Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 40
· Rose-Amélie · Miette · SélénaéLaLouveFéline · ❀ninette1952 · geraldgaiga
13083 membres inscrits

Montréal: 20 mars 10:20:19
Paris: 20 mars 15:20:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Concours Eté 2008 - Improvisation texte sur début imposé "La vieille batisse.." :: 5eme Gagnant : Le secret de la Pointe du Van... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
3515 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 31 juil 2008 à 07:07
Modifié:  21 oct 2008 à 14:42 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page



Photo originale de "Jean" visible :
ici



"La vieille bâtisse découpait l'horizon quand le crépuscule pointait... Laissée à l'abandon peut-être et surtout au fracas incessant des vagues qui grignotaient les contrebas de la falaise. D'aucuns disaient, qu'à la tombée de la nuit, l'on entendait des cris ou bien toutes sortes de musique inquiétante... Mais tous étaient bien ignorants... Moi, je savais..."

Ouest France, Edition du mercredi 23 juillet 2008.

Ces quelques lignes griffonnées sur un morceau de papier sont la seule chose retrouvée à bord du voilier venu se fracasser contre les rochers de la pointe du Van dans la baie des Trépassés la nuit dernière…

Ce n’est pas la première fois qu’un tel évènement se produit et à chaque fois le mystère reste entier. Bien sûr, on ne manquera pas d’évoquer la légende qui raconte qu’en des temps lointains Cirdec et Anna Halen Verc’h s’étaient rendus célèbres en attirant les navires vers la côte à l’aide de lanternes ; croyant alors être guidés par le phare de la « Vieille », ils venaient se fracasser sur les récifs s’offrant ainsi à la cupidité du machiavélique couple… La légende dit qu’on ne retrouva jamais les corps des naufragés … En 1812 le couple finit par être arrêté, sur dénonciation, et pendu sur la place du marché à Kemper en l’an 1813 après un procès durant lequel ils restèrent muets, tous les deux… Nulle trace de ces évènements ne figure dans les archives de la cité Bretonne… Pourtant, depuis cette époque, nombreux sont les navires qui se sont échoués en ces lieux sans que l’on sache ce qu’il advint de leurs occupants… Coïncidence ou Légende ?

Un N° vert a été créé : Toute personne susceptible de renseigner la gendarmerie peut appeler au 0898669633… Le bateau porte sur son flanc le nom de : « Tilou 8897….. »

Tu savais… Et ça ne t’a pas porté chance ! La curiosité est un vilain défaut ! Tes parents auraient dû t’enseigner cela… Mais maintenant il est trop tard… Tu aurais mieux fait de m’écouter lorsque tu m’as téléphoné pour me rencontrer… Je t’avais prévenu, rappelle-toi : « Ne cherche pas à percer les secrets du passé, tu risquerais de réveiller les vieux démons, et nul ne sait ce qu’il adviendrait alors…» Mais tu m’as ri au nez en me disant que tu avais passé l’âge de croire aux sorcières. Alors tu es venu, quand même, tu as insisté pour me parler, à moi, le dernier descendant de Cirdec et Anna Halen Verc’h pour que je te confirme tes découvertes… Je me demande d’ailleurs comment tu as pu approcher si près de la vérité…
« Les cris ? » m’as-tu demandé… Et bien c’étaient ceux des personnes apeurées à l’idée de leur mort prochaine et « la musique ? », c’était la cornemuse de mon ancêtre Cirdec qui rendait ainsi hommage aux disparus car… c’était un homme de cœur…

Ainsi il m’a fallu te conduire à cet endroit maléfique ou tant de gens sont passés de vie à trépas… Je t’ai montré le sentier qui serpente le long de la falaise, le mécanisme permettant de pénétrer dans la grotte à l’endroit précis où se dressait autrefois la demeure de Cirdec et Anna… Et tu as vu ! Oui, tu as vu tous ces ossements, ces coffres, ces étoffes précieuses, ces bijoux, ces pièces d’or : Mon héritage… Ce qui me permet de vivre bien, même s’il me faut parfois me débarrasser des petits curieux dans ton genre…
Alors voilà… Tu es le nouveau pensionnaire de la grotte et j’ai fait en sorte que ton joli voilier vienne entretenir la « légende » comme ils disent, ceux qui ne savent pas et ne sauront jamais…

Alors, vous qui croyez savoir, téléphonez moi au 0298669633, nous prendrons rendez vous et je vous ferai visiter la grotte, là même où se situait « la vieille bâtisse »… Comme ça vous mourrez « moins ignorants »…. Ah ! ah ! ah !
Si, toutefois, l’envie vous prend d’appeler la gendarmerie, regardez bien à deux fois avant de composer le N°… Un petit détail devrait vous inciter à réfléchir….
Sachez que désormais, vous devrez être en permanence sur le « qui vive » … Là, à l’instant, je suis peut être derrière vous… Ou devant vous… Pas loin, c’est certain….


