Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
Équipe de gestion
· Maschoune
13205 membres inscrits

Montréal: 20 sept 01:59:14
Paris: 20 sept 07:59:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La fille mécanique. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 13 jan 2012 à 12:04
Modifié:  13 jan 2012 à 15:54 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Elle lisait le journal
sur la pointe des pieds.

Je l'ai trouvée émouvante,
comme une toute petite fille
sur la promenade
sous une ombrelle multicolore
un soir de tresse,
jouant avec l'été
ou le revers de sa robe
ou quelque chose comme ça...

Puis elle s'est éloignée
à l'autre bout du parc
dans son fauteuil roulant
et elle semblait
aussi à l'aise qu'une brindille
sur la nuque transparente d'un ruisseau...

 
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 13 jan 2012 à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Une photo, un instantané émouvant,
J'aime...

Merci

Luna

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 13 jan 2012 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Lunabelle.
Votre sensibilité vous a conduit ici.
je vous accueille avec mon estime.
Situation docile,n'est ce pas ?

mandrinmodern

 
Fleur de jasmin Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2010
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 13 jan 2012 à 21:57 Citer     Aller en bas de page

Je trouve que le mot (nuque) à la fin du texte est un peu lourd,
Mais ce n'est qu'une impression très personnelle.
J'adore l'ensemble et la comparaison avec la petite fille.
De belles trouvailles comme:
un soir de tresse,
jouant avec l'été
Bravo !!!

  témoin du bonheur calme
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 14 jan 2012 à 01:46 Citer     Aller en bas de page

Saisir l'instant, bravo.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Calibanne
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
87 commentaires
Membre depuis
30 décembre 2011
Dernière connexion
21 août 2017
  Publié: 14 jan 2012 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 14 jan 2012 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Fleur de Jasmin.
Je dois tout d abord vous remercier pour votre avis très précis donc précieux.
L'usage du mot en question est effectivement une arme a double tranchant puisqu'il sert ici a créer un "ricochet" esthétique.
En conséquence,il plait ou pas,selon le goût du lecteur.
Personellement,je trouve qu'il constitue une plus valus poétique au texte qui sans lui souffrirait peut être de monotonie.
Mais c'est aussi vrai que les ruisseaux ne possèdent pas a proprement parler de nuque et que les sonorités de ce mot sont un peu rugueuses.
cordialement
mandrinmodern

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 14 jan 2012 à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Marcel,calibanne.
Vous venez de réagir a un texte qui réclame de la sensibilité.
je n'en demande pas plus et vous souhaite un bon week-end.

amitié.
mandrinmodern

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 15 jan 2012 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,Saphrael.
Je me suis servit de cette image pour faire apparaître l'élégance de la fille malgré son handicap,simplement parce qu'elle est authentique et insouciante.Et parce que je le pense.
cette image laisse cohabiter la fragilité et la limpidité.

bon dimanche.
mandrinmodern.

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 20 févr 2012 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est empli d'une tendresse délicate pour cette fille "mécanique" et j'aime vraiment beaucoup l'image de la "nuque du ruisseau", caressée par une brindille...

  Nul n'est une île...
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 20 févr 2012 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour j'oséphine.
Ce poème joue sur la corde de l'émotion.
L'image qui vous a séduite m'a séduite de la même façon.
Bien sûr,la nuque d'un ruisseau est une expression qui ferait rire un garde forestier.
Mais dans la clairière de la passion des poèmes,tout est permis.

cordialement,mandrinmodern.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 555
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0371] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.