le cœur des gens aimables...

Et il les envie…



**************







Version originale :



Il regarde…

Deux amoureux transis, assis sur un banc,
Les regards alanguis, s’embrassent tendrement,
Se glissant à l’oreille des je t’aime pathétiques,
Un couple heureux, quoi de plus romantique ?

Il regarde…

Le ventre rebondi d’une maman ravie,
Témoignage d’une complicité aboutie,
Promesse facile d’un radieux avenir
Et de tendresse et émotions à venir…

Il regarde…

Ce papa, en un jour gâteux converti,
La douceur d’un bébé, dans ses bras blotti,
Echanges de caresses et de rires partagés,
Sentiment puissant, bien être et volupté…

Il regarde…

Cette maman attendrie devant son bébé,
Ce sein dévoilé, offrande spontanée :
L’instant de fusion, résonne à l’unisson,
Sublime duo à en donner des frissons…

Il regarde…

Ce couple heureux, forcément aventureux,
Dans l’immense jungle hostile de la vie à deux
Bravant ennemis et dangers quotidiens,
Avançant toujours, sur le même chemin…

Il regarde…

Cette force inexplicable qui les soutient,
Les aide à se sentir étrangement bien,
Sentiment indescriptible et ineffable,
Logé souvent au cœur des gens aimables…

Et il les envie…








PS : C'est la 1ère fois que j'ai essayé de compter les pieds... ... J'ai bien dis "essayer"

Voila, j'ai tout modifié pour faire des alexandrins, normalement cette fois ça devrait être plus juste ! (J'ai laissé la version originale quand même...)


Photo sous licence Creative Commons, libre de reproduction
Origine : ICI


  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 18 déc 2006 à 14:03 Citer     Aller en bas de page


Je connais ce sentiment qui serre le coeur lorsque l'on pense ne pas pouvoir goûter la même joie que les autres...

Le temps passe et les choses changent... et le coeur serré laisse place au bonheur...

très beau texte Chriss..

Loup

  http://papemich.free.fr/
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
26 octobre 2018
  Publié: 18 déc 2006 à 14:13 Citer     Aller en bas de page

c'est un très beau poème, il fait un peu mal, cette impression que nous ne connaîtrons jamais ce bonheur que d'autres affichent avec innocence...
j'ai aimé cette lecture...

amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 18 déc 2006 à 14:26 Citer     Aller en bas de page

C'est une douloureuse sensation, cette envie qui prend face à l'image du bonheur.
Je le connais bien, il prend au coeur, aux trippes, ce terrible sentiment.

Mais comme le dit justement Loup, un jour vient où l'on reflète aussi l'image du bonheur.

 
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 18 déc 2006 à 14:32 Citer     Aller en bas de page

Bien sur, c'est un sentiment passager surement... Mais il est la, alors je l'ai ecris...


Merci de votre passage

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
NaDilo


Le coeur a ses raisons que la raison ignore (Pascal)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2006
Dernière connexion
14 janvier 2008
  Publié: 18 déc 2006 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Il regarde…

Le bonheur qui les réunit,
Ce bonheur dont il se nourrit.
Lui avec cette place à prendre
Par celle qui voudra l'entendre...

NaDilo.
Superbe c'est peut être pas régulier, mais je voulais achevé ton poème par ses mots.

  La vie est un jeu, auquel je n'ai pas envie de perdre. (merci ma petite mouche)
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 18 déc 2006 à 15:54
Modifié:  25 déc 2006 à 08:51 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Et bien il y a une première fois à tout
Ce n'est pas facile les comptages de pieds, pour moi c'est dur quelques fois aussi...
Mais j'ai adoré lire ce poème, parce que tu y fais une sorte de...d'enchaînement, de montée d'escalier, pour arriver à un point de non-retour, où il t'est offert un choix...Mais où tu es indécis, et où tu contemples encore trop le passé, bien qu'ils soir sous forme présente...Projete toi un peu plus dans le futur, avance un peu plus loin de ce chemin, c'est la seule manière pour toi de pouvoir avancer et pouvoir te sortir de ce tourbillon...

