Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 53
Invisible : 0
Total : 56
· Sybilla · Chlamys · Lapoètesse
13066 membres inscrits

Montréal: 19 mai 16:50:31
Paris: 19 mai 22:50:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'autre côté de la rue [ébauché] Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 26 sept 2011 à 16:40
Modifié:  27 sept 2011 à 14:05 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page



L'autre côté de la rue [ébauché]


On dit que les trottoirs n’abhorrent pas sa pluie
Ils gardent son miroir aux heures où s’inscrit
La brume de ses soirs où la lune pâlit
Où même son boudoir en garde au paradis

On dit que son embrun plaît à ces poupées russes
Qu’on y mette la main ou le royal circus
Il n’y a que d’écrin que le pauvre hiatus
Qu’il tient jusqu’au matin jusqu’à noyer l’astuce

Vous le croyez malin alors qu’il naît d’un trait
De celui qui le ceint et le tient à l’abstrait
Et sans faire-valoir il offre à ses non-dits

La douceur de ses mains, la rose de ses fruits
Inapte à n’être qu’un mais pape de l’envie
Qu’on voudrait au couloir des rêves qu’on défait



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 27 sept 2011 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison pour les "que" "que"... c'est pas très fluide... Mais pas facile de s'en débarrasser...

(Viens d'en enlever un.... Mais pour le reste... Faut que je vois... Mais bon... c'est une ébauche... y a encore quelques trucs dans le genre à revoir)


Merci

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
3253 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 27 sept 2011 à 19:45
Modifié:  27 sept 2011 à 19:47 par Lilania
Citer     Aller en bas de page

J'aime vos textes "Ebauchés" Tilou, bien que la demoiselle n'ait pas tort dans son commentaire, je pense qu'un texte moins travaillé est souvent plus éloquent, plus profond, sans artifice, sans ce qui pourrait gêner...Parfois les imperfections le rendent...tellement plus.....

J'adhère, une fois encore...
Merci de ce partage.

Bise
Lil"

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 2 oct 2011 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Merci Lil'



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 9 août 2014 à 02:13 Citer     Aller en bas de page

. &

..rester ébauche ouvre tant d'images !

Mes Pluriels travaillés sur tant d'années en sueur d'âme...

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18573 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 15 août 2014 à 15:12 Citer     Aller en bas de page

Oui... Il est resté à l'état d'ébauche. J'ai souvent du mal à retoucher au texte une fois que je les publie...

Merci de ce passage sous ces lignes...

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1215
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0473] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.