Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 193
Invisible : 0
Total : 194
· Miette
13298 membres inscrits

Montréal: 23 jan 19:04:47
Paris: 24 jan 01:04:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Rien sans Lui... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 20 oct 2007 à 20:00
Modifié:  3 nov 2007 à 17:33 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

RIEN SANS LUI...



C’était au tout début, je m’en souviens encor
Il ne lui restait plus , qu’à planter le décor
J’étais une vibration dans son cœur infini.
Et quand vint l’explosion, là ! je fus défini.

Une simple mission m’avait été confiée
De rapprocher deux êtres, dont l’un fut mystifié.
Il me fallait trouver cet endroit idéal
Pour les baigner d’amour et de senteur florale.

-------------------------

Me voilà égaré... -J’espère que je ne suis
Pas beaucoup retardé, il va bientôt faire nuit,
Il me faut me hâter. Ce premier rendez-vous
Ne doit pas échouer, et je suis..., je l’avoue...

Pour ce premier rapport, extrêmement ému.
Ces deux êtres opposés, sont pour moi l’inconnu.
C’est au jardin Des Lys, qu’ils vont se rencontrer
Et je ne sais comment, je vais m’en dépêtrer.

Un baume vint m’envahir, le jardin était là.
Un petit paradis, prémices d’un Au-delà...
Un gardien jardinier était là lui aussi.
Comme je ne prêtais pas mon attention sur lui

Il me jeta des fleurs en guise de salut,
Son geste parfumé ne m’avait pas déplu...
Je me suis retourné, et là il m’a souri
-Qui es-tu ? me dit-il avec un air contrit


-Que t’importe ! qui je suis le trouble dans la voix
Il éclata de rire.... -Tu pénètres chez- moi
Et celui de nous deux, ce serait moi l’intrus ?
J’attends quelqu'un sais-tu et à première vue


Ce n’est pas toi je pense ? - Qu’en sais-tu innocent !
-Bonsoir... ! moi c’est Eden ! me dit-il plaisamment...
-Tu fais des mots d’esprit, bravo ! je les savoure.
-Bien ! dit-il - Allons droit aux faits et sans détour

Que viens-tu faire ici à cette heure tardive ?
-À vrai dire comme toi et j’ai hâte qu’ils arrivent.
-Comment es-tu entré ?... sans avoir eu la clé ?
-Je n’en ai nul besoin, pour moi rien n’est scellé

J’ai un but, une mission... parlons bas ils arrivent.
Il ne faut surtout pas que l’un des deux dérive.
Où est planté cet arbre ? - De quel arbre parles-tu ?
-L’arbre des connaissances déguisé en vertu

Où a germé la vie, choix du bien ou du mal...
-Je crois qu’il l’a planté dans un coin très banal
Avec bien d’autres espèces de différents milieux.
Pourquoi parler si bas, sur un ton suspicieux ?

-C’est que... je ne sais trop ce qui va arriver
Nous sommes là tous deux pour les en préserver.
-Mais préserver de quoi ?... tu viens en grand secret
Sans même te présenter, je dois me faire discret

Et me cacher d’Adam mon Maître bien aimé,
Qui me semble depuis peu avoir l’air déprimé.
-Déprimé me dis-tu? cela n’est pas possible
Que s’est–il donc passé ? - Un fait imprévisible


C’était hier je crois, ils étaient là tous deux
Devant l’arbre en question qu’ils ont planté entre eux
C’est là que sa moitié lui tendit une pomme
Qu’il croquât à belles dents avant de faire un somme

C’est depuis ce moment, qu’il n’a pas l’air heureux,
Quand Eve veut plaisanter, là! ça le rend nerveux.
Je pense avoir tout dit..., mais je reste curieux.
Tu brilles sans rien faire, mais te vois ténébreux.

-Je le suis, il est vrai, et je dois maintenant,
M'insérer dans leurs cœurs pour que naissent les amants.
Car ils devront quitter ton merveilleux jardin
Pour se construire leurs vies et leur futur demain.

-Je n’ai pas tout compris pourrais-tu répéter.
-Parle bas je te dis c’est à moi de jouer.
-Vas-tu enfin me dire ton nom avant le jour.
-Tu y tiens tant Eden!...appelle moi AMOUR

---------------------------

Sans lui aujourd'hui, je n’aurais pu écrire,
Ce conte hors du temps et que tu viens de lire.


Yvon Le 20/10/07

 
TiTe FuRaX


La pauvreté fait les voleurs comme l'amour les poètes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1265 commentaires
Membre depuis
21 mai 2006
Dernière connexion
8 octobre 2009
  Publié: 21 oct 2007 à 05:42 Citer     Aller en bas de page

j'ai lu du premier vers au dernier vers, et j'ai trouvé ton texte sublime!!!
c'était vraiment un plaisir ... une si belle histoire! j'adore ...
amitié

  TiTe fUrAx
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 21 oct 2007 à 08:18 Citer     Aller en bas de page

La création du sentiment Universel, l'Amour, naissant d'un tendre péché..!!