Ce poème lol vaut bien tes heures supp" au travail

Bises à toi
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
caramella


J’envois mes rêves se perdre dans tes nuits...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
140 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2005
Dernière connexion
24 août 2007
  Publié: 18 déc 2006 à 16:26 Citer     Aller en bas de page



il y a toujours une première fois mais pas aussi parfaite que la tienne!!



je

  je suis ce papillon que tu trouve laid...et cet oiseau dont tu detruit le nid.
lovifly


Un sourire peut cacher tant de chagrin. Seules les larmes savent le libérer de son lourd secret.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
123 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2006
Dernière connexion
2 mai 2012
  Publié: 18 déc 2006 à 17:00 Citer     Aller en bas de page

j'ai les larmes au yeux par ce que il est si bien écrit que j'ai l'impression que c'est moi qui regardes et envies ces couples amoureux papa maman c'est rempli d'émotion et sa me touche profondément toute mes félicitation

  Un miroir est incapable de refléter tous les secrets d'une âme. C'est pour cette raison que l'écriture a été inventée.
Mo CuiSha


Le bonheur est tellement loin que pour le voir, je louche! (La Fouine)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2006
Dernière connexion
18 mai 2016
  Publié: 18 déc 2006 à 18:06 Citer     Aller en bas de page

Triste mais très beau, j'en ai la larme à l'oeil!!!

Amitiés...
Coyote

  Par delà mes mots, je tenterais d'apaiser vos maux...
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 19 déc 2006 à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Un très beau et sensible poème Chris

L'envie y est palpable... avec une émotion qui me touche beaucoup.


Marie

 
Sav

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
6 mai 2002
Dernière connexion
20 avril 2011
  Publié: 19 déc 2006 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est magnifique j'adore.... vraiment très beau et très touchant...

Magnifique vraiment

 
Bout2choco


Au plus élevé trône du monde, nous ne sommes assis que sur notre notre cul
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
48 commentaires
Membre depuis
4 juin 2006
Dernière connexion
28 novembre 2008
  Publié: 19 déc 2006 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est magnifique christ. On ressent de la mélancolie,un brin de nostalgie et de tristesse mais quand même de l'espoir. Ton poème est très beau, il me parle tu peux pas savoir lol, il résonne en moi mm ! je me revois il y a qques mois...
Bisous et encore une fois c'est magnifique, j'adore ta plume.

  Si ton coeur ne bat plus je te donnerai le mien puisque sans toi il me sert à rien..
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 19 déc 2006 à 11:21
Modifié:  19 déc 2006 à 11:27 par MISTERWEBY
Citer     Aller en bas de page

Audrey, merci de m'avoir lu, merci d'avoir aimé... Je suis content que les sentiments transparaissent.... Un poeme sans sentiment est tellement pauvre....


kajak, merci de ton passage


Nad, merci de ta réponse, personnalisée, j'aime bien la suite que tu proposes.


Justine, oui y'a un certain enchainement logique, enfin j'ai essayé et je suis content que tu l'ai remarqué Et merci pour la séance gratuite de psychanalyse En tout cas, tu aimes les textes, et ça se voit a la façon dont tu commentes

Manon, je crois que l'a désillusion arrive souvent, beaucoup de personne peuvent donc se reconnaitre je pense dans ce poeme....


caramel tendre (et pas mou ^^) ce n'est pas parfait, il y a encore des choses que j'aimerais retoucher, mais j'avoue que je suis assez satisfait du 1er jet, meme si certain vers ne me plaisent pas totalement...


Audrey, désolé de t'avoir fait pleurer... Comme je le disais, beaucoup de personne peuvent s'identifier je pense... Comme Anais le dit : "je hais les couples qui me rappellent que ej suis seule"


Coyote, triste, peut etre, mais beau aussi, tu l'as dis... Ca dépent de quel point de vue on se place


Conception, je savais qu'il te toucherait celui-la...

