Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 27
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:04:21
Paris: 20 sept 08:04:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A nos paupières baissées Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 8 juil 2007 à 05:31
Modifié:  8 juil 2007 à 05:42 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page



A nos paupières baissées


Sous la lumière d'un soleil qu'a déserté l'été

Il n'y a pas de route
au bout du chemin
Plus de reins qui se cambrent
Que le froid de décembre
Plus de dos qui se voûtent
Que des nuits sans demain

Il n'y a plus de doute
Que le fond d'un verre à vin
Plus de mains qui envoûtent
Que du vent de novembre
Plus de formes que l'on noue
Que de la vie sans teint

Sur le flanc du rivage
C'est une fleur
C'est du rose qui s'étale
L'orée d'une nuit sans âge
Qui grandit, se pétale
A l'horizon d'une étoile
D'un lampion un peu pâle
D'un bateau sans sa voile

On ne lui dira pas
Que le vent s'est levé
On l'emmènera
Tout doucement
A se livrer
A se laisser enlacée
Comme à son avant

Sous la lumière d'un soleil
Qui reviendra peut-être
Un soir d'orage ou d'été
Il y aura des rêves d'enfants
Sous la trace de ses pieds

On pourra se dire
Qu'on s'en fout
Que demain foute le camp

Qu'on se joue
Sur nos joues comme avant

Qu'on se file
Des coups de pieds
Pour de faux
Juste pour se murmurer
Qu'on n'a rien à faire des fées
Et se susurrer les mots

Il n'y a pas de route
au bout du chemin
De quoi mettre nos doutes
Dans le feu de notre ère

Sur le flanc du rivage
C'est une fleur
C'est du rose qui s'étale
L'orée d'une nuit sans âge
Qui grandit, se pétale
A l'horizon d'une étoile
D'un lampion un peu moins pâle
D'un bateau qui remet les voiles



Tilou




  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
shana

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
98 commentaires
Membre depuis
8 mai 2007
Dernière connexion
23 février 2009
  Publié: 8 juil 2007 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

les images sont belles...
Ton texte est comme un doux murmure, j'aime beaucoup et en particulier :

Qu'on se file
Des coups de pieds
Pour de faux
Juste pour se murmurer
Qu'on n'a rien à faire des fées
Et se susurrer les mots


un très beau poème, Bravo

Shana

 
MadieCat


Quoique l'on dise,quoique l'on fasse,il y aura toujours des insatisfaits!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
4 mai 2007
Dernière connexion
24 décembre 2013
  Publié: 8 juil 2007 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Shana a raison,ton poême est doux!
J'aime bien cette écriture
Comme un ruisseau qui murmure
Bravo et ;a bientôt!
Diane!

  Merci de m'avoir lu!Bisous et amitiés!
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 8 juil 2007 à 23:01 Citer     Aller en bas de page

Je profite d'avoir un oeil ouvert dans une phase semi-réveillé pour vous répondre...

Merci shana et merci diane... Vos compliments.... Enfin merci... ....

J'aime beaucoup ce passage là, shana.... Il me rappelle des choses... pas si vieille que ça...


A bientôt de vous lire...

Amicalement,


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 14 juil 2007 à 00:30 Citer     Aller en bas de page

Je fais le tour de ma boite à lettres pour lire mes auteurs favoris.Ce poème est très beau, j'aime les mots que tu utilises dans cet écrit.De belles images en découlent .Merci pour ce partage des connaissances qui m'aident à grandir.Amitié.Okana.Un coup de coeur.

  Nicole chaput. *Okana *...
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 14 juil 2007 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

[. . .]

Eh ouais... Renversée cette fois-ci encore... La première strophe m'a clouée sur place...

"Il n'y a pas de route
au bout du chemin
Plus de reins qui se cambrent
Que le froid de décembre
Plus de dos qui se voûtent
Que des nuits sans demain"

Je m'incline devant ta grandeur d'âme, d'esprit... de coeur... Merci.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 16 juil 2007 à 01:01 Citer     Aller en bas de page

Merci.... Okana....

Je pense que je n'ai pas vraiment la possibilité... de te faire grandir^^ Mais en tout cas.... Je suis heureux que tu aimes et de pouvoir te faire partager.... ça...

Amitiés,

____________________________

Myriam^^ Ne t'incline pas rooh^^

Mais je suis en train d'y penser... c'est pas ta chaise qui serait pas stable^^ ?

Merci beaucoup.... A toi...

Et plein de


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
659 poèmes Liste
18589 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 13 déc 2014 à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Hello

Tu as été le chercher loin celui-ci...

Alors que dire... Je ne suis plus très sûr des circonstances d'écriture de ce poème et la seule dont je sois certain, c'est que quand je le lis aujourd'hui, effectivement, on peut le lire avec ton angle de vue...

La réalité ? J'essayai de tourner une page ce mois-là. J'avais rencontré une personne qui pouvait potentiellement remettre les "compteurs à zéro", me permettre de repartir... Après un an de traversée du désert.

Les rêves d'enfants... Ce ne sont pas les miens, ni les siens. Ce sont les "rêves" de ses enfants à elle.

Mais bon.. Il est compliqué à expliquer... Je ne suis pas certain d'arriver à mettre les mots à l'endroit pour éclaircir.

Et quelque part, je préfère me raccrocher à ta lecture... Plus jolie et moins chargée en "mauvais" souvenirs.


Merci à toi pour ce regard qui emmène les textes là où ils ne sont pas nés...



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3112
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Proie de tenèbres (repost) (Tristes)
Auteur : Bestiole
Puisqu'il faut... (Amour)
Auteur : Tilou8897
Il faut que tu crois aux fées (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Fanfan (ou Les étoiles dans tes yeux) (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Sur les ailes d'un oiseau (Tristes)
Auteur : Billie
il sentait la nuit (Amour)
Auteur : xebeche
Empreinte (de toi) (Amour)
Auteur : Billie
Lui & moi... (Tristes)
Auteur : Audrey.
Ferme mes yeux (Amour)
Auteur : Billie
Leur valse troïka (Autres)
Auteur : Tilou8897
Il m'écrit comme il m'aime (Tristes)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
Tu es l'air (Amour)
Auteur : Billie
sa vue me trouble (Amour)
Auteur : De Raison
dis-moi si tu fermes les yeux quand tu embrasses (Tristes)
Auteur : xebeche
Fracture.. (Tristes)
Auteur : Acoeurfou

 

 
Cette page a été générée en [0,0573] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.