Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· Y.D
13404 membres inscrits

Montréal: 18 sept 10:42:25
Paris: 18 sept 16:42:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sale temps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 31 jan 2012 à 12:30
Modifié:  1er févr 2012 à 03:36 par Marcel42
Citer     Aller en bas de page

Çà remue,
Çà gesticule
Mais qui bouge ?
Moi comme les autres.
Perroquet, perroquet,
Çà jacasse,
Çà discutaille,
Mais qui Parle ?
Je me tais.
Çà proteste,
Çà pétitionne,
Mais qui agit ?
Immobile,
Moi comme les autres.

Approximative générosité,
Moi comme les autres.
Consciences jugulées,
Volontés parcimonieuses.

Dans le velouté de nos salons IKÉA,
Nous contemplons, sur écran plat,
Les soubresauts du monde.
Nos cœurs ne contiennent plus qu'un sang de mauvaise qualité.
Dans la fumée des bouges, nos enfants s'exécutent lentement.
Drogues dures, alcools forts,
Une vie sous perfusion.
Destins biaisés,
Ecrans de fumée.

Nos yeux embués de publicité,
Regardent placidement.
La folie des hommes ?
Notre folie.
Nous ne la reconnaissons pas.

Déjà des bactéries s'agitent,
Déjà des virus se préparent,
Et lorsque nous dormons,
Des mouches bleues viennent en repérage.

Sur un terrain de jeu,
Des godiches aux muscles d'or
Amusent des gogos en fer blanc.
Ailleurs, on chante la terre,
On cultive la différence
Pendant que les danseurs n'osent plus se toucher.

Portes closes, volets fermés,
Ici, ni la nuit, ni la lune.
Nous sommes seuls dans l'obscurité.

Ressorts cassés.
Indignations de jouvencelles.

La beauté ?
Une rumeur qui coure.

Le temps claque des dents.
Moi comme les autres.
Nos vie déshabillées.
J'ai froid.

Août 2010 La Grangeasse

  Marcel
Gil Def

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2011
Dernière connexion
13 décembre 2012
  Publié: 31 jan 2012 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Marcel ... Voilà un tableau peu flatteur de l'époque dans lequel vous n'êtes pas gentil du tout avec vous-même ... Il est vrai qu'il y a plus de râleurs que d'acteurs, et que souvent on peut se reprocher à soi-même aussi de ne pas faire grand chose pour que ça change ... Je n'oublie pas qu'il y a aussi dans ce texte une sorte de colère rentrée ou une sorte de volonté de réaction diffuse ... En tout cas, c'est pour moi un texte d'authenticité ...
Bonne fin de journée. Amitiés. Gil

  La poésie, à l'attache nourrie de la vie, est multitude et plein chant de cordes vibrantes ...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
18435 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 31 jan 2012 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Une grosse claque

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 1er févr 2012 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Gil et Bestiole, merci.
Oui, une grosse claque avant tout pour soi-même.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
510 poèmes Liste
23427 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 1er févr 2012 à 06:05 Citer     Aller en bas de page

Comme aurait dit Fernand Raynaud " Et vlan, passe moi l'éponge...." Texte d'un grand réalisme, autant pour moi
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 1er févr 2012 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

merci à vous deux.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 2 févr 2012 à 00:40 Citer     Aller en bas de page

Domy, Ludi et Farale, merci.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 2 févr 2012 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

C'est un beau poème ! Bravo !!

Amitié

Anaïs

  Anaïs
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 3 févr 2012 à 01:41 Citer     Aller en bas de page

Merci Anaïs.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 3 févr 2012 à 03:19 Citer     Aller en bas de page

"Dans le velouté de nos salons IKÉA,
Nous contemplons, sur écran plat,
Les soubresauts du monde."

Un texte réaliste qui voudrait "nous" secouer..
Mais le pouvons-nous encore ?
Peut être qu'il y a trop de soubresauts à la fois et qu'ils défilent trop vite.. Alors on assiste, impuissants..

Un coup de coeur pour votre texte.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 3 févr 2012 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Sidonie.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 6 févr 2012 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Mag.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1260
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.