Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
· généralissime
13203 membres inscrits

Montréal: 17 sept 11:08:23
Paris: 17 sept 17:08:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Les larmes rougeâtres... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 25 juin 2011 à 15:06
Modifié:  25 juin 2011 à 15:19 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Les larmes rougeâtres...

Le mistral souffle et attise ces flammes infernales,
Qui avalent les pins centenaires puis soudain dévalent
Les monts et les vaux...Les hommes courageusement luttent,
Quand d'autres, sans le moindre remords, détruisent sans but !

Et cette maison qui brûle, qui devient un squelette horrifiant,
Et cette femme qui voit ses souvenirs soudain cendres... Pleurant
Tous ses biens qui sont noircis de par une cigarette mal éteinte,
Ou par une bougie jetée dans la pinède... La forêt en a la crainte !

Mais quand un homme meurt dans ce combat, ce sont des femmes, des mères
Qui ont le coeur brûlé à jamais de peine et d'une profonde, grande colère !
J'aimerais que l'humain dans sa folie respecte ces merveilles de la nature,
Et que les seules flammes soient celles de nos êtres aimants mais bien sûr...

Mais bien sûr cela n'est qu'utopie et déjà, j'entends les Maures qui hurlent à la mort !

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 25 juin 2011 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Bien sur, ce n'est qu'utopie.. mais la vie ne serait pas supportable sans rêves, et s'il n'y avait que des coeurs comme le tien, ce ne serait plus utopique...
Merci beaucoup très cher Pierre-Yves ! T'embrasse fort

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
M♥l♣ka


Un jour, ma mère m'a acheté en soldes une robe. J'étais si contente que j'ai dormi avec
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1589 commentaires
Membre depuis
8 mai 2010
Dernière connexion
1er septembre
  Publié: 25 juin 2011 à 17:25 Citer     Aller en bas de page

Mais quand un homme meurt dans ce combat, ce sont des femmes, des mères
Qui ont le coeur brûlé à jamais de peine et d'une profonde, grande colère !
J'aimerais que l'humain dans sa folie respecte ces merveilles de la nature,


;--((((

Merci mon ami pour cet écrit tristement beau


Malika

  Je déteste le mistral, il est sec et souvent violent, son bruit est comme les youyous d'une sorcière
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1783 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 26 juin 2011 à 01:03 Citer     Aller en bas de page

Malheureusement on ne refera pas les hommes
Amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 26 juin 2011 à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Comme je le comprends bien ce poème..
provençale élevée au coeur des pinèdes , dans la peur de l'Incendie quand soufflait le Mistral..
Amicalement.
S.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 26 juin 2011 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

C'est toujours la folie des hommes, son inconscience ou son laxisme qui détruit ce qui vit....nature et son prochain....

Alex

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 27 juin 2011 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Merci PYC, de rappeler dans ce beau poème, combien la folie des hommes peut être meurtrière,
c'est affolant chaque année de voir ce déluge de flammes tout ravager, cela me rend malade chaque fois....C'est purement criminel bien souvent....Je ne peux en dire plus, car la colère me monte.....
Bien souvent les promoteurs ne sont pas innocents à ce que l'on dit.
Amitiés ODE 3117

  OM
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 1er juil 2011 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Mais quand un homme meurt dans ce combat, ce sont des femmes, des mères
Qui ont le coeur brûlé à jamais de peine et d'une profonde, grande colère !
J'aimerais que l'humain dans sa folie respecte ces merveilles de la nature,
Et que les seules flammes soient celles de nos êtres aimants mais bien sûr...

Très bel écrit, et hommage aux pompiers qui y laissent parfois leur vie...

Merci de ce partage
Amitiés

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2101
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ils allaient suivre leur chemin... (Amour)
Auteur : Anna Couleur
Battement de Plume (sonnet) (Amour)
Auteur : L'Architecte
Rentrez chez vous, n'écoutez pas...‏ (Tristes)
Auteur : Anna Couleur
Merci... (Autres)
Auteur : Anna Couleur
Ma prière... (Amour)
Auteur : Anna Couleur
L'oubli, c'est déjà Mourir (Tristes)
Auteur : KYRICE
Y croire... (Amour)
Auteur : pyc
Ombres et Lumières... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alponse BLAISE.
L'archet perdu... (Tristes)
Auteur : pyc
Son cœur est sorti de l'écran... (Amour)
Auteur : Anna Couleur
Virtuel point comme...(duo pyc et claire de lune) (Collectifs)
Auteur : pyc
Pensées pour une amie qui a tant souffert... (Tristes)
Auteur : pyc
Pour elle... (Tristes)
Auteur : pyc
Si... (Tristes)
Auteur : Anna Couleur
Ma chambre... (Amour)
Auteur : Conception

 

 
Cette page a été générée en [0,0346] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.