Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 12
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13257 membres inscrits

Montréal: 16 oct 01:18:49
Paris: 16 oct 07:18:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Au clair de lune, se mêler à l'invisible... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 3 févr 2011 à 02:16 Citer     Aller en bas de page

Au clair de lune, se mêler à l'invisible...

Quand les hommes n'auront plus rien à nous offrir
Que la guerre et le sang, et qu'alors tous nos rires
Ne seront plus que fantomatiques, alors nous irons
Voir le clair de lune, lumière quand rien ne tourne rond !

Voir le clair de lune, et ces merveilleuses étoiles de dentelle,
Qui éclairent les cieux à l'encre de Chine, astres si rebelles
Au temps passant...La lune elle paraît nous regarder, lointaine,
Mais curieuse ! Un jour, nos âmes la rejoindront, loin de la haine !

Mais, curieuse...toi, belle, qui sèche mes larmes devant la vie
Qui s'apprête à nous abandonner...Amoureux de cette non-vie,
Il est l'heure de se mêler à l'invisible, dans un dernier geste impie !

Au clair de lune de demain, tant de cœurs seront sombres et détruits,
Quand les nôtres auront cessé de battre...Oui, chers parents et amis,
Peut-être pleurerons-nous aussi, et alors, sur la Terre, soudain il pleuvra !

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 3 févr 2011 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Hauts les cœurs, tout n'est pas si noir, même s'il est difficile, parfois de regarder l'avers de la pièce.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 3 févr 2011 à 06:21 Citer     Aller en bas de page

tu exprimes avec grâce et mélancolie une des peur les plus profondes de l'Homme... mais hélas tout à une fin; reste à savoir si un convenable salut nous est réservé... merci de ce joli poème

amitiés sincères

Ma

  ma971
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 3 févr 2011 à 09:08 Citer     Aller en bas de page

"Voir le clair de lune, et ces merveilleuses étoiles de dentelle,
Qui éclairent les cieux à l'encre de Chine, astres si rebelles
Au temps passant...La lune elle paraît nous regarder, lointaine,
Mais curieuse ! Un jour, nos âmes la rejoindront, loin de la haine !"...

Triste, certes ce constat mais poètiquement beau à travers tes mots...

Alex

 
Conception


La vie est un long manteau qui traîne pour effacer ses traces...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2010
Dernière connexion
6 septembre 2017
  Publié: 3 févr 2011 à 09:17 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est tristement magnifique et décris bien la cruauté que nous entoure...certes tout n'est pas si noir...mais quand on voit des atrocités sur cette terre y a de quoi avoir peur.


Je te fais de gros kissous

  Conception
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4082 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 3 févr 2011 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Grandiose comme toujours !

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1798 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 3 févr 2011 à 12:45 Citer     Aller en bas de page

Magnifique j'ai un petit faible pour celui là
Amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 3 févr 2011 à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Une façon de voir les choses... très bien décrite en tous cas. J'aime beaucoup la 2e strophe, en particulier... merci pour ce rendez-vous au clair de lune, le plus tard possible j'espère...

A bientôt
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
23 janvier 2018
  Publié: 4 févr 2011 à 02:06 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi c'est pas encore arrivée ? Alors j'espère que jamais ça va arriver...

Ce poème est noir mais très joli.. J'ai beaucoup aimé

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 5 févr 2011 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

C'est une jolie, et triste façon de prendre rendez - vous avec la lune,.
Il est vrai que les hommes ne nous offrent pas grand chose de bon , mais nous ne sommes pas prêts encore de faire un tel voyage.
J'espère cher Pyc , qu'il vaut mieux pour l'instant , que tu apprécies quelques belles soirées d'été en lui faisant un clin d'oeil , et pour te faire sourire , à la rigueur , lui envoyer quelques messages affectifs
Bien amicalement
ODE 3117

  OM
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 8 févr 2011 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves,
Je suis subjuguée par tes mots, comme toujours, celui-ci fait froid dans le dos.........

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2069
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un chemin de forêt (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Le chemin du deuil (Tristes)
Auteur : ladysatin
Le temps de Nous . (Amour)
Auteur : ladysatin
Un muet adieu ( Triolets ) (Tristes)
Auteur : ladysatin
Un monde insoupçonné (Autres)
Auteur : Rousselaure
Le bonheur d'écrire (Amitié)
Auteur : josette
Pour Alyssia...partie trop tôt... (Amitié)
Auteur : Alponse BLAISE.
Monsieur Auguste (Autres)
Auteur : ladysatin
Sur le chemin des écoliers... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Magie automnale (Autres)
Auteur : Myo
Un bijou de grâce (Tristes)
Auteur : ladysatin
Tes Trente-cinq hivers . (Amour)
Auteur : ladysatin
Dors, ma chérie... (Amour)
Auteur : pyc
La quête (Autres)
Auteur : ladysatin

 

 
Cette page a été générée en [0,0464] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.