Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 710
Invisible : 0
Total : 712
· ori
Équipe de gestion
· Maschoune
13162 membres inscrits

Montréal: 12 déc 07:11:19
Paris: 12 déc 13:11:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Straniera... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 17 oct 2011 à 15:54
Modifié:  18 oct 2011 à 06:39 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Little Wing - Stevie Ray Vaughan
Nom du site
L’adrénaline d'un voyage haï

qu'on a besoin de dissiper

le bavardage de gens inconnus

pourtant on cueille leurs préoccupations

et leur désir de bien communiquer

Moi comme absente, je fixe vague

ma concoction

la sirotant comme une potion

qui magiquement devrait me permettre

de ce langage la compréhension !

Dizaines des muettes en suspension

semblent jouer une comédie :

en haut, en bas et puis en arrière

une fois, deux fois

toujours de la même manière

Tout seul et noir, vole un corbeau

qui svelte plane comme en mission

Dans l'air intense le relent de chou

finale essence de ce Nord typique

où je reviens chaque lundi

un peu curieuse, un peu morose…

******

L'adrenalina di un viaggio odiato

che si ha bisogno di eliminare

e il parlottio di gente ignota

in cui si coglie nonostante tutto

le preoccupazioni e il desiderio

di ben comunicare

Io , come assente, fisso vaga

il mio intruglio che sorseggio piano

pozione che magicamente

di questa lingua dovrebbe

farmi infine iniziare

a una possibile comprensione !

Gabbiani a stormi sospesi nell' aria

sembrano fare un po'di commedia:

in alto ,in basso e poi all'indietro

una , due volte e sempre alla stessa maniera

Tutto solo e nero vola un corvo

che plana svelto comme in missione.

Nell'aria ,intenso, l'olezzo di verza

finale essenza di questo Nord tipico

dove ritorno ogni lunedi un po' curiosa, un po' cosi'…

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Pageruler

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
282 commentaires
Membre depuis
10 mars 2011
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 17 oct 2011 à 17:39 Citer     Aller en bas de page


J'aime la musique que tu écoutes en même temps que tu as écrit ce texte...

En vous lisant je sais pas, on a l'impression que communiquer est pour vous indispensable... Mais il y a le coté, je m’intéresse vraiment aux autres qui manque un peu, il manque un peu de piment à tout cela je trouve...

Dans toute banalité, on peut trouver ce piment, il est quelques fois plus rare mais toujours présent... Encore faut-il vouloir rentrer plus profondément dans une conversation... Sinon la magie de la communication aux autres finit par s'estomper...

Voici tout simplement la façon dont je ressent votre écrit...

Bis



 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 17 oct 2011 à 17:44
Modifié:  17 oct 2011 à 17:45 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Presqu(e)\'il(e)

J'aime la musique que tu écoutes en même temps que tu as écrit ce texte...

En vous lisant je sais pas, on a l'impression que communiquer est pour vous indispensable... Mais il y a le coté, je m’intéresse vraiment aux autres qui manque un peu, il manque un peu de piment à tout cela je trouve...

Dans toute banalité, on peut trouver ce piment, il est quelques fois plus rare mais toujours présent... Encore faut-il vouloir rentrer plus profondément dans une conversation... Sinon la magie de la communication aux autres finit par s'estomper...

Voici tout simplement la façon dont je ressent votre écrit...

Bis





T'as raison Julien...mais le piment l'ai-.je eu/voulu autrefois ?



Je suis ici pour me défouler...un peu , et demain recommencer ,malgré la morosité de certains jours...
Merci , j'aime ta franchise, mieux, je l'adore!

bisoux
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 06:26
Modifié:  18 oct 2011 à 06:44 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de *Marianne*
On sent une certaine mélancolie dans ces mots... Je te vois au milieu de ces gens à les contempler un verre à la main, mais tu ne sembles pas t'autoriser à être joyeuse ?
Peut-être es-tu tout simplement dans une période de recherche en toi, histoire de faire un peu "le point".... ça fait du bien parfois !



Marianne


Je suis plus que mélancolique ...fâchée pour me trouver dans une situation que je déteste mais que je devrai rendre appétissante le plus possible...

On vit comme un peu et on s'adapte...je suis en phase d'adaptation...
qui me connaît sait, peut être lire, derrière mes mots gris , sans aucun moment d'éclat galatéen...
Merci pour me donner la chance de dire..chère Marianne.



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 06:46 Citer     Aller en bas de page



Chris moi aussi je n'aime pas ce poème ... mais il est le reflet -bonifié et adouci -de mes lundis...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 18 oct 2011 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour chère Lillia
A travers tous tes poèmes, je n'imaginais pas cette facette inconnue de ta personnalité. Je pensais le contraire, que tu étais une personne qui avait du plaisir, à aller vers les autres. Cela me surprend... J'aimerais comprendre, ou peut-être ai-je mal interprété ton poème.

