Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 192
Invisible : 0
Total : 192
13149 membres inscrits

Montréal: 5 déc 20:48:16
Paris: 6 déc 02:48:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (décembre 2015) : "Second Souffle" :: La "revenante" Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 8 déc 2015 à 13:54
Modifié:  8 déc 2015 à 15:42 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Nom du site

Photo personnelle





Suis-je le fruit d'un pur amour

ou le hasard d'une défaite ?


J'ouvris mes yeux

dans une vallée ourlée de bleu

où les étés étaient longs

et les mûriers dansaient heureux

avec le vent aimable et doux

des clairs matins d'un temps perdu



Je fus ingrate

fille insensible qui s'enfuit

oubliant ma terre

coupant les liens avec un monde

sans un miroir bon pour mon âme

Mais...

la vie est étrange:

elle me fit femme épanouie

malgré l'absence de vraies racines

malgré mes pas dans un ailleurs

Une vague puissante

un grand amour

me fit ouvrir mon coeur serré

et maintenant...

l'île m'appartient

l'île est le triangle où j'ai attaché

mon dernier futur, mon identité

où je respire souvent un mélange

d'obscurs poisons et des parfums

d'anciens printemps chers mêmes aux dieux


Une revenante je suis devenue

j'offre mon souffle, ma nouvelle route

comme une dette qu'on doit extinguer

et reconnaître mes origines, ma Sicile mère.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 8 déc 2015 à 14:15
Modifié:  10 déc 2015 à 06:22 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de athena 38540
Bonsoir Lilia

Sublime le souffle de ta terre natale
J'ai vraiment adoré ma lecture qui m'a aussi fait voyager. Ah la Sicile un lieu que j'ai toujours rêvé de découvrir.
PS: La photographie est magnifique

Belle soirée



Merci Laure...

Dans la photo un coin de chez moi



lilia

Citation de Maschoune
j'aime beaucoup ton poème, son rythme, ses images ...

Merci à toi



Ravie de ton passage et appréciation , Isabelle !





galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
11538 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 8 déc 2015 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ton poème, son rythme, ses images ...

Merci à toi

  ISABELLE
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 9 déc 2015 à 03:37 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Lilia,

Combien ils me parlent tes mots... Merci.

Je crois que ses racines, on les emmène avec nous, où que l'on aille...

J'en parle peut être à mon aise.... Je n'ai pas de racines... ou peut être que j'en ai trop, pour pouvoir choisir...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
coldasice


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
962 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 9 déc 2015 à 09:05 Citer     Aller en bas de page

Nos racines sont ancrées en chacun de nous. Nous pouvons toujours essayer de les renier, de les oublier. Elles restent, comme une trace indélébile et jamais, nous ne pourrons en faire abstraction. Cela correspondrait à vouloir se tuer soi-même, un petit peu.
Très joli texte

  -
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 9 déc 2015 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir chère Lilia,

Ravie de te retrouver... ici ou ailleurs, j'aime le parfum de tes poèmes, où j'aime me promener.
Merci pour ce très agréable moment à te lire.

Bisous.
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 10 déc 2015 à 06:23
Modifié:  10 déc 2015 à 06:25 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Purazar
Magnifique , tant dans le maniement des mots que par les images évoquées. Ça donne envie de se promener avec toi.
Merci Lilia.
PJII



PJII... quel plaisir ta visite !



lilia

Citation de Sidonie

Bonjour Lilia,

Combien ils me parlent tes mots... Merci.

Je crois que ses racines, on les emmène avec nous, où que l'on aille...

J'en parle peut être à mon aise.... Je n'ai pas de racines... ou peut être que j'en ai trop, pour pouvoir choisir...



Mon amie...nos racines sont parfois des épines et il faut apprendre, désirer de les toucher, aimer.



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 10 déc 2015 à 06:27
Modifié:  10 déc 2015 à 06:29 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de coldasice
Nos racines sont ancrées en chacun de nous. Nous pouvons toujours essayer de les renier, de les oublier. Elles restent, comme une trace indélébile et jamais, nous ne pourrons en faire abstraction. Cela correspondrait à vouloir se tuer soi-même, un petit peu.
Très joli texte



Nous sommes-entre autre- un mélange de nos origines, choix et ...rencontres; tout ça, différemment , pour chacun de nous, nous fait prendre un chemin pluton qu'un autre. Je suis ravie de mon retour et de mon besoin de faire pour ma terre.



lilia

Citation de Bernylys
Bonsoir chère Lilia,

Ravie de te retrouver... ici ou ailleurs, j'aime le parfum de tes poèmes, où j'aime me promener.
Merci pour ce très agréable moment à te lire.

Bisous.
Bernylys



Et si tu viendras un jour...tu comprendras que mes mots ne sont pas suffisants pour la décrire...



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22009 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 15 déc 2015 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Un coin de chez toi, que je respire à plein poumons, c'est si agréable et tu as décrit ta Sicile avec tant de jolis mots
Merci GALA, j'ai voyagé avec un grand plaisir
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4206 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 13 jan 2016 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Galaeta belga
Je relis Les Ephémères de novembre et ton poème.
La première strophe est très belle et tout le poème me rappelle "les Contemplations"
surtout dans sa tonalité hugolienne.
Bien à toi
ulm47

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1064
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Écoute.... (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Le chemin courbe (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rousselaure
À travers la fin (Poèmes par thèmes)
Auteur : Daph à la rose

 

 
Cette page a été générée en [0,0500] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.