Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 109
Invisible : 0
Total : 109
13123 membres inscrits

Montréal: 15 juin 23:05:18
Paris: 16 juin 05:05:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (novembre 2015) : "Taire" :: Tue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 9 nov 2015 à 18:02
Modifié:  9 nov 2015 à 18:14 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page


Tue

Du roulis au silence
Qu'on accorde au marin
Affadi par le rance
D’évidence catin
L'appareil arrondi
Par la bourse éreintée
Des voyages infinis
Aux tropiques ratés
On dégueule la stance
Qu'on remplit des marées
Ignorant de la science
Pour la faire gicler

On la voudrait immense
De sa garde érigée
Comme un totem en transe
Aux reflux avalés

Du rougi en silence
Dans l'accord du matin
C'est bien son innocence
Qui coule sur nos mains.


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
8476 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 10 nov 2015 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Tilou encore en voyage, ça remue.

Bises,
Cath

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
14856 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 11 nov 2015 à 03:58 Citer     Aller en bas de page

Sans rien enlever au fond et à ce qui passe , je trouve les premiers vers trop marqués par les rimes qui m'empêchent presque de réfléchir..savourer

Mais je suis une "against" les présentations rimées , donc

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 11 nov 2015 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Hello... Merci d’être passés par ici.

Comme toujours, j'aime lire les réactions... Elles sont toujours au delà de l'imagination ou de l'inspiration qui mène à l’écriture de ces quelques vers...

La marque, la force (peut-être un peu la violence non ? d'où le frein à la réflexion ?), je ne peux les nier car elles sont à l'essence même du poème... Apres comment faut-il l’interpréter ?... Je crois que je préférai toujours le point lecteur au mien... En tout cas sur celui-ci...

@Cath : oui.. toujours dans le même wagon...

Merci

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
RiagalenArtem


Le meilleur est toujours dans une seule minute - Gorki -
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
3231 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
8 juin
  Publié: 12 nov 2015 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Lu à haute voix, paradoxalement ou pas, ton écrit prends encore plus de relief. Des rimes oui, mais pas pesantes sur la crête de ce roulis.
Violent et vif comme une lame de fond. C'est mon ressenti...

Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
4867 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 16 nov 2015 à 02:22 Citer     Aller en bas de page

Un rythme sans doute, et des niveaux de langue différents faisant claquer les mots. Ces vers m'emportent et me parlent. Comme souvent chez toi le sens en est ouvert.
J'y vois comme un arrière goût de malaise.
Belle partition du thème

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 19 nov 2015 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

@Riagal : j'aurais tendance à dire que ce n'est pas paradoxal, j’écris principalement avec le son de la voix dans ma tête (parfois même, je le lis tout seul à haute voix et c'est comme ça que je sais si le poème me convient ou pas)

@Lacase : l’arrière-gout est normal, je dirai... C'est vrai que le sens est très souvent, mais pas nécessairement volontairement... Mais a force d'enfouir plusieurs choses dans les mots, au final, il est peu étonnant que les gens accommodent le sens a leur convenance... C'est logique.


Merci beaucoup a vous deux

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 733
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0427] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.