Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 690
Invisible : 0
Total : 692
· Elodie Daraut · Zoubery
13168 membres inscrits

Montréal: 13 déc 17:15:38
Paris: 13 déc 23:15:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le pêcheur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
309 poèmes Liste
17851 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 2 mars 2007 à 17:33
Modifié:  2 mars 2007 à 17:35 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page


Les mains écorchées me reviennent en mémoire
Images rescapées dans ces moments trop noirs

A l'aube de ces jours d'étés trop caniculaires
Son corps apaisé préparait ses affaires

Quelques harpons nettoyés la veille
Ne seront pas de trop dans les flots vermeils

L'esprit encore embrumé de rêves en suspens
Il s'appuyait à la falaise,descendait doucement

De ce sentier très escarpé il avait l'habitude
Je crois que rien n'aurait pu troubler sa plénitude

Le pas léger, comme un gamin, je le regardais
Dévaler hâtif, avide de ce qui en bas l'attendait

Une halte enfin dans les herbes brûlées
Personne à l'horizon, juste la mer colorée

Respire profondément et continue d'avancer
Nul ne peut à présent t'empêcher

Son corps svelte mais assez musclé
Fendait l'air chaud pour enfin plonger

Là, je le perdais un peu, je prenais peur
Son ombre serpentant dans les profondeurs

Dégoulinant, salé, et la peau agressée
Il revenait sourire aux lèvres, rassasié

Les poissons, araignées de mer dans les mains
Parfois rien, peu fier, il retournait le lendemain

Moi, pimpante encore il me semble à l'époque
Je décortiquais les prises, si faibles loques

Oui j'ai encore la souvenance de sa fierté d'homme
Égayant mes étés, cadeau qu'il m'a offert en somme

Ses mains si fortes.. aux blessures des bas fonds
Dans mes entrailles encore ce souvenir profond

Passionné, tourmenté, la mer il étreignait
Des journées entières, seul il pêchait

Et l'image en moi si grande et rayonnante
De ces pêches dont j'étais seule gagnante

Oui je garde en moi ce personnage impalpable
D'éveiller cette beauté là lui seul en était capable

Mon âme s'apaise encore en cette nuit
J'ai repensé à mon pêcheur et maintenant ..je revis



A mon père, été 2004

Je pensais à lui.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 2 mars 2007 à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème...
J'aime les émotions que l'on y trouve...

Amicalement

Billie

  CAUSTiQUE
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 2 mars 2007 à 20:46 Citer     Aller en bas de page

Vraiment très beau, merci..

 
cartouche


… Mais la voix me console et dit : Garde tes songes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1181 commentaires
Membre depuis
19 mars 2005
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 3 mars 2007 à 00:39 Citer     Aller en bas de page

On imagine si bien ce pêcheur à travers tes yeux !

bravo !

  Cartouche
etoildemer


un jour..un reve.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
216 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2006
Dernière connexion
1er janvier 2014
  Publié: 3 mars 2007 à 01:50 Citer     Aller en bas de page

Touchée a mon tour droit au coeur !
En lisant ton magnifique poème qui offre de très belles images et tout est si bien représenté... j'ai pensé a mon père et la fin m'a touchée!

Bestiole Merci pour cette belle lecture.
Amicalement.

  etoildemer
ayrton

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
136 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2006
Dernière connexion
20 juin 2007
  Publié: 6 mars 2007 à 02:25 Citer     Aller en bas de page

très joli poème merci pour cette lecture


amitié ayrton

  il faut mieux être seul que mal accompagniez
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 7 mars 2007 à 02:20 Citer     Aller en bas de page

L'amour d'un père est un trésor et quelle belle enfance,regarder son père heureux en harmonie avec la nature,du bonheur simple et pur Merci pour ce beau poème qui m'a beaucoup touchée.Je le nomîne afin que tout les hommes puisses le lire un jour.Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2503 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 10 mars 2007 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

J'aime !
L'équilibre entre la situation réelle suggérée et l'émotion qui en découle donne une force particulière au poème.
Bravo !
Didier

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
309 poèmes Liste
17851 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 25 avr 2007 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous

Je suis ravie que vous l'ayez vu vous aussi comme il me revient parfois en mémoire ....

Merci encore et bisous
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
309 poèmes Liste
17851 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 15 oct 2008 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Merci Dominique

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
309 poèmes Liste
17851 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 5 mai 2016 à 02:23 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous d'avoir remonté ce texte ci
Tous ceux dédiés à mon père sont particuliers à mon coeur

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2508
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Connexion des âmes (Amitié)
Auteur : Nick
Instantané (Amour)
Auteur : Billie
Échec Et Mat (Collectifs)
Auteur : Lysée
sans toi (Amour)
Auteur : petite lettre
Déshabille moi (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lunastrelle
fragile (Amour)
Auteur : xebeche
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
Aux saisons des premières caresses (duo avec Tharrek) (Collectifs)
Auteur : Lunastrelle
Leur valse troïka (Autres)
Auteur : Tilou8897
Plaisir d'amour (Amour)
Auteur : okana
Road Trip (Autres)
Auteur : couki
Les non-dits et les mots blancs... (Autres)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0677] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.