Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 240
Invisible : 0
Total : 240
13170 membres inscrits

Montréal: 1er juin 21:57:25
Paris: 2 juin 03:57:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Mes Mots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
fernando12


L'amour n'est pas un seulement un sentiment, il est aussi un art
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
49 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2005
Dernière connexion
26 avril 2013
  Publié: 10 avr 2011 à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Les mots servent à parler comme à écrire.
Que de choses ne voudrait-on pas dire ;
si ce n’est pour écrire des rimes
Qui forment des firmes,
Ce serait pour ces paroles d’une chanson
qui fait compétition dans le hit parade des sons.

Mais L’Homme qu’il le veuille ou non est Maître,
Car il peut faire ce qu’il veut,
Quand il veut ,
Comme il veut .

Les mots sont une arme bien plus puissante
Que la force de frappe des armes nucléaires en terres innocentes.
Les mots touchent à tout
car l’Homme croit y mettre tout :
Ses mots sont donc à sa merci.
C’est normal, il les prend comme une création finie,
mais nombre de personnes à travers des écrits
Ne cessent de montrer les multiples conformations des mots qui peuvent se prêter à l’infini.

Tant de choses se disent,
Des fois, tellement coordonnées qu’elles séduisent.
Mais que vaut une création sans âme,
Que valent des mots si on ne peut en ressentir leurs larmes,
Leurs joies, leurs clameurs, la Vie.
A quoi servent les mots s’il faut les fuir
Pour après se recroqueviller sur soi avec une cuirasse de cuir
Des courants sortent
Des esprits montent
Mais néant est la destination de leur explosion débutante.

Moi, je suis né dans les mots
Que puis-je y faire , je dois m’y habituer comme à un jeu de domino
Mais si je devais utiliser des mots
J’utiliserais Mes Mots
Car ils sauront faire le portrait de toute une vie
Simplement ma vie.
Des neiges d’hiver, au soleil d’été,
Mes mots exprimeront non la pitié
Mais l’espoir d’un présent
Dont nous sommes tous les intendants.
Vieux ou jeunes se retrouveront à travers mes mots
Car des paragraphes qui en sortiront des générations ne pourront avancer au trot
Mes mots seront les facteurs
Qui sauront aller à l’adresse à l’heure.
Mais surtout, ils sauront vous aider à savoir,
A vous rendre compte de ce que vous avez comme gloire.

Ils sauront vous faire comprendre :
Je suis libre.
Mais surtout prenez garde à vos mots
Car ils laisseront entrevoir vos maux
Mais aussi tout ce qui respire et vit le bien en vous
Et même si c’est en petite proportion, il y en en toujours en vous.

Vivez
Priez
Et Soyez heureux de votre vie
C’est là les derniers mots que vous dis.
Merci.

  Recevez mes saluataions poétiques.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 574
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0203] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.