Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 23
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:20:06
Paris: 22 sept 06:20:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 365 balles désoeuvrées qui te demandent pardon. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 23 avr 2011 à 10:23
Modifié:  23 avr 2011 à 13:14 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Ok, Camilla
la guitare est un cheval
son galop t'éparpille
et le vent est un prince
mais un beau salop.

Voilà le feu
voilà l'océan
voilà la nuit
et tout s'assemble
dans ton œil entrouvert
par une veine malade
alors que mes lèvres
trouvent leurs mots
sur le sentier bleu des silences
qui mènent à ton regard.

Ok, Camilla
les pieds de la lune
jouent des claquettes sur le port
et les marins ont l'air de tanguer
sur la peau triste
de tes petites sœurs de caniveaux

Mais ce soir
j'ai les clefs
et le moteur connaît la chanson
tes cheveux
se démêleront dans l'aube
de me gestes
doucement, avec l'élégance des cendres
quand elles parlent de feu

Partout
où un soleil se lève
une ombre devient fugitive
et la pluie raconte leurs histoires
à toutes les gouttières
et les chats en raffolent
puisqu'ils tuent les oiseaux
qui volent dans nos cœurs
pour moins que ça...

Je mettrai un fou
dans chacun de mes yeux
et un clown funambule dans ma bouche
et notre baiser
sera le début de nous
et la fin de nous
sera aussi triste
que le début de tout...

Je sème un coin de ciel bleu
où nos corps parlaient de nuages

365 balles désœuvrées te demandent pardon.

 
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 24 avr 2011 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

Lu avec beaucoup de plaisir

Partout
où un soleil se lève
une ombre devient fugitive
et la pluie raconte leurs histoires
à toutes les gouttières
et les chats en raffolent
puisqu'ils tuent les oiseaux
qui volent dans nos cœurs
pour moins que ça...

Un style remarquable pour une plume aiguisée que je salue.Merci
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 24 avr 2011 à 13:15 Citer     Aller en bas de page

je l'aime beaucoup celui là.
peut être le coup du fou dans les yeux,
ou du clown..
y'a toujours un truc qui tape, en résumé.
Amicalement

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 25 avr 2011 à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Tout ce que j'aime.
Cordialement.
Marcel.

  Marcel
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 25 avr 2011 à 01:53 Citer     Aller en bas de page

365 balles vous remercient.

mandrinmodern,barillet des jours.

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 7 avr 2013 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Merci a toi Hubix.
Merci a toi, KO.
c'est que des mots.
un jour je vous mettrais en joue avec mon amour
mais vous me survivrez....

 
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 22 déc 2016 à 16:45 Citer     Aller en bas de page

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 23 déc 2016 à 04:39
Modifié:  23 déc 2016 à 04:40 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Toujours bluffée par tes poèmes...

Pas toujours le temps de les chercher et les commenter... mais ravie qu'on nous mette K.O encore une fois...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1218
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0701] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.