Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 223
Invisible : 0
Total : 225
· Akim · Naej
13177 membres inscrits

Montréal: 26 août 01:39:01
Paris: 26 août 07:39:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Je fais de moins en moins bien de mon mieux. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 11 nov 2011 à 14:20
Modifié:  11 nov 2011 à 15:02 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

je fabrique des marteaux et des faux cils
je fabrique des bateaux et des fausses îles

je fabrique des boites pleines de rides
je fabrique du rouge à lèvres pour suicide

je fabrique des allumettes en plume d'hirondelles
je fabrique des cendriers sexuel à bretelles

je fabrique de la colle adhésive paranoïaque
je fabrique des mexicains dans des hamacs

je fabrique des bulles de savons sales
je fabrique de la santé mentale paranormale

je fabrique des secondes successives ou siamoises
je fabrique des ombres ensoleillées et sournoises

je fabrique des choses qui tiennent dans la main
je fabrique des mains qui ne tiennent pas aux choses

je fabrique une maladie imaginaire et une fièvre
je fabrique un terrier en peau de lièvre

je fabrique une boussole dans un angle mort
je fabrique une clef à pipe qui dévisse les remords...

je fabrique des usines pleines d'ossements
je fabrique aussi la peau pour les mettre dedans

et toi
pendant ce temps-là
tu fabriques des craies
qui tracent des cercles
où sont inclus
d'interminables théorèmes
à peine plus malins
que le cul d'un taille crayon
qui épluche les crayons de couleurs
d'un air pastel...

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21901 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 août
  Publié: 11 nov 2011 à 15:55 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai, chapeau bas comme dit ISALO,
" Le cul des taille - crayons qui épluche les crayons de couleurs "......Ben ! faut voir leur mine, après Qu'est - ce que ça sera quand tu feras de ton mieux......
Bravo pour les jeux de mots
Amitiés ODE 31 - 17

  OM
patoune.mounemoune


J'ai quelques heures et j'ai déja faim de vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
458 commentaires
Membre depuis
6 mai 2011
Dernière connexion
14 octobre 2017
  Publié: 12 nov 2011 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi il y a des auteurs que j'aime lire..parfois c'est parce qu'ils ont le même ressentit que moi, parfois leurs mots différents des miens mais tout aussi proches, parce qu'ils me font remonter mes souvenirs ou mes désirs ou mes ...Toi , tu me montres et utilises une suite de mots, de sentiments tellement différents des miens , un autre monde , je découvre l'inconnu...enfin , je ne suis pas sur de bien m'exprimer là...mais.. j'adore.. merci mandrinmodern...
"Je fabrique une boussole dans un angle mort"
"Je fabrique une clef à pipe qui dévisse les remords"..alors là..trop fort.merci merci..val

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 12 nov 2011 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

De mieux en mieux mieux.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 12 nov 2011 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

bon,mes amis,c'est l'heure du discours :
il a deux fonctions.Vous remercier de votre présence précieuse(un ruisseau ne scintille que sur le dos de ses galets)et faire en sorte que la racine carré de vos émotions soit égale a la somme de mon plaisir.
voilà,j'espère vous revoir par ici pour surprendre encore sur vos visages l'encre de mon stylo.
mandrinmodern.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 553
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.