Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13153 membres inscrits

Montréal: 6 déc 21:35:07
Paris: 7 déc 03:35:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Rubrique exceptionnelle : "13 novembre" :: Bataclan Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Franckg
Impossible d'afficher l'image
La vie est une histoire que l'on se raconte avant de dormir.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
11 août 2014
Dernière connexion
8 septembre
  Publié: 19 nov 2015 à 04:09
Modifié:  19 nov 2015 à 04:36 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Loin
Devant
A plusieurs mètres d'ici
Des visages
Faiblement éclairés
Par le quadrille
Des flambeaux
Sont tapis dans la brume

Tout autour
D'immenses vagues
De têtes sombres remuent
Emportées par le souffle
Léger des Zéphyrs

Leur procession par les rues
Se déroule avec
La lenteur habituelle

ô désespoir
Paris est en deuil

C'est au tour du Bataclan
De faire office de
Cercueil

Que de grimaces autour de moi
Que de cris

C'est ma ville qui s'effondre et qui pleure dans la nuit

Des flaques
Rubescentes
Inondent toutes les rues

Et tant de visages
Autour de nous
Ont disparu

Mais que nous reste-t-il
Après un tel drame
Hormis
nos mains
perlées de sang
Et nos yeux remplis larmes

ô morts
Non
Nous ne vous oublierons pas

Quant à vous
Infâmes Barbares aux mains rouges
Tremblez de crainte et d'effroi
La France se tient debout et le monde tout entier deviendra bleu-blanc-rouge

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 2 mai 2016 à 18:28 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Pourquoi ce poème n'a-t-il reçu aucun commentaire ?

Des vers bouleversants après un drame effroyable !
Celui-ci a retenu mon attention :
C'est ma ville qui s'effondre et qui pleure dans la nuit

Et après Paris, ce fut Bruxelles !

Quelle époque ; c'est le retour à la barbarie la plus épouvantable ! (en 2016, XXIème siècle et IIIème millénaire !)

Je m'arrête ici sinon je commence à m'énerver en songeant à tout cela...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 887
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0327] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.