Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 41
Invisible : 0
Total : 42
· Tychilios
13150 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:12:55
Paris: 6 déc 10:12:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La fin d'un vieux cabot sur les planches . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 6 juin 2011 à 11:30
Modifié:  6 juin 2011 à 15:11 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Les deux fauteuils fleurdelisés
se donnaient dans l'œil
Une tirade balançante était donnée
La voix du jeune se fit grave
Il serrait les doigts du vieux qui tremblait

" Les fauteuils sont bons !
Les divas Léontina et Donatienne
ont brodé au manteau d'arlequin les embrases au fil d'or

Les lèvres du vieux agonisant tremblotaient

Un gros mensonge et les masques

c'est la même chose
la comédie et la tragédie !


Le jeune eut un serrement de cœur

Le rideau se lève
la scène nous fait face
A combien est la pente ?
soupira le vieux

Elle est à dix huit pour cent vieux cabot !
Connais-tu Douvres ?
il s'y trouve une falaise
dont l'inflexible tête contemple
avec frayeur la mer qu'elle domine !

Mène-moi jeune Ami jusqu'au bord
et à partir de là je n'aurai
nul besoin de guide

les cintres sont juste là si jamais tu y grimpes
tiens fermement la rampe de chaque côté
je te pousserai un peu par derrière

Nous y voilà ...
dit le vieux cabot

On est pris de peur et de vertiges
face aux profondeurs de l'abime
Place-moi là où tu te tiens
puis, lâche-moi la main


Des larmes brûlantes humectèrent les paupières du jeune
sa voix se fit douloureuse


Vous êtes à présent à moins d'un pied !

Jouons alors ...oui jouons

.
Dans un dernier souffle de douleur
ses sourcils blancs hérissés de peur
le vieux jouait sa dernière scène .
Enroulé d'une écharpe lamée vermeil
le vieux s'affaissait doucement sur l'accotoir du fauteuil

Le jeune cabot se courba appuya son front sur sa main lâcha
la main du vieux et se signa du pouce

Quelque chose était fini
C'était un arrêt de la destinée
Les portes de la vie
se verrouillaient


Six juin deux mille onze

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 6 juin 2011 à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Un texte que je qualifierais d'étrange...mais un texte émouvant et vivant....

Alex

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 7 juin 2011 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

effectivement , J'ai pris un grand plaisir à l'écrire , j'ai peut être mal interpréter la fin tragique d'un comédien sur scène , un univers que je connait bien , puisque j'y suis une petite main ...


merci d'être venue lire et commenter une mort que je décris avec mon émotion et mes mots ..

De gros bisous à vous deux , très chère Alex et cher Chris

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22009 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 7 juin 2011 à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Je me représente très bien une pièce de théâtre, émouvante et très réelle, avec des acteurs aux costumes magnifiquement brodés par toi Satinette, tu fais dans le dramaturge, il faut aller voir la pièce....pour suivre le déroulement.
Poutous
Odelette 3117

  OM
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 10 juin 2011 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Odelette , la fin de la pièce ....c'est la mort ...sur scène .

des bisous et des poutous

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1021 poèmes Liste
16493 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 25 juin 2011 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

Le comédien joue d'autres que lui, mais la mort elle ne se maquille pas, quand elle vient nous cueillir...toi, par contre, tu nous la montres sous un jour diffèrent en posant tes émotions dans ces vers...et on se prend d'affection et de compassion pour cet homme...tu as su être profonde, et te lire demeure un très beau moment !
amitiés très sincères.
pyc.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 26 juin 2011 à 07:14 Citer     Aller en bas de page

Cher Pierre Yves , merci pour tes mots chaleureux

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 3 juil 2011 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Une belle écriture dans tes mots. Merci pour cette lecture particulière.

Amitiés

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 4 juil 2011 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Chère Bernys j'adore le théâtre , d'ailleurs je travaille dans un théâtre ....

merci de ton ressenti sur mon vieux cabot

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1353
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un chemin de forêt (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Nos matines d'amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Ma doucelette (Tristes)
Auteur : ladysatin
Les enfants de la campagne... (Autres)
Auteur : pyc
La chanson de sa voix (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
J'vous dis pas, j'vous dis pas... (Loufoques)
Auteur : pyc
Un monde insoupçonné (Autres)
Auteur : Rousselaure
Impasses des nostalgies... (Autres)
Auteur : pyc
Monsieur Auguste (Autres)
Auteur : ladysatin
Sur le chemin des écoliers... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
La quête (Autres)
Auteur : ladysatin
Lèche mes courbes (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf

 

 
Cette page a été générée en [0,0417] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.