Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 177
Invisible : 0
Total : 178
· ori
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 18:50:06
Paris: 16 sept 00:50:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La vieille dame au cabas... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 31 mai 2011 à 02:13
Modifié:  31 mai 2011 à 15:45 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

La vieille dame au cabas...

La vieille émouvait chaque matin la jeune fille,
Quand elle marchait sur les trottoirs de la ville !
Si vous l’aviez vu avancer à petits pas hésitants,
Vous lui auriez tendu la main, très paternellement !

Elle vous aurait adressé le plus beau des sourires,
Ce qu’elle ne connaissait plus, là se cache le pire !
Plus d’enfants à nourrir le midi, rien que des oiseaux,
Et elle pense à son petit mari qui l’attend déjà là haut !

La vieille était petite de corps mais si grande de cœur,
Elle qui avait connu la guerre et toutes ses horreurs !
Elle était simple mais vraie, si polie quand un homme
L’aidait à traverser…Pour le remercier, une petite pomme !

Elle remontait doucement avec son cabas vers sa maison,
Trop grande pour elle seule…Le silence et pas de chanson,
Elle se préparait son petit repas, mais s’il était trop brûlé,
Qui pouvait le lui reprocher ?…Des ombres du passé ?

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 31 mai 2011 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

Je t'ai déjà dit combien je l'aime celui-ci, merci Pierre-Yves pour la sensiblilité que tu mets dans chacun de tes mots.
T'embrasse fort

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
4081 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
30 août
  Publié: 31 mai 2011 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage à ses petites dames qui finissent leurs vies, sans chanson et sans un regard , ni un mot de personne ...

ton poème est très beau cher Pierre , il me touche sincèrement .

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 31 mai 2011 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves

Une belle pensée pour cette petite dame, finissant ses jours que les regrets inondent.

Très bel hommage

Très affectueusement

Sélénaé

 
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 31 mai 2011 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

solitude, solitude, solitude...

J'ai aimé cette lecture...
Amicalement.

HH

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 31 mai 2011 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

C'est un très bel écrit.....émouvant, une pensée à tous ceux qui finissent dans les maisons de retraites, sans avoir la visite de leurs proches, et un grand merci à CHRIS, c'est bien ce qu'il fait.....C'est Christ charmeur allias Chris au grand coeur
bravo PYC, merci pour ces tendres mots
ODE 3117

  OM
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 31 mai 2011 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Une réalité qui fait mal...merci cher pyc pour ce texte touchant....

Alex

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 31 mai 2011 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup d'émotions dans ce texte.
Une belle pensée pour toutes ces personnes âgées qui vieillissent dans la solitude.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 31 mai 2011 à 16:19 Citer     Aller en bas de page

Un thème très bien abordé... merci d'avoir eu une pensée pour ces personnes.

Amitiés chaleureuses

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 3 juin 2011 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Elle remontait doucement avec son cabas vers sa maison,
Trop grande pour elle seule…Le silence et pas de chanson,
Elle se préparait son petit repas, mais s’il était trop brûlé,
Qui pouvait le lui reprocher ?…Des ombres du passé ?

Je l'ai lu avec sincere emotion...Pyc...


Merci.


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
latortue59


vouloir, c'est pouvoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
735 poèmes Liste
2138 commentaires
Membre depuis
25 juin 2009
Dernière connexion
22 mai 2016
  Publié: 4 juin 2011 à 16:52 Citer     Aller en bas de page

très sympa cette petite dame, lui ressemblerai-je un jour?mais la solitude, pas facile pour cette petite dame, qui se trouvera un compagnon de route, bises à toi au plaisir

  une hirondelle ne fait pas le printemps
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1834
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0281] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.