Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13110 membres inscrits

Montréal: 14 nov 22:37:46
Paris: 15 nov 04:37:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le sentez-vous ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
2 juillet 2018
  Publié: 23 mars 2007 à 18:31
Modifié:  23 mars 2007 à 20:09 par Joey
Citer     Aller en bas de page




Le sentez-vous ?


Le sentez-vous parfois le vent qui souffle l’hymne
De nos émois comme souvent d’un souvenir ?
Il est inscrit dans la mémoire à l’avenir,
Il est tout près ! Vous susurrant son magnanime
En succulent parfum du soir nous faisant vivre
Tel un succube un air d’espoir qui nous rend ivre.

Le sentez-vous le froid courant qui nous essouffle
Et nous fourvoie, puis nous renvoie... ce grand sourire ?
Il est parmi les malins grands que l’air boursoufle,
Il est tout près ! Vous imposant de vous souscrire
A son dilemme entre survie et vos amours
Il est un cube au gré du temps roulant toujours.

Le sentez-vous ce frêle instant qui nous emporte
Au grand blizzard de nos effrois, saignant nos flancs
Brûlant encor comme une torche au rythme franc ?
Là maintenant vous observez la grande porte
Et dans l’instant ressentirez ce tintement
Qui me harasse en durs et vifs crépitements.



Jonathan (Joey) - Ven.23 Mars 2007 -

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 24 mars 2007 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

un frêle instant d'un vent froid .

une lecture que j'ai aimé lire Joey
et beaucoup travailler aussi .
de beaux alexandrins, je nomine .

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 24 mars 2007 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Presque tous tes alexandrins présentent la césure
Oui je m'amuse je sais !

Je l'ai senti ce froid là, ce froid qui paralyse le printemps...
Un ptit coup de gueule contre l'Hiver qui prolonge (et même qui décale) sa saison?



Bises

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 24 mars 2007 à 12:54 Citer     Aller en bas de page

j'ai senti un doux moment de plaisir à te lire....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
2 juillet 2018
  Publié: 24 mars 2007 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour James et merci à toi d'apprécier mes poèmes ainsi (lis le commentaire suivant il est pour toi aussi )
Amitiés
-----
Ha c'est vrai il se trouve qu'il y a... des alexandrins ?
Pour répondre aussi à James en fait il s'agit plutôt de dodécasyllabes ! Ici à lire en 4/4/4 !

"Le sentez-vous parfois le vent qui souffle l’hymne"
Je ne l'ai pas voulu alexandrin, mais je vais mettre une ponctuation après "vous" pour entamer la marche du rythme,

Ici :
"Et nous fourvoie, puis nous renvoie...ce grand sourire"
le 4/4/4 apparaît mieux

Disons dans le sens que je suis paralysé en ce moment par des contraintes matérielles, qui font que je ne peux pas m'investir dans une histoire complètement...
mais " tout vient à point à qui sait attendre"

Merci à toi d'être passée par là
bise
-----
Merci Guido d'avoir apprécié ce poème, qui est en fait un brasier de mots qui ne demandaient qu'à s'évader.
Amitiés


Jonathan

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
2 juillet 2018
  Publié: 24 mars 2007 à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Headache, merci de m'avoir lu, content que tu aies apprécié !
Jonathan

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 24 mars 2007 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Tu te contrains oui, mais tu te lâches de plus en plus par rapport à tes tous débuts... Tu verras petit scarabée, quand tu chanteras sans réfléchir, tout coulera encore mieux l..

Déjà pour celui-ci ton mécanisme en 4+4+4 passe vraiment bien.. (mais ce n'est pas mon préféré)...

Pour le fond, tu es aussi moins incohérent et moins fou qu'aux premiers balbutiements de ta plume, et ça, c'est un plus.. il y a de très belles images qui s'imbriquent les unes aux autres en douce transition...

"Il est tout près ! Vous imposant de vous souscrire
A son dilemme entre survie et vos amours"


Celle-ci je l'aime beaucoup.. et j'aime aussi l'ensemble dans sa globalité.. il chante très joliment..



  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
2 juillet 2018
  Publié: 25 mars 2007 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de LACRIMA
Oui je le sens...



Et c'est le principal merci à toi Lacrima de m'avoir lu !
-----
Coucou et merci Ptitbulle, bon j'aimerais bien trouver un surnom moi... ca devrait arriver
Je reconnais qu'à mes débuts je me prenais trop la tête, mais c'était sûrement le temps d'apprendre les bases du solfège...
merci pour tes encouragements
bibi à toi
Jo

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 29 mars 2007 à 23:39 Citer     Aller en bas de page

Très beau ton poème Jo,un coup de coeur , bravo et à bientôt.Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
2 juillet 2018
  Publié: 30 mars 2007 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Okana, tu as lu mes derniers poèmes j'en suis ravi, ton commentaire m'a fait plaisir et de savoir qu'ils te plaisent plus encore !
Merci à toi et à bientôt de te lire
Jonathan

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2748
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

C'était un simple jour (Amour)
Auteur : Didier
Déflorée (Amour)
Auteur : okana
Saule de pleurs... (Amour)
Auteur : Tendresse54
Miracle de l'amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : aristide
Horizontalité 5 (duo Lune d'avril et Maan) (Textes érotiques)
Auteur : Maan
Ninon (Amour)
Auteur : Billie
Messagère (Amitié)
Auteur : Little stella
Rien sans Lui... (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Même dans les étoiles, Venus... (Amour)
Auteur : Billie
L'énigmatique Inconnue...(1ère partie) (Amour)
Auteur : LE PASSANT
A dos l'essence (Autres)
Auteur : THOMAS
Ô Somptueuse (Amour)
Auteur : pluriels
Rêveries (Amour)
Auteur : Mariesarah
Effluves du désert (Amour)
Auteur : Billie

 

 
Cette page a été générée en [0,0697] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.