Ce conte prend tout sa valeur sous tes rimes fleuries.
Il fait bon se laisser guider au fil des tes mots, choisis avec tact et délicatesse ils bercent l'âme.

Un Alexandrin racé et sublime où puiser tant d'émerveillement et un pur ravissement...**

Merci Yvon, tu nous offres un bijou fantastique travaillé avec un talent indéniable et "enviable" !!!.


Flore

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 21 oct 2007 à 08:18 Citer     Aller en bas de page

La création du sentiment Universel, l'Amour, naissant d'un tendre péché..!!

Ce conte prend tout sa valeur sous tes rimes fleuries.
Il fait bon se laisser guider au fil des tes mots, choisis avec tact et délicatesse ils bercent l'âme.

Un Alexandrin racé et sublime où puiser tant d'émerveillement et un pur ravissement...**

Merci Yvon, tu nous offres un bijou fantastique travaillé avec un talent indéniable et "enviable" !!!.


Flore

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1437 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
25 novembre 2020
  Publié: 21 oct 2007 à 09:45
Modifié:  21 oct 2007 à 09:45 par Joey
Citer     Aller en bas de page

"Frappants" tes vers - comme un coup de foudre -.
M'est d'avis que tu saurais écrire de belles pièces de théâtre, j'ai imaginé la scène et vécu la féérie du moment, ce qui m'a fait vivre une agréable lecture.
Amicalement,
Jonathan

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 21 oct 2007 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Une légende qui a été revisité... Je n'aime pas ce que dit la Bible, mais j'adore ce conte que tu en as fait...


Il est d'une telle beauté, que tu me ferais presque croire en Dieu...

Merci d'avoir exposé le côté positif de la légende, et surtout , surtout, d'avoir prôné l'égalité entre homme et femme, unis par l'Amour, et non chassés par Dieu à cause de la Femme!


Un bijou que je relirai souvent

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 21 oct 2007 à 11:02 Citer     Aller en bas de page

quel talent que le tien quand tu nous contes cette histoire bien connue mais au travers d'un dialogue qui donne une orientation originale à l'évocation de cette scène biblique.
j ai aimé te lire,la qualité était vraiment au rendez vous.
bravo a toi.
amitiés sincères.
pyc.

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15552 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 22 oct 2007 à 09:01
Modifié:  22 oct 2007 à 09:01 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Oh, Yvon, c'est magnifiquement conté, la Création et ses premiers occupants humains revisités par toi, c'est un régal, car ce n'est pas le triomphe de la déchéance mais l'Apogée de L'Amour... j'en suis toute émue. et Alex

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 22 oct 2007 à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon,

Je te dirai simplement, je viens de revisiter l'amour en ta compagnie .........magnifiquement conté. Ceci n'est possible qu'en utilisant son coeur.

Merci Yvon,


Amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 22 oct 2007 à 11:51
Modifié:  22 oct 2007 à 11:55 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Je suis heureux que mon conte t'ait plu, merci d'être venue me lire

TiTe FuRaX pour ton passage...

Mes amitiés et au plaisir de te lire

____________________

Chère Flore tes commentaires sont toujours un vrai plaisir
à lire, mon idée de départ était de faire plusieurs partis "naissance de l'amour" "l'amour union" "l'amour passion etc... mais j'ai renoncé pensant que cela serait trop long et fastidieux pour le lecteur, voilà tu sais tout ou presque...

Merci encore, je suis ravi qu'il te plaise...

A bientôt Flore

_________________________

Ami Joey je suis flatté et touché par tes mots et si le temps me prête vie peut être que je finirai ce que j'ai commencé pour mon plaisir et le vôtre...

Mes amitiés et à très bientôt Jonathan...


__________________________

Je vois que tu connais un peu la Bilble...j'ai voulu que ce conte soit plus amusant que sérieux mais avant tout qu'il prône l'amour au sens universel, que l'un ne peut aller sans l'autre, qui lui donne un sens à sa vie...

Merci Justine pour ta réflexion qui me fait très plaisir bisoux

Au plaisir de te relire...

_____________________________

Merci à toi Pyc ton commentaire me touche cette histoire me tenait à coeur et je suis content qu'elle plaise...

A bientôt pour te lire, je te l'ai déjà dit mais encore pour le duo...

____________________________

Mon ami Jacques tes passages me font toujours un grand plaisir...

A la vérité je me suis déjà attelé à écrire une pièce de théâtre, mais je n'ai pas continué peut être me faudra-t-il que je la reprenne, je suis déjà sur un roman
que j'écris, réécris, corrige enfin tu connais mes lacunes, mais j'avance, j'aimerais le finir avant de partir...

je suis content que tu ais passé un bon moment sur ce texte...

Je te l'ai déjà dit, mais je te remercie pour ton aide...

Mes amitié

____________________________

Chère Alex je suis d'autant plus touché par ce commentaire venant de toi qui nous écrit de si merveilleux poèmes...et ton émotion me ravi

Merci Alex merci

A bientôt pour te relire


__________________________

Merci Marie,
De la plaie de mon coeur coule les sentiments de l'amour m'invitant
à la création et l'écriture...

