Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 31
· valise · ypup
Équipe de gestion
· In Poésie
13156 membres inscrits

Montréal: 24 mai 18:26:56
Paris: 25 mai 00:26:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Contes fantastiques :: La peur du méchant loup Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 30 juin 2005 à 21:17
Modifié:  14 juil 2010 à 18:49 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Il était une fois une petite fille , qui avait peur du méchant loup.
Toutes les fois qu'elle allait s'endormir, elle tremblait et avait très chaud.

Chaque soir maman la prenait dans ses bras et lui racontait
une histoire pour calmer sa peur.
Sa maman lui racontait qu'il y avait un arbre magique dans
la forêt.
Un soir de chaleur la petite fille demandait de voir cet
arbre si magnifique .
Maman accepta et elles partirent dans la forêt, avec une
couverture.
Rendues au pied d'un arbre , sa maman lui dit: " voici notre arbre magique.!"
La petite fille le regarda et dit:" maman cet arbre n'a rien de magique!" Maman la regarda d'un air assuré et lui dit: " attend tu verras..." Elle installa la couverture et s'allongea, la petite fille dans le creux des bras de sa maman.
Maman caressait ses cheveux et cette petite joue.
Ferme tes jolis yeux et écoute bien .
Elle débuta son histoire...

Tous les soirs à l'heure du dodo tu penseras à cet arbre magique .
Cet arbre est rempli d'oiseaux et de papillons, et
cet arbre est très spécial. Au lieu d'avoir des feuilles
il est rempli de petites balles bleues brillantes, et dans chacune de ces balles il y a un petit papillon bleu et blanc. Chaque fois que tu as peur le petit papillon éclate et se met à voler, tu entends le chant des oiseaux.

La petite fille ouvre ses yeux
Des petites larmes coulent le long de ses joues comme c'est
magnifique , les oiseaux chantent et l'arbre brille de ses
balles bleues, elle s'exclame:" maman maman regarde dans
chacune des balles bleues il y a un petit papillon bleu!"
maman lui répond oui je sais mais tu sais ce qui est de magique à chaque fois que tu penseras au méchant loup les papillons enlèveront ta peur. Tous les soirs tu fermeras tes jolis yeux, tu entendras cette douce mélodie du chant des oiseaux ,le chant des oiseaux t'apportera à cette
arbre si merveilleux.
La petite fille avait les yeux pétillants , la maman commença à chanter et la petite s'endormit.

Et depuis ce temps à chaque soir à l'heure du dodo la petite ferme les yeux et retrouve son arbre magique .

Bonne nuit petite fille
Bisous maman
xoxox

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20743 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 30 juil 2008 à 13:03 Citer     Aller en bas de page

C'est tout mimi comme tout, un conte pour enfants qui mériterait d'être un peu plus exploité cependant...


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1622
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0273] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.