Naej (Halen Verc’h) (à l'envers)...


  Carpe diem...
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1162 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 31 juil 2008 à 10:16
Modifié:  31 juil 2008 à 10:17 par Estérak
Citer     Aller en bas de page

Pour une fois : je serai bref : . Si l'histoire était contée comme cela aux collégiens , il y aurait plus de passionnés . Ton n° fonctionne en Belgique ... mais je n'ose pas dire sur quoi je suis tombé , et je vous le dirai pas : faut être belge pour en profiter !

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1630 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
19 septembre 2018
  Publié: 1er août 2008 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, Narrateur d'exception !

! en menhir, bien gravé dans la pierre !

Ai vraiment adoré !! C'est toute la "beauté sauvage " de la Bretagne !

Alors, si j'ai bien lu : Cirdec et Anna ont eu le temps de ... avant d'être pendu puisque tu t'en dis le descendant ! ?!

Un 08 pour atterrir chez les " Bleuets " .....

Merci pour cette histoire, excellent moment de lecture !

L.

  Lysée
luna78


chi non ama non sarà amato mai
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
878 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
18 novembre 2015
  Publié: 1er août 2008 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

bin elle est flippante ton histoire
me suis même retournée

n'empêche que d'imagination
bise luna

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
13 décembre 2018
  Publié: 1er août 2008 à 18:01 Citer     Aller en bas de page


Tu es sûr Naej que Cirdec était breton...?
Parce que j'en connais un et il est Scandinave

En tout les cas j'ai beaucoup aimé...

Merci pour cette prestation historique...

 
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 5 août 2008 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

si tu continus à me surveiller, moi je m'en fou je vais le dire à ma mère!!!!
oui oui, je me met à surveiller en permanence derrière moi!!!

non sans rire ton texte m'a pris au tripe et j'ai tout vu, de la vielle bâtisse au descendant!!!

j'ai aimé!

bravo
j'ai plus qu'une chose à dire..... encore!!!

amitié
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 5 août 2008 à 10:04 Citer     Aller en bas de page

J'ai eu bien fait de me préparer psychologiquement, parce que là je tremble devant ton être si grand Jean !


Sérieusement façon d'aborder l'histoire très originale, et amusante comme tout!

Tu aurais dû nous la faire version audio!


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
-_-Tavari_Luhta-_-


Douleur, douleur à fleur de peau, Coloré mât de tous fléaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
21 février 2005
Dernière connexion
11 février 2016
  Publié: 7 août 2008 à 18:58 Citer     Aller en bas de page

Quelle histoire bien écrite!
J'ai bien aimé, ça m'a mise toute à l'envers
J'ai bien aimé ma lecture, merci ^^


Bibye!!! --x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x--
-_-Tavari Luhta-_-

  -_-Tavari Luhta-_-
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 9 août 2008 à 10:00 Citer     Aller en bas de page

Y a un fantôme breton sur le site ! Et ils ont des chapeaux ronds aussi ?

Me suis même retournée , non mais ça va pas de nous faire flipper comme ça !

Tu vas peut-être pouvoir remplacer Hitchkok dans le rôle de "roi du suspense" .

A bientôt

Amicalement Audrey

  Audrey .
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
322 poèmes Liste
7244 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 13 août 2008 à 17:55
Modifié:  16 août 2008 à 21:28 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Elle est diaboliquement belle cette terre qui nous a vu naître et tellement pleine d'histoires, belles et effrayantes.
J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire.
Merci pour ce beau texte

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 15 août 2008 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Alors là moi qui adore les polars...

j'ai embarqué à mains liées et pieds joints dans cette histoire .... bretonne colorée.

Heu... je ne me risquerai pas à voguer près de ses falaises je crois que je resterai à l'île Bonaventure près de mes fous de bassan, c'est plus sécuritaire.

Bravo Lulu !

Captivée du début à la fin.

Mouahhhhhhhhhhhhhh


Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 24 août 2008 à 01:44 Citer     Aller en bas de page

TON HISTOIRE ME FAIT PENSER AUX PIRATES, TOI QUI VIENT D'UN PAYS DE LÉGENDE TU RACONTES TRÈS BIEN. bravo. jE VAIS RETENIR LE NUMÉRO . AMITIÉ OKANA TENDRESSE...

  Nicole chaput. *Okana *...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1388
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0774] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.