Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 37
· Elodie Daraut · Bonjour12 · Lucie Granville · Romane
Équipe de gestion
· In Poésie
13112 membres inscrits

Montréal: 15 nov 08:54:12
Paris: 15 nov 14:54:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tendre hiver Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pardonne-moi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
25 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
29 juin 2009
  Publié: 22 févr 2008 à 07:23
Modifié:  22 févr 2008 à 09:39 par Pardonne-moi
Citer     Aller en bas de page

Tu m'apparus comme la neige à un hiver,
Pure et douce, soudaine et prévue à la fois,
Épanchant sur mon corps la fraîcheur de tes airs,
J'étais un frêle arbre qui se taisait tout bas...

  je préfère lire tes lèvres que mes livres...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
17801 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 22 févr 2008 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

Court et pourtant cet image de l'arbre et de la neige, bien trouvé et très évocateur ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lunasad


La plus grande révélation est le silence
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
133 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2006
Dernière connexion
3 août 2010
  Publié: 22 févr 2008 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

En effet, c'est court. Mais j'ai l'impression qu'il n'en fallait pas plus

  † Bouh †
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 22 févr 2008 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

Personnellement, je reste un peu sur ma faim. C'est doux, agréable mais je m'envole à peine que déjà je retombe.

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
31 octobre
  Publié: 22 févr 2008 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Super... C'est tout !
Serge

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 22 févr 2008 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

Me semble que tu l'avais déjà posté celui-ci non ?
(l'impression que je me souviens)


Un petit quatrain en condensé de sensations fortes.. Oui j'aime.... beaucoup...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 28 sept 2008 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Vi, y a pas besoin d'en dire plus, celui là a une atmosphère très Haïkunnienne, et se termine avec la même philosophie qu'un sonnet... J'aime très beaucoup...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2177
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Et si ? (Autres)
Auteur : Valetrivages
fleur de nuit (Amour)
Auteur : aristide
La rencontre (Autres)
Auteur : dav
A ta santé. (Autres)
Auteur : xebeche
Okana, des bleus au coeur... (Amitié)
Auteur : Alponse BLAISE.
Effet d'hiver (Amour)
Auteur : chimay
Minou-chat (Autres)
Auteur : THOMAS
Mon coeur est en avril... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Caricature ou portrait ? (Autres)
Auteur : patrick dabard
paris, un mois d'août (Autres)
Auteur : JRK
Jardin sous les étoiles (Amour)
Auteur : Le_chat_mauve
L'énigmatique Inconnue...(1ère partie) (Amour)
Auteur : LE PASSANT

 

 
Cette page a été générée en [0,5228] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.