Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 349
Invisible : 0
Total : 354
· Laur'Ha · alouette 33 · Drôle d'oiseau · Lafleurquirime · ARTISTE DE L'ART
12945 membres inscrits

Montréal: 18 déc 15:31:11
Paris: 18 déc 21:31:11
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pendu-laire. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 16 févr 2011 à 14:59 Citer     Aller en bas de page


Une corde élimée oscillait en silence
Attaché un pantin vacillait en cadence
Son taffetas taché par trop de regrets tus
Suintait de l'odeur des rêves abattus.

Et la tête alourdie, inclinée vers le sol,
Ne montrait que le crime imprimé sur son col
Murmurant ses remords à qui voulait l'entendre
Un susurrement sourd qu'il est dur de surprendre:

« Les songes sont amers, je suis las de poursuivre
Un fantasme fantôme et mon coeur capitule,
Mais maintenant je sais l'ampleur du ridicule,

Car oui je suis bien jeune, et probablement ivre
De souffrance, mais quand le tabouret bascule
Soudain il devient doux -ô combien doux!- de vivre... »

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 20 févr 2011 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

C'est peut-être "cliché", mais c'est toujours le plus beau compliment que je puisse lire. (Oui, oui, oui, la chute. Important, ça.)

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1759 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
25 octobre 2016
  Publié: 14 mars 2011 à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Décider à mourir, se lancer, mais regretter de le faire une fois le tir lancé... se pendre à la vie à en mourir...
Dire j'aime... serait "sinistre"... mais non l'histoire, c'est son écho qui me plais.
Merci du partage
Amitiés
Pascal

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 30 mars 2011 à 08:40 Citer     Aller en bas de page

Disons que je me suis amusée avec les sonorités...
Et comment ne pas regretter un tel acte ? ..

 
shapoeman
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2012
Dernière connexion
15 septembre 2012
  Publié: 26 juil 2012 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

J'adore les sonorités de ton poème, je le trouve très joliment écrit.
Puis cette façon, de décrire cet instant de réflexion à un moment si lourd, tout en faisant oublier la dureté de l'acte qui est en train de se commettre pour privilégier la recherche de l'humain qui finalement est loin d'être ce pantin de départ mais un être avec une vie, des pensées, des regrets...
Merci beaucoup!

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 juin 2013 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

De rien

 
SienKieWicz
Impossible d'afficher l'image
♪ ♫ ♭
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2385 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 22 nov à 10:25 Citer     Aller en bas de page

Superbe de construction et de rimes...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1849
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2011
Décerné le 26 mai 2012
10e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0306] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.