Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13205 membres inscrits

Montréal: 19 sept 23:57:24
Paris: 20 sept 05:57:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: A travers champs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 14 jan 2012 à 16:20 Citer     Aller en bas de page



A travers champs


Elle courait les champs quand elle avait ton âge
Les mains le coeur battant ne sachant la balade
Qu’elle servait au vent en guise de brimade
Pour avoir fait trop grands ses espoirs de rivages

Elle défiait le ciel et même les nuages
Avec ses jeux cruels quêtant cette chamade
Au détour d’un duel contre les voeux en rade
Qui coulent le Rimmel sur son blanc maquillage

Elle y croyait comme eux elle ignorait que toi
Un jour tu ferais feu de ses armes en bois
En ravageant les prés qu’elle a conquis en rêves

En ravivant les plaies qu’elle a guéri de sève
En y plantant un roi un arbre de Noël
Avec les bras en croix pour lui servir d’écuelle



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 15 jan 2012 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Je me suis promenée à travers champs en lisant à voix haute ton poème qui chante et je me suis trouvée conquise par ce quatrain...

"Elle défiait le ciel et même les nuages
Avec ses jeux cruels quêtant cette chamade
Au détour d’un duel contre les voeux en rade
Qui coulent le Rimmel sur son blanc maquillage"...

Alex

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 15 jan 2012 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Content que tu te sois laissée porter par le poème... A voix haute.... C'est important pour "entendre" et ça me fait plaisir de lire qu'il y a des gens qui "écoutent" le texte.... (Non pas que j'avais des doutes^^ mais juste qu'on ne le lit pas assez souvent à mon goût)

Pour le quatrain, c'est peut-être celui qui est le plus signifiant alors c'est plaisant de voir que c'est celui-ci qui t'a conquise.

Merci

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
7260 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 15 jan 2012 à 20:05 Citer     Aller en bas de page

Tu bouscules les règles du sonnet en une féminisation qui fait plaisir à lire.
Un fond de tristesse se ballade dans ce champ, mais c'est un de ceux que je préfère
Amitiés
Thierry

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 16 jan 2012 à 01:37 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui plaira aux nuages, je cours leurs le réciter.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 16 jan 2012 à 02:43 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé tes mots. Ils me parlent, sur fond de nostalgie..
Je crois qu'on "écoute" toujours un texte, même si on ne le dit pas assez... peut être parce que c'est évident.
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 16 jan 2012 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

(sais pas quoi dire d'autre )

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Calibanne
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
87 commentaires
Membre depuis
30 décembre 2011
Dernière connexion
21 août 2017
  Publié: 17 jan 2012 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

Très beau !

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 7 févr 2012 à 17:10 Citer     Aller en bas de page

Merci

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17733 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 18 mars 2012 à 12:23
Modifié:  18 mars 2012 à 12:24 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Un texte qui coule et qui m'a séduite Eric...

On voudrait tellement que ses rêves ne soient pas brisés ...

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 13 mai 2012 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Merci... (et vi...)

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1085
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0347] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.