Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 197
Invisible : 1
Total : 200
· Andesine · mido ben
13162 membres inscrits

Montréal: 28 mai 12:23:12
Paris: 28 mai 18:23:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Les cheveux laissés au vent Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 mars 2011 à 13:41 Citer     Aller en bas de page

C'était elle ou finalement pas grand chose, comme peuvent se retrouver la normalité et la poésie coincées là, entre deux mèches prises au vent. Elle fait partie de celles que tu vois tous les jours. T'aurais un sourire en croisant son regard pétillant. Tu la trouverais sans doute jolie, certainement pour les mauvaises raisons d'ailleurs.

Il y a beaucoup de mauvaises raisons qui circulent en ce monde, il paraît que la raison est utile alors c'est mieux d'en avoir plusieurs quand au singulier elle vous échappe. Moi j'aime bien juste la mer et la plage avec elle. Ces moments de silence que la ville nous refuse. Parce que le silence se doit d'arrêter le temps dans l'esprit de ceux qui courent. Le silence verbal, le silence des mouvements n’existe qu’ici.

Ces soirs de baignades, ces soirs seules au monde, le silence est un ami. Bien sûr on parle, évidemment. On va s'asseoir sur un rocher, regarder la mer qui nous fait son spectacle et le soleil qui lui court après. Et parfois le silence nous tient compagnie la tête dans le ciel.Je crois qu'on crie souvent aussi, comme si personne ne pouvait nous entendre, sauf le monde en personne. C'est incroyable de se sentir si petites au milieu de grains de sable pourtant microscopiques.

"Je sais qu'Emilie et moi on se ressemble."


On sait pas bien ce qu'on fait là, pourquoi on y est. On avance tout simplement un peu comme sur nos soirs de plage. On fait tout ce que les autres doivent faire aussi en essayant de se convaincre qu'on les fait mieux. On détruit le monde en tapant dans des châteaux de sable et on les reconstruit, un peu mieux, du moins on veut y croire.

On parle de son chat "Plume" qu'elle aimait et qu'une voiture a rencontré. On parle des départs, les prévisibles, les voulus et pour beaucoup trop, ceux qu'on a pas vu venir. Parce qu'on est jeune, rien ne devrait nous arriver. On boit aussi, c'est pas très intelligent de boire avant d'aller se baigner mais si tu savais comme c'est bon la vodka salée, la vodka au coucher de soleil. Ces goûts n'existent pas dans les magasins.

J'aime bien jouer avec ses boucles pendant qu'elle insulte un oiseau qui ne devrait pas passer par là. Elle a toujours eu peur des oiseaux, ça vient pas du film, je lui ai déjà demandé.

Alors je m'amuse à tournicoter ses cheveux. Je faisais pareil petite avec les miens quand je m'endormais devant la télé. Oui, je le fais encore parfois. Elle fait partie des rares personnes qui connaissent ma douceur.

Je suis sûre qu'un jour Emilie sera heureuse, exactement comme elle essaie de s'en convaincre aujourd'hui. Pour certains ça se sent, c'est en eux. Ils s'égarent au début, pensent se perdre au tournant et se retrouvent sans même s'être réellement quittés.

On dit qu'on partira d'ici. On sait qu'on ment alors c'est pas vraiment un mensonge. Y a des tas de raisons de partir d'ici, mais presque par folie on le sait déjà.
Elles sont toutes mauvaises.

"Je sais qu'Emilie et moi on se ressemble."



* 22.5.08, Pour M.

 
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 17 mars 2011 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

(merci) c'est un peu comme un baiser sur mes cellules disparues, fais du bien a mon humanité.

  Ava
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 20 mars 2011 à 13:48 Citer     Aller en bas de page

Elles sont vraiment po loin tes cellules tu sais...

Bisous miss catastrophe

 
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 12 avr 2011 à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Fait plaisir de lire de tels mots également,
merci m'sieur.
Hey t'as vu,
fait beau hein ?

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 2 mai 2011 à 06:20
Modifié:  2 mai 2011 à 06:22 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page



(et j'ai beaucoup aimé tes photos !)

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 6 mai 2011 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

Et oui sans doute le soleil thib mais la nuit aussi fait beau, prends soin.

Mr Barnabooth merci du passage et du petit mot sur les photos. Fait encore plus plaisir que pour un texte je crois, enfin ça me demande plus de travail surtout

 
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 22 oct 2013 à 07:52 Citer     Aller en bas de page

J'ai un grand sourire ici parce qu'aujourd'hui Emilie va très bien et que je suis partie pour de bonnes raisons.
Elle garde la plage et je nous garde nous.

Grâce à toi je nous ai retrouvé et du coup je sais comment la revoir quand elle me manque !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1240
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0714] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.