Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 1196
Invisible : 0
Total : 1196
13368 membres inscrits

Montréal: 3 juil 17:59:19
Paris: 3 juil 23:59:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Manque Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Grga Pitic


"favoriser l'erreur et l'illusion, pour l'amour de la vie" Nietzsche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
20 mai 2011
  Publié: 9 févr 2007 à 16:01
Modifié:  9 févr 2007 à 16:22 par LOOY
Citer     Aller en bas de page

manque

Mon ange manque à mon âme en émoi…
Me poignarde l’absence…Ce petit goût de rien…
Je ne sens plus sa voix, n’entends plus le parfum ;
La tristesse m’arrache à la course des mois

Ta grâce lève entre nous un mur infranchissable
Elle aiguise ma peine et de honte m’accable
Vais-je haïr ta beauté autant qu’elle me fascine ?
Cette rose dans mon cœur dont je sens les épines ?

J’en serais incapable ; le parfum est trop doux,
Le rouge des pétales est celui de mon sang

Mes yeux comme envoûtés électrisent mon âme
Mais mon corps gelé garde pour lui sa flamme…
Alors ils se promènent sur tes contours charmants…
Sans bruit, ils te caressent et te dévorent, aimants

Par quelques doux baisers sur un de mes cahiers
Ta griffe s’est plantée dans les parois novices
De mon cœur enneigé de jeunesse sans vices ;
Depuis se sont levés les rayons de l’été…

Les lèvres insipides de celles qui m’aimèrent
Ont souffert du poison, vestige de l’être cher,
Venin délicieux né de ma propre chair
Qui, gangrène d’amour, dévorait mes artères

Mais je palpe en pleurant les froides cicatrices
Et je maudis parfois la stupide fierté
Qui d’une aiguille rouillée cousue mes lèvres hantées
Afin que nul mot traître à ton oreille glisse


J’ai pu te balbutier une dernière fois
Quelques mots ridicules en guise d’au revoir
Ma voix saignait ; d’amour…tu n’aurais pu le croire
Je t’ai vu t’en aller, confiante envers ta voie

Mon corps crucifié ; j’avais tellement froid
Pendant que se vidait mon sang sur le trottoir
Je me suis enlacé des draps du désespoir
Et je me consumais comme au bout de mes doigts

Je t’aime comme le plus beau de tous mes souvenirs…

  "tout ce qui est utile est laid" T.Gautier
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 févr 2007 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de poids dans ces mots-là... et un trait de plume superbe que je suis heureuse de lire à nouveau dans ce lyrisme qui me ravit !
De magnifiques sensations, même si douloureuses...

"Je me suis enlacé des draps du désespoir"

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Grga Pitic


"favoriser l'erreur et l'illusion, pour l'amour de la vie" Nietzsche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
20 mai 2011
  Publié: 16 mars 2007 à 17:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Ptitebulle.

  "tout ce qui est utile est laid" T.Gautier
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 715
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.