Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 116
Invisible : 0
Total : 116
13206 membres inscrits

Montréal: 27 jan 21:12:55
Paris: 28 jan 03:12:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: la dormeuse du val Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Grga Pitic


"favoriser l'erreur et l'illusion, pour l'amour de la vie" Nietzsche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
20 mai 2011
  Publié: 20 avr 2007 à 07:10
Modifié:  20 avr 2007 à 08:33 par Grga Pitic
Citer     Aller en bas de page

Là sous le chêne
Aveugle
Dort une reine,
Seule…
Sous sa paupière,
Quelques mystères

Dans les bras de la brise
Qui berce,
Par d’exquises
tendres averses,
Ses oreilles,
Allège autant qu’elle peut
Son sommeil
Qui la tue peu à peu

Sous la voûte romane de son aisselle arquée
Dans le creux de son dos courbé comme un sourire
Émane une senteur plus douce que mourir
En pirogue de fleurs et de charmes embarqués

Au bas de la colline, sanglote une rivière
Folle depuis l’instant où elle trempa sa chair
Et d’aval remontent, et d’amont courent les flots
Ils gonflent en espérant l’affleurer à nouveau

Le bruissement discret de ses paupières pures
Est une symphonie qui rythme la nature
Que le feuillage gauche tente en vain d’imiter
Jaloux d’être si plat face à tant de beauté

Le soleil, ravivé d’une flamme nouvelle,
Ne pouvant l’enlacer, enrage dans son ciel,
Faufile entre les branches son œil thermique
Qu’il jette sur son ventre en troubles mosaïques

Les feuilles, malgré elles, se joignent en dansant
A la peinture dorée aux reliefs mouvants
Et l’arbre se lamente de n’avoir deux grands yeux
Qu’il puisse écarquiller pour brûler de ce feu

Lorsqu’elle s’étendit sur le lit de verdure
Quelques brins courageux, délaissant la pâture
Accoururent élever un trône de granit
Trop heureux de périr sous le cul d’Aphrodite

Car si la souveraine transporte ses entours
Par la simple vision de ses nobles contours
Il n’est que la souffrance en qui elle daigne éclore
Et celui qui la porte s’écroule ou bien se tord


Et le vent se régale
De la dormeuse du val
Soulève sans morale
Son seul et dernier voile

Glisse, danse, caresse les deux seins qui frémissent
D’amour, entoure ce corps d’un parcours en hélice
Pose sur les lèvres rêvant d’un autre amant
Une embrassade brève, au goût de testament

Resplendissante, elle se destine à l’éphémère…
La jalousie des feuilles ameute les vipères
Et voici qu’un éclair la sacre à jamais reine
Comme le fut jadis la plus belle égyptienne

  "tout ce qui est utile est laid" T.Gautier
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 20 avr 2007 à 07:36 Citer     Aller en bas de page


Superbe !

Loup

  http://papemich.free.fr/
Grga Pitic


"favoriser l'erreur et l'illusion, pour l'amour de la vie" Nietzsche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
20 mai 2011
  Publié: 20 avr 2007 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Merci loup et merci l'homme à trois mains...

  "tout ce qui est utile est laid" T.Gautier
patrick dabard
Impossible d'afficher l'image
Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
6515 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
6 novembre 2016
  Publié: 20 avr 2007 à 08:24 Citer     Aller en bas de page

De la très très belle poésie.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Grga Pitic


"favoriser l'erreur et l'illusion, pour l'amour de la vie" Nietzsche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
20 mai 2011
  Publié: 20 avr 2007 à 08:37 Citer     Aller en bas de page

merci patrick je suis touché;
loup merci pour tes conseils qui ne pourront jamais me froisser, croit moi, venant d'un si grand talent!

  "tout ce qui est utile est laid" T.Gautier
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1590
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [1,7473] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.