Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 64
Invisible : 0
Total : 67
· Jean-Claude Glissant · SHElene · Peïo Sybarite
13275 membres inscrits

Montréal: 22 oct 05:29:11
Paris: 22 oct 11:29:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (novembre 2015) : "Taire" :: Ils sont déjà morts Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 nov 2015 à 14:16
Modifié:  14 nov 2015 à 09:34 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Ils sont déjà morts

Le noir fracas de la guerre a remplacé
Le gai tumulte des printemps de paix.
Les champs de bataille ont dévasté
Les terres fertiles bordées de haies.

Les sifflements des obus ont délogé
Les cris aigus des oiseaux moqueurs.
Les crépitements des armes ont évincé
Les rires bourrus des braves laboureurs.

Les larmes des agonisants ont éclipsé
Les propos joyeux des fières paysannes.
Les sanglots des mutilés ont balayé
Les airs populaires des fêtes profanes.

Au fond des tranchées, les hommes se terrent,
Le corps tassé, pour conjurer le mauvais sort.
Bientôt, ils s'élanceront au milieu des cratères.
Certains prient tout bas, d'autres parlent fort,
Avant qu'une balle ennemie ne les fasse taire,
Mais au fond d'eux-mêmes, ils sont déjà morts.

Pichardin

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 10 nov 2015 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pichardin,
On dirait que dans certaines régions le printemps s'est éloigné laissant la place au fracas des obus.

Catherine

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
11360 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 10 nov 2015 à 14:24 Citer     Aller en bas de page

C'est poignant, Pichardin, merci à toi

  ISABELLE
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1381 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 10 nov 2015 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pichardin

un poème qui donne des frissons... très touchant et très bien écrit...

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2760 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 10 nov 2015 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Superbe.
La puissance du texte va crescendo car on à l'impression d'avancer vers la tranchée et d'y pénétrer.
C'est un texte bien construit, et le dernier vers apporte la touche finale "ils sont déjà morts".

J'aime.
Bye

 
coeursolitaire62


L'école de la vie n'a point de vacances
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
720 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2006
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 10 nov 2015 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pichardin,

Un texte qui aurait eu tout aussi bien sa place dans l'éphémère "trace"
Les traces du passé ont laissées place à une toute nouvelle vie. Pas toujours joyeuse mais la guerre ne fait plus rage. Du moins plus chez nous.

Un superbe écrit

Amitiés

Mik.

  La vie c'est comme une balle de Ping-Pong.Il faut savoir rebondir, afin de retrouver le sourire, avant que ne retentisse le gong!
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
3372 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 10 nov 2015 à 19:07 Citer     Aller en bas de page


Touchant & percutant.

 
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 11 nov 2015 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

pas gai du tout ton texte , si plein de vérité pourtant

belle journée mes amitiés

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 11 nov 2015 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Puissant et toujours d'actualité...Pourquoi en dire plus ?

Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 11 nov 2015 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci PICHARDIN, pour ce poème qui fait frissonner, n'oublions pas. Merci pour ces mots si forts, merci pour le souvenir, merci pour eux
Bises amicales ODE 31 - 17
Un coup de coeur

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5084 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 11 nov 2015 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Jour anniversaire pour nos poilus de 14/18 En ce moment des peuples s'exterminent l'homme est incorrigible

Yvon

  YD
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 11 nov 2015 à 18:09
Modifié:  11 nov 2015 à 18:16 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Cat,
malheureusement trop d'endroits dans ce monde n'ont pas connu la paix depuis longtemps. Les canons ne sont pas prêts de se taire.

Bonsoir Isabelle,
Merci à toi d'être passé lire ce texte.

Bonsoir Laure,
Merci pour ton gentil commentaire.

Bonsoir Rosi,
Merci d'avoir laissé un gentil commentaire.

Bonsoir Cidnos,
Merci d'avoir apprécier ce texte.

Bonsoir Mik,
La guerre existe dans d'autres régions du globe. S'arrêtera t' elle un jour ? Merci à toi.

Bonsoir Lilania,
Merci à toi d'être passée par ici et pour ton commentaire.

Bonjour Vénusia,
Écrire sur la guerre n'est jamais très gai. Merci à toi.

Bonsoir Charmante,
Non, n'oublions pas ceux qui sont tombés sur les champs de batailles. Merci.

Bonsoir RiagalenArtem,
Il y a toujours des guerres quelque part dans le monde. Merci.

Bonsoir Ode,
Je suis de ceux qui pensent qu'un devoir de mémoire est la moindre des choses. Merci à toi.

Bonsoir Anita,
Merci à toi pour ton passage ici.

Bonsoir Yvon,
Leur rendre hommage est le minimum que l'on puisse faire. Oui l'homme est incorrigible. Merci à toi.

Amicalement à vous tous et à vous toutes
Pichardin

  Pichardin
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
178 poèmes Liste
1793 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 12 nov 2015 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Coucou PICHARDIN

Merci de rendre hommage
A tous ces hommes qui ont tenté
Tant bien que mal
De sauver la France
En échange de leurs morts.

A bientôt - MUscade

  MUSCADE
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 13 nov 2015 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Muscade,
oui, leur rendre hommage pour ne pas les oublier. Ils ont laissé leur jeunesse et leur insouciance sur les champs de bataille.
Merci à toi.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 22 nov 2015 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Un bien beau texte parce qu'il ne faudrait pas oublier.
Sur le fil d'une guerre entre la vie d'hier et le désespoir...
Sûr qu'ils étaient déjà morts.
Merci pour ce partage poignant.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 7 déc 2015 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lacase,
non, il ne faut surtout pas oublier, même si pour certains ça semble loin, très loin.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 15 déc 2015 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pichardin

Et dire que je suis passé à côté de ton poème poignant et surtout accablant pour tous ceux
qui "poussaient" à la guerre tuant les immenses espoirs que portait cette riche période du début du siècle.
Amitiés
ulm47

  Poésie, la vie entière
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 18 déc 2015 à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ulm47,
il y a ceux qui déclarent la guerre et ceux qui la font, ce ne sont jamais les mêmes.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1061
Réponses: 17
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Des coquelicots aux pissenlits (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Dialogues muets (Poèmes par thèmes)
Auteur : RiagalenArtem
Gentil coquelicot nouveau... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Le petit train du Vivarais (Autres)
Auteur : QUOIQOUIJE
Mon ciel n'est pas si haut (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Palette d'automne (Autres)
Auteur : Gekkeikan
L'éveil (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Pas d'exil pour mon bonheur ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Galatea belga
Rire joyeux (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Choix ultime (Poèmes par thèmes)
Auteur : Laurelenn94
Regarder en nous (Poèmes par thèmes)
Auteur : Valérie Bessat
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Tout silence suppose l'écho - à Raga (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Été comme hiver (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
(Poèmes par thèmes)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,2533] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.