L’adrénaline d'un voyage haï

qu'on a besoin de dissiper

le bavardage de gens inconnus

pourtant on cueille leurs préoccupations

et leur désir de bien communiquer

Moi comme absente, je fixe vague


J'ai beaucoup de mal à comprendre, comment on peut haïr un voyage de cette façon, au point de faire de la Non-Communication. Ce qui est important, pour moi dans un voyage c'est de communiquer. C'est la rencontre avec les Autres. Voyager, de la manière que tu décris, tu te trouves là, en observatrice, comme devant une vitrine. Le " bavardage " comme tu le relates, de ces gens inconnus, est un mot un peu péjoratif, je le ressens comme cela...
Chère Lillia, surtout ne prend pas ombrage de ma remarque et je te remercie.
Bises
jac

  jb
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 08:41
Modifié:  18 oct 2011 à 08:47 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Le voyage dont je parle n'est pas le voyage de la vie..c'est mon parcours vers Anverse sur un'autoroute très , très dangereuse surtout en automne ,hiver et mon arrivée au boulot n'est pas une rencontre avec des gens que je connais...

Je suis là pour quelques heures et puis je dois repartir... Ils se connaissent entre eux moi je n'ai pas la chance de le connaître plus...
Et malgré je suis italienne, je n'ai pas l'habitude de jouer trop la carte de litalienne bavardasse et communicative à tout prix...


Pas de soucis pour tes remarques Jac, je suis bien heureuse de parler plus de cet écrit qui montre ma vie sans embellissements...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 18 oct 2011 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Vraiment absente dans ce poème ou vous baladez votre présence mélancolique en regardant vers ... la Sicile peut-être.
Cordialement,
Marcel.
PS Curieusement mon correcteur d’orthographe voudrait que je change Sicile en scille, cette petite fleur bleue qui souvent traverse vos poèmes.

  Marcel
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16111 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 18 oct 2011 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

Tu dois être une fille de Râ quelque part, mais cela n'explique pas toute cette mélancolie (que j'aime assez) qui transpire intensément de cet écrit....tu dois en ce moment manquer d’intensité...peut-être.

et cette musique a un côté Hendrix qui ajoute aux ressentis que chacun d'entre-nous voudra bien y trouver.

Je t'envoie un raie de soleil, mais dans ton coeur

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de v.i.t.r.i.o.l.
Je l'aime beaucoup celui-ci mademoiselle. J'apprécie la version italienne, même si je ne saisis pas les mots, je me régale des sonorités. Dis-moi également, serais-tu la galatea de Tétris Axis (aucun rapport avec ton texte, mais si c'est toi tu comprendras).

Bisou,



Non je n'ai rien à voir avec la Tetris même après mes lundis de ....

Elle doit être sûrement plus intéressante que moi...
Merci pour ton passage...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Marcel42
Vraiment absente dans ce poème ou vous baladez votre présence mélancolique en regardant vers ... la Sicile peut-être.
Cordialement,
Marcel.
PS Curieusement mon correcteur d’orthographe voudrait que je change Sicile en scille, cette petite fleur bleue qui souvent traverse vos poèmes.



Je ne suis pas trop nostalgique , j'aime vivre le présent avant tout car si on rêve toujours d'un ailleurs , on passe nos jours dans la tristesse et sans accomplir rien d'intéressant...

La petite fleur bleu est toujours là...c'est toi trop préoccupé de tes fautes qui ne l'a pas vue...
Oups ..le vous je ne suis pas capable de l ' utiliser , avec les amis !

Cordialement
gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 15:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Guido
Tu dois être une fille de Râ quelque part, mais cela n'explique pas toute cette mélancolie (que j'aime assez) qui transpire intensément de cet écrit....tu dois en ce moment manquer d’intensité...peut-être.

et cette musique a un côté Hendrix qui ajoute aux ressentis que chacun d'entre-nous voudra bien y trouver.

Je t'envoie un raie de soleil, mais dans ton coeur

des



Dans ce poème je suis comme prisonnière pour l'instant d'une situation que je n'aime pas..
Je suis sure que le prochain lundi je serais mentalement mieux équipée...
Merci Guido pour me lire malgré la pauvreté de cet écrit...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 oct 2011 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de odhmad
En dehors de cette certaine morosité du lundi, tu as cette facilité de description peu commune qui permet de voir la scène. Cela fait de tes textes et de celui-ci un tableau vivant en écrits. Ce qui est, je trouve, assez fort et montre ton aptitude à voir et ressentir la vie. Merci de ce tableau, Lilia. olivier




Olivier...en écrivant ce poème super banal et gris ,maintenant que je le relis après vos passages , je trouve des images pertinentes qui sans mon apparent effort de le choisir racontent parfaitement non lundi...

Je n'ajoute rien de plus...au fait je ne désire me raconter plus que tant...

Merci ,mon ami , pour trouver du bon dans ces quatre mots...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1349
Réponses: 12
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0449] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.