C'est moi qui te remercie d'être venue me lire :bisou

A très bientôt pour te lire













x

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 22 oct 2007 à 23:35 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Yvon, je viens de lire un conte si bien écrit, quel talent pour imaginer cette histoire à partir d'Adam et Ève, un poème d'une grande beauté car ton écriture est un régal, c'est comme si je lisais un roman à chaque lecture.Bravo mon ami pour tout.Okana tendresse. .

  Nicole chaput. *Okana *...
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 23 oct 2007 à 16:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, cher Yvon !

Subjuguée ! suis-je !

On entre dans ton histoire, aimanté par tes mots et on s'y laisse guider avec ravissement, impatient de connaître le fin mot...

L.

  Lysée
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 23 oct 2007 à 17:49 Citer     Aller en bas de page


Ma chère Nicole que puis-je répondre , je suis tellement ému
par ton commentaire, il est vrai que nous avons tous été plus
ou moins bercé par cette fabuleuse histoire et en m'amusant,
à ma manière faire ressortir que seul l'amour est et restera vainqueur...

Au plaisir de te relire

Yvon

______________________________

Je suis toujours étonné de voir l'effet que mes écrits font sur des artistes poètes
de talents comme vous, parce que l'on ne m'a jamais porté l'intérêt que l'on me porte aujourd'hui d'où mon étonnement...

Et j'en suis ravi ce qui m'incite encore plus à écrire...
Merci LACRIMA pour tes mots qui touche mon coeur

________________________________

Chère et gentille Lysée que mon histoire t'ait plu j'en suis enchanté...

Et que tu aies eue du plaisir à la lire alors je suis comblé...

Merci d'avoir pris le temps de venir me lire

Mes amities

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 24 oct 2007 à 03:47 Citer     Aller en bas de page


Merci Maureen pour ton passage, j'ai simplement mis mes couleurs

sur le tableau de la vie telle qu'on nous l'a raconte depuis la nuit des temps...

Au plaisir mon amie

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 24 oct 2007 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

J'aime ton talent de conteur, tu le sais déjà.. J'ai aimé me promener dans ton jardin.. passionnel Yvon.. merci..


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 24 oct 2007 à 13:08 Citer     Aller en bas de page


Chére Ambre je ne peux que te dire merci, je te sais très occupée, et quand tu viens me faire une visite, c'est pour moi un bonheur,et tes mots me font rougir...

Merci chère amie

A très bientôt...

____________________________

Oui Spliny tu as vu juste l'amour est le maître-mot de mon texte merci pour ton pansage ....

Mes amitiés et au plaisir de te relire

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 25 oct 2007 à 16:31 Citer     Aller en bas de page


Que puis-je répondre à ça si non que tes mots viennent caresser mon coeur...

Merci Lounna...

A bientôt pour te lire

Mes amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 nov 2007 à 17:42 Citer     Aller en bas de page


Merci Thib ton passage sur mon texte me fait très plaisir
et me touche...
je ne suis pas très présent en ce moment sûre le site mais je me ferai un plaisir de te lire...

A très bientôt...

Mes amitiés

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 8 nov 2007 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

Toujours autant d'imagination, des rimes si bien construites!
J'ai adoré comme toujours !

A bientôt

Amicalement dede046-lyceenne

  Audrey .
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 30 nov 2007 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Cette histoire est tellement capitale dans notre inconscient collectif, que je vous remercie, Yvon, d' en avoir fait cette version plus "humaine"...

Un grand plaisir à revenir ici...

Amitiés renouvelées de So et

  Little stella
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 déc 2007 à 15:37 Citer     Aller en bas de page


Chère Lycéenne très tardivement je réponds à ton commentaire et je te remercie pour ton passage...

A bientôt pour te lire

_______________________________________________________

Bonsoir So de même je suis désolé de m'avoir pu répondre plutôt...

Je te remercie aussi pour être venue me lire à bientôt j'espère

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 9630
Réponses: 25
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le printemps dans tes yeux Ii (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Laissez La Moi... (Amour)
Auteur : LE PASSANT
De ce battement... (Amour)
Auteur : lacape
Titre: Vivre où mourir (Amour)
Auteur : okana
Le sentez-vous ? (Amour)
Auteur : Joey
Du sable dans ses yeux... (Amour)
Auteur : passe-rose
Reviens moi (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Se conjuguer. (Amour)
Auteur : MARIEPROSE
Instantané (Amour)
Auteur : Billie
Ephemeraldream (Amour)
Auteur : Tharrek
Tu me manques (Amour)
Auteur : Mariesarah
Le Jardin des Secrets , une fleur d'eziar (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Un amour platonique (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Mauvaise Pioche (Amour)
Auteur : Joey
Mon amant, viens, partons..... (Amour)
Auteur : Déraison

 

 
Cette page a été générée en [0,0562] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.