Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 38
· QUOIQOUIJE · ode3117
13319 membres inscrits

Montréal: 25 oct 04:43:50
Paris: 25 oct 09:43:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Klondike Story Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 20 avr 2011 à 16:51
Modifié:  21 avr 2011 à 10:57 par SienKieWicz
Citer     Aller en bas de page

KLONDIKE STORY


Par une vallée noire où les grands vents fulminent,
Alors qu’on ressentait un délicieux effroi
Pour ceux dont la Dead Horse avait brisé l’échine,
Nous vint une vision ne pouvant laisser froid.

De la neige assombrie qui longeait la colline
Nous vîmes s’extirper à notre désarroi,
La tête ébouriffée d’un géant palefroi
Qu’une oreille pointue rendait presque féline.

Coup de dent, aussi sec il rompit la courroie
Le retenant toujours à une mort alpine;
Était-ce notre feu qui des hautes parois
Le faisait à présent cavaler en sourdine?

Sans avoir eu le temps d’un compte jusqu’à trois,
Il vint comme un élan de furie cristalline
Et par les dents montrées – nous perdions tout sang-froid
- Du brasier soutira quelque torche sanguine.

Puis, reprenant sa course il enfonça tout droit
Dans la forêt de l’aube aux teintes opalines
Qui bientôt fut du jeu des flammes une proie,
Et nous perdions la bête à l’œillère orpheline.

Personne au lendemain ne nous crut à la mine,
Car le soleil brillait de son faisceau étroit
Du col de la Dead Horse et jusqu’à Porcupine
Et sur ces bois intacts où ne gît que l’or froid.





À l'intention des modérateurs:
Klondike Story: Histoire du Klondike
Dead Horse: Cheval mort
Porcupine: rivière au nord du Klondike
2011
Droits d'auteur enregistrés
no 00049089

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 20 avr 2011 à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Belle perf !

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 20 avr 2011 à 18:55 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le com

 
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 20 avr 2011 à 22:10 Citer     Aller en bas de page

Raconté sur un ton pittoresque, cette histoire a retenu mon haleine avec le mystère de cette vision(?) ou légende que je ne connaissais pas.
Merci pour ce partage.
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 20 avr 2011 à 22:19
Modifié:  20 avr 2011 à 22:28 par SienKieWicz
Citer     Aller en bas de page

Une histoire venant de mon imagination!

Merci à vous

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 21 avr 2011 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Un poème de belle construction, qui se lit comme un conte fantastique...
Une écriture agréable..
Un seul mot :
Bravo !
S.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 21 avr 2011 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

Je l'ai voulu fantastique en effet!

Salutations
Lilania
et tante Sidonie
héhéhé...

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 22 avr 2011 à 19:53 Citer     Aller en bas de page

salutations à vous

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 23 avr 2011 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Très aimable à vous d'être passés..

 
le passager


quand le sage montre la Lune, le sot regarde le doigt
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2006
Dernière connexion
22 août 2016
  Publié: 25 avr 2011 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

un texte d'une impressionnante qualité...
les mots me manquent... les meilleurs sont déjà dans ce poème!
bravo

  and I ride and I ride
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 26 avr 2011 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Merci bien!

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16597 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 27 avr 2011 à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Le Klondike, terre qui aurait pu rester dans l'oubli sans cette fièvre de l'or !
Et ton poème reprend de ce territoire des caractéristiques précises comme celles de la mine, de la rivière...on sent bien l'ambiance lointaine, le tout est excellemment écrit !
Un plaisir à parcourir, félicitations !
amitiés très sincères.
pyc.

 
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 28 avr 2011 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

c'est une excellente lecture pour moi... entre l'épique et le fantastique on chevauche sur des vers qui nous remplissent d'imagination... merci de ce très beau partage et c'est peu dire

amicalement

Ma

  ma971
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 28 avr 2011 à 23:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à vous,

Pyc
Tsélano
Narcissange

J'apprécie beaucoup de lire que vous avez porté intérêt à ce texte! Heureux que cela t'ait stimulé l'imagination Narcissange. Et je ne doute pas que d'avoir vu l'épisode du dessin animé dont tu parles Tsélano m'aurait sûrement aidé à écrire un meilleur texte !

Mes amitiés

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
7144 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 29 avr 2011 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Avec ce poème ci, deux belles lectures aujourd'hui par chez toi Sienkiewicz.
Tu nous transportes hors du temps, pour nous amener dans des récits épiques, la lecture est fluide et dépaysante.
Encore
Amitiés
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2801 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 30 avr 2011 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Hors du temps... on ne saurait mieux dire.

Merci Feudebelt!
Amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1813
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0411] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.