Naej, il n'y a pas de honte a regarder ce qui est beau... Merci de ta visite


Marine, ça fait plaisir de te croiser ici L'envie, les sentiments, si t'as ressenti tout ça je suis content, c'etait mon but

Seve, merci de ton passafe, content de te voir toujours fidéles a mes oeuvres


Maryjo, amie poetesse, doux et mélancolique, tu m'as cerné Ne relis pas trop, reviens plutot plus tard


Choco, je suis content qu'il te parle, comme je l'ai déja dis (dur dur les remerciements sans se repeter lol) j'ai conscience que beaucoup de gens ont du ressentir ça un jour, ou doivent le ressentir maintenant... mais les choses changent, et aujourd'hui c'est moi qui te regarde, tu vois...


Merci a tous vraiment tout vos commentaires me touchent, et vos nominations aussi... J'avais mis moins d'emotions dans mon precedent, j'ai essayé de faire mieux cette fois, et apparemment j'y suis arrivé

Merci encore... Sincérement...

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Alternatives

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
24 mai 2006
Dernière connexion
31 juillet 2015
  Publié: 19 déc 2006 à 11:48 Citer     Aller en bas de page


Je me suis pas amusée à compter les pieds, j'aime pas, je préfère apprécié un poème "au naturel". Mais le rythme est entraînant, tout s'enchaîne parfaitement.
C'est beau. Un brin douloureux. Mais les images, elles, émerveillent.
Je suis pas de l'avis que ce soit un mauvais sentiment. Il fait peut-être un peu mal parfois. Mais ne plus envier le bonheur c'est ne plus le vouloir, ne plus le chercher, ne plus en avoir besoin ; devenir individualiste, peut-être même "mauvais".
La roue tourne. Ça t'arriveras à toi aussi. Paroles de fée


Bisous

 
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 19 déc 2006 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Caroline, je te remercie...

La mélancolie est dans le poeme, mais je n'etais pas triste en l'écrivant... Et l'envie est la a cause du manque... J'y ai eu droit un jour, et j'ai envie que ça recommence

Merci de ton passage ici

Merci ma fée

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Misty-Len


J'aimerai gravé ton nom dans les étoiles et si je n'y arrive pas, je le graverai sur mon coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2006
Dernière connexion
31 mars 2007
  Publié: 20 déc 2006 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

Parfois règne une certaine mélancolie à voir notre vie prendre un autre chemin, un chemin que nous n'avions pas demandé, forte heureusement, un jour, ton tour viendra et ce jour-là, quelqu'un d'autre t'observera et pensera la même chose que toi

Superbe

Bisous et amitié

Misty-Len

  Misty-Len
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 23 déc 2006 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

J'adore ce texte même si il est un peu triste dans le fond. La description de ces images... Non, j'aime vraiment.

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
ApparencE


J'aimerais être toi pour être aimer comme je t'aime.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
79 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2006
Dernière connexion
12 avril 2010
  Publié: 27 déc 2006 à 16:17 Citer     Aller en bas de page

ça sert la gorge quand même!

Magnifique


MarinA

  .:. Ne jamais se fier aux apparences .:.
oiseaulyre


le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2006
Dernière connexion
2 septembre 2008
  Publié: 29 déc 2006 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

j'ai aujourd'hui un petit peu plus de temps et j'ai relu ton poème qui me laisse le coeur en amertume et en même temps rempli d'une tendresse infinie !
j'ai beaucoup aimé!

Ne les envies pas tu l'auras toi aussi et cela arrive sans que l'on s'y attende, bonne fin d'année et heureux nouvel an !

  oiseaulyre
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
14 novembre 2018
  Publié: 3 jan 2007 à 09:01 Citer     Aller en bas de page

Je ne viens plus bcp ici...
Les mots manquent à ma poésie et je suis émue de voir que les tiens s'épanouissent...
La beauté est en toi, je le savais, et celle que tu couches sur le papier arrive encore à m'étonner...

Bravo?
Fleur de Lys

  Ava
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2933
Réponses: 20
Réponses uniques: 18
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poème de la semaine
Décerné le 23 décembre 2006
Semaine du 23 décembre 2006 (7 votes)

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0760] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.