Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 185
Invisible : 0
Total : 185
13149 membres inscrits

Montréal: 5 déc 20:47:40
Paris: 6 déc 02:47:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Rubrique exceptionnelle : "13 novembre" :: Les yeux du sang Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1381 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 18 nov 2015 à 17:10
Modifié:  18 nov 2015 à 17:34 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Comment peut-on croire un jour
Qu’un enfant devienne cruel
Qu’il puisse se perdre sans retour
Pour affronter la vie en duel.

Comment peut-on croire qu’un jour
Cet enfant devienne un homme criminel
Qu’il s’éloigne de tout amour
Et conjugue la haine au pluriel.

Qu’il se cache derrière ce sourire
En sachant ce dont il est capable
Qu’il réussisse le soir à s’endormir
Sur ses crimes impitoyables.

Que la noirceur de son cœur
Se cache lâchement derrière une religion
Derrière ce sourire, se cache un tueur
Derrière son regard, plus aucune émotion.

Il a choisi un Dieu pour engendrer sa haine
Pour mieux venger la colère qui le ronge
Mais c’est son âme, qui doucement se gangrène
Et le sang des hommes, qui l’imbibe comme une éponge.

Derrière cet homme, se cachait un enfant
Hier il était bon, et son sourire était innocent
Aujourd’hui, ses yeux ont la couleur du sang
Ceux d’un terroriste, qui tue sans aucun sentiment…

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 18 nov 2015 à 19:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rosi,

Une réflexion poétique de toute beauté !

Comment un enfant innocent peut se transformer en terroriste, progressivement ?

La question est posée dans ton poème.

C'est un aspect que tout le monde oublie.
On se focalise bien entendu sur les événements actuels.

Ton poème est donc très original car il aborde cet aspect.

Un grand bravo !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 19 nov 2015 à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rosi


Oui , comment ?



Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1381 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 19 nov 2015 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir

Le poète Masqué,
Marchepascal,
athena 38540,

je vous remercie pour vos mots posés sur ce texte, qui me tenait particulièrement à cœur, suite à toutes ces horreurs, chez nous actuellement, mais aussi, partout dans le monde, où ces terroristes massacrent les humains...je ne comprendrais jamais toutes ces horreurs, comme beaucoup d'entre nous, je pense...
En voyant les photos sur nos écrans télé de ce terroriste, qui se fait prendre par les caméras, avec le sourire souvent affiché, je me suis posé tout un tas de question, et c'est là, que je me suis dis, qu'avant c'était un enfant, comme nous, comme les miens, et je me suis demandé, comment on pouvait suivre ce genre de chemin...
Hitler, lui aussi, devait avoir été un enfant mignon, j'en suis convaincue, mais quelles souffrances ont du t'ils éprouver, pour en arriver à détester les humains de la sorte??? Je crois que là est déjà un début de réflexion, qui me fait penser, que beaucoup de personnes fragiles émotionnellement parlant, peuvent arriver à ce genre de barbarie...la preuve, bien malheureusement...
Je ne sais pas comment l'avenir se fera, mais j'ai peur pour nos enfants, et pour leur avenir, et je me demande quelquefois, s'il valait mieux ne pas en avoir, pour ne pas leur laisser, ce genre de monde....
Mais j'ose à croire que ce sont peut-être eux, qui seront le chemin vers la paix, qui sait...
Merci de tout coeur à vous trois et à bientôt

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 19 nov 2015 à 20:10 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette réflexion, Rosi.

Je n'ai pas d'enfants et je suis soulagé de ne pas en avoir : le monde est trop dangereux. La terre est une planète cauchemardesque et je pense qu'il vaut mieux ne pas y mettre les pieds.

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
*bulle de mer*
Impossible d'afficher l'image
Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
342 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2009
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 20 nov 2015 à 02:20 Citer     Aller en bas de page

C'est au profond de mon cœur que je me pose aussi cette question.
Un jour, ils ont été des enfants, joyeux, tendres et farceurs. Comme tant d'autres.
Mais je n'arrive pas à me les représenter avec un VRAI doux visage.
Et leurs parents font aussi partie des victimes, d'une certaine façon , que doivent-ils ressentir?
Compassion à ceux qui souffrent

  Bulle de mer bulle d'océan
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1381 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 20 nov 2015 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Le Poète Masqué,

et pourtant, la terre continue à avoir des enfants, et je prie le ciel, chaque jour pour qu'il protège les miens...
Que l'amour et la paix, ouvre le cœur des hommes...
amitiés

Bonjour Bulle de mer,

Tu as raison, moi, aussi, derrière ce sourire et ce visage, j'ai eu du mal à me demander l'enfant, qu'il était...et je me demande comment cela peut exister.
Et pourtant, ces enfants là basculent. Comme dit athéna, manipulation psychologique, oui surement, ou beaucoup de souffrance petit, conduisant à ce genre d'extrémisme.
Endoctrinement aussi, mais toujours par faiblesse humaine. Un sorte de secte, qui endoctrine, mais dans le seul but, de devenir des monstres humains.
Quelle tristesse.
Une pensée à tous nos français en deuil actuellement encore, et à toutes ces familles dont tu parles aussi, car oui, je pense aussi, que ces mamans, si elles sont humaines, doivent souffrir autant, que les personnes qui ont vu les siens se faire tuer, par leur fils...
Paix, et amour
amitiés bulle de mer, et merci pour ton passage, qui donne également à réfléchir, sur tout cela...

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 984
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0353] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.