Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 281
Invisible : 0
Total : 282
· ori
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 18:45:17
Paris: 16 sept 00:45:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Une âme perdue... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 27 déc 2009 à 09:44
Modifié:  27 déc 2009 à 13:45 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Une âme perdue...

Un carton et quelques couvertures,
Au bord de l'avenue,
Là où passent de belles voitures,
Et le soleil a disparu !

Une forme humaine allongée et frigorifiée,
Passants indifférents !
Faire les poubelles pour pouvoir manger,
N'est-ce-pas révoltant ?

Deux chiens pour seuls amis dans cette morne
Vie...Elle prie
Pour que revienne la chaleur du dernier automne,
Mais l'hiver en rit !

Elle a changé de trottoir hier, avec ses affaires,
Et elle marche, marche !
Son horizon, c'est la rue, et elle rêve de mer,
Mais l'espoir la lâche !

Ce matin, j'ai vu un camion rouge dans une ruelle,
Et une femme
Allongée sur un brancard...Hélas ! C'était elle,
Paix à son âme !

 
Alètheia
Impossible d'afficher l'image
Vérité et réalité
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
27 mars 2008
Dernière connexion
30 janvier 2015
  Publié: 27 déc 2009 à 10:41 Citer     Aller en bas de page


Il n'y a pas grand chose à dire malheureusement à ce sujet...
Alors je te cite tout simplement :

"Paix à son âme"

Mes amitiés
Fanny

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 27 déc 2009 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

Triste constatation de l'indifférence de notre société... Alex

 
~Et fée ... mère~


"Il est rare qu'un nuage prenne la forme d'un nuage." [Ylipe - Texte sans paroles]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
63 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2009
Dernière connexion
3 novembre 2011
  Publié: 27 déc 2009 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

C'est malheureusement ce qui arrive tous les jours par cette période.

Une sorte d'hommage que j'aurais préféré heureux de part sa fin, mais joliment conté

A bientôt !

  Je dois vivre, enfin ♥
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
4081 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
30 août
  Publié: 27 déc 2009 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

si bien décrit ! on croise tout les jours , ces pauvres gens , nos regards s'arrête sur eux , l'on se dit : que puis-je faire , je lui donne une piécette ? une baguette de pain ?

parfois on discute un bout pour savoir ! et puis après , avoir donner une parole chaleureuse , pour ces gens là ! on rentre dans l'immeuble ou l'on travaille .

je croise tout les matins une Dame comme cela ...
j'ai aimé te lire , merci pour ce poème si réel ...

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Bébinou


L'amour est le gouffre de l'ennui
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
7 juin 2009
Dernière connexion
12 décembre 2012
  Publié: 27 déc 2009 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

J'ai été touchée par ces mots là et par cette situation qui est tellement réelle.
L'indifférence de notre monde me tue
Merci à toi pour ce poème plein d'humanité

  Bébinou
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 27 déc 2009 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

une poésie très touchante

merci mon ami pour ces vers ! bonnes fêtes james

  Membre de la Société des poètes Français.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 27 déc 2009 à 14:38
Modifié:  27 déc 2009 à 14:39 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

[citation=ladysatin] si bien décrit ! on croise tout les jours , ces pauvres gens , nos regards s'arrête sur eux , l'on se dit : que puis-je faire , je lui donne une piécette ? une baguette de pain ?

parfois on discute un bout pour savoir ! et puis après , avoir donner une parole chaleureuse , pour ces gens là ! on rentre dans l'immeuble ou l'on travaille .
-----------------------------------------------------------
Merci PYC pour avoir dédié' tes pensées aux gens qui n'ont pas la chance de vivre avec l'essentiel garanti.... ou qui ont décidé de s'enfuir de notre société incapable d'accueillir....

Comme Lady Satin je me demande ce que moi je peux faire ....oui , quelque petit geste....mais après, je continue ma vie.....

Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ephemere99

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
5 décembre 2009
Dernière connexion
17 novembre 2012
  Publié: 27 déc 2009 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse BLAISE.
Triste constatation de l'indifférence de notre société... Alex


la société c'est nous tous, et c'est NOUS TOUS société que nous somme, que ces gens là, fuient.

s'il faille réfléchir à solution pour ces personnes qui se réfugient dans l'exil de la rue, c'est avant tout de par le changement de notre mentalité, et là, c'est du boulot sur nous même qu'il est urgent d'entreprendre.

FMR

 
Touderlou


Je ne veux plus souffrir, tel est mon désir!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
1311 commentaires
Membre depuis
4 février 2003
Dernière connexion
27 octobre 2016
  Publié: 27 déc 2009 à 22:20 Citer     Aller en bas de page

Génial ton poème.. mais triste est la réalité....
malheureusement tant de gens son dans la rue

paix a son âme...

  Tants qu'il y aura des larmes pour pleurer une peine.... Tant qu'il y aura des êtres qui pourront dire Je t'aime ... Il y aura des poemes!!!
Mirages
Impossible d'afficher l'image
Au Cœur De Tes Chimères…
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
429 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2008
Dernière connexion
19 décembre 2017
  Publié: 28 déc 2009 à 03:51 Citer     Aller en bas de page

triste vie et triste mort!

paix à son âme!

très touchant

Merci du partage

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 28 déc 2009 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Je comprends maintenant pourquoi cette femme se rapproche de l'autre homme, elle marchait lui nous regardait, dans les deux cas l'indifférence des passants et bien trop souvent cette indifférence c'est nous même...

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 août
  Publié: 29 déc 2009 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Tant que l'humain est "humain" cela sera comme ça... Il va falloir vraiment qu'il devienne un jour Humain...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 31 déc 2009 à 17:44 Citer     Aller en bas de page

l'indifférence tue au sens propre comme au sens figuré...

  ma971
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 9 jan 2010 à 00:58 Citer     Aller en bas de page

Constat d'échec sur un monde qui ne vénère que le fric et le paraître! Mais il n'y a pas que des marginaux sur le trottoir. Lorsque j'entends au journal de vingt heures qu'un couple n'a d'autre ressource que de vivre dans sa voiture alors qu'ils travaillent tous les deux!! Et lorsque celle-ci sera hors d'usage, que deviendront-ils? Les salaires sont trop bas, les loyers trop hauts font que beaucoup de gens dorment dans la rue.
Joliment écrit comme d'habitude. Poignant! Merci Pyc

Amitiés
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 23 mars 2010 à 02:21 Citer     Aller en bas de page

M'a touché ton poème... i me parle tellement...
Amitiés

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1561
Réponses: 15
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